Citadelle d'Arras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
citadelle d'Arras
Polygone, citadelle d'Arras.jpg

La citadelle vue du ciel

Présentation
Architecte
Destination initiale
Destination actuelle
En projet
Protection
Logo monument historique Classé MH (1920, chapelle)
 Inscrit MH (1929, reste de la citadelle)
Logo monument historique Classé MH (2012, citadelle en totalité)
 Patrimoine mondial (2008)
Géographie
Pays
Région
Département
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Pas-de-Calais
voir sur la carte du Pas-de-Calais
Red pog.svg

La citadelle d'Arras est construite par Vauban de 1668 à 1672, pour défendre la place d'Arras. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco.

Historique[modifier | modifier le code]

Lorsque Vauban définit son pré carré destiné à assurer la défense française contre les invasions, il définit une seconde ligne de défense au niveau d'Arras, et fait construire la citadelle de la ville. Jamais attaquée, cette citadelle est surnommée « la belle inutile »[1].

Monument historique partiellement classé en 1920 et 1929, puis en totalité en 2012[2], la citadelle est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2008[3], parmi l'une des douze principales fortifications de Vauban.

La citadelle est démilitarisée en 2010. L'État en confie alors la gestion à la Communauté urbaine d'Arras. Une consultation pour le schéma directeur d'aménagement est lancée en avril 2010[4].

Selon le projet annoncé en janvier 2011, la citadelle accueillera un pôle loisirs, un pôle logements et un pôle économique[5].

Événement culturel[modifier | modifier le code]

La citadelle accueille en juillet le Main Square Festival.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

« Plan de la citadelle d'Arras », sur http://www.citadellearras.fr/.