Citadelle de la dynastie Hô

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Citadelle de la dynastie Hô *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Tay Do castle South gate.JPG
Coordonnées 20° 04′ 40″ N 105° 36′ 17″ E / 20.0778, 105.6047220° 04′ 40″ Nord 105° 36′ 17″ Est / 20.0778, 105.60472  
Pays Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Subdivision Province de Thanh Hóa
Type Culturel
Critères (ii) (iv)
Superficie 156 ha
Zone tampon 5 079 ha
Numéro
d’identification
1358
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 2011 (35e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

La Citadelle de la dynastie Hô(1400-1407) (en vietnamien : Thành nhà Hồ ; appelée également Fort Tây Đô ou Fort de Tây Giai) est une ancienne cité impériale située dans la commune de Tây Giai, district de Vinh Loc, province de Thanh Hóa (150 km au sud de Ha Noi. Coordonnées : 20°4′40″N 105°36′17″E.

Construite en 1397 selon les principes du feng shui en grosses pierres taillées, cette citadelle témoigne de l'épanouissement du néoconfucianisme dans le Viêt Nam de la fin du XIVe siècle et de sa diffusion dans d'autres parties d'Extrême-Orient. Elle est de forme rectangulaire, avec des côtés nord-sud de 870,50 m et est-ouest de 883,50. Elle compte 4 portes d'entrée, la plus grande, celle du sud, faisant 15,17 m de long et 9,50 m de haut. En 1399, son constructeur Ho Quy Ly, un grand dignitaire de la cour des rois vietnamiens Trân, prit le pouvoir et y transféra la capitale de Thang Long, l'actuel Ha Noi. La citadelle a été détruite en 1407 lors d'une invasion chinoise des empereurs Minh, et est maintenant en ruine sauf pour les 4 portes ; on ne peut voir à l'intérieur que les fondations d'un palais et 2 dragons en pierre sculptée.

Le 27 juin 2011, le site a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO[1].

Référence[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :