Cité de Sydney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

33° 52′ S 151° 12′ E / -33.867, 151.2 ()

Cité de Sydney
Localisation de la zone d'administration locale (LGA).
Localisation de la zone d'administration locale (LGA).
Administration
Pays Drapeau de l'Australie Australie
État ou Territoire Nouvelle-Galles du Sud
Région Agglomération de Sydney
Nom du Conseil Conseil de la Cité de Sydney
Siège du Conseil Sydney CBD, Hotel de Ville
Maire Lord-maire Clover Moore
Démographie
Population 169 505 hab. (2011[1])
Densité 6 780 hab./km2
Géographie
Superficie 2 500 ha = 25 km2
Liens
Site web http://www.cityofsydney.nsw.gov.au/

La Cité de Sydney est une zone d'administration locale (Local Government Area - LGA) composée du quartier des affaires de Sydney et des quartiers environnants. Elle fait partie de l’agglomération de Sydney en Australie. Le 6 février 2004, la LGA de Sydney-Sud a été formellement fusionné avec elle. Les quartiers situés à l’intérieur des limites de la Cité de Sydney avant la fusion inclus l’actuel quartier des affaires de Sydney, Pyrmont et Ultimo à l’ouest, Haymarket au sud et Wooloomooloo à l’est.

Le quartier des affaires est délimité par Circular Quay et le port au nord, Macquarie Street à l’est et Liverpool Street au sud. Les quartiers nouvellement intégrés après la fusion inclus Alexandria, Darlington (presque totalement occupé par l’Université de Sydney), Erskineville, Newton, Redfern, Glebe, Waterloo et Paddington.

Histoire[modifier | modifier le code]

La « Cité de Sydney » fut fondée en 1842 par le Corporation Act et concernait les actuels Woolloomooloo, Surry Hills, Chippendale et Pyrmont, soit une aire de 11,65 km². Six districts furent créés et délimités par des postes-frontière. L’un de ceux-ci est toujours présent face à Sydney Square.

Les frontières de la Cité de Sydney ont changé assez régulièrement depuis 1900. La municipalité de Camperdown a été fusionnée avec la Cité en 1909. En 1949, Alexandria, Darlington, Erskineville, Newtown, Redfern, Glebe, Waterloo, et Paddington furent également incorporés. Les frontières furent à nouveau modifiées en 1968 et plusieurs de ces quartiers formèrent la municipalité de South Sydney.

South Sydney fut réincorporé à la Cité en 1982, et de nouveau séparé de en vertu du « City of Sydney Act » de 1988. À ce moment, la Cité de Sydney ne couvrait plus qu’une surface de 6,19 km². La dernière transformation date de février 2004, avec la fusion de la Cité de Sydney et de South Sydney.

Politique[modifier | modifier le code]

Les frontières électorales de la Cité de Sydney ont été sensiblement changées par les gouvernements de Nouvelle-Galles du Sud au moins à quatre occasions depuis 1945, espérant donner ainsi un avantage au parti majoritaire au Parlement. Les gouvernements successifs des deux partis principaux, le parti travailliste et le parti libéral, ont redessinés les frontières électorales pour inclure les quartiers qui votent traditionnellement pour eux, et pour en exclure les quartiers traditionnellement hostiles.

Quartiers dans la zone sous administration locale[modifier | modifier le code]

  • Alexandria
  • Beaconsfield
  • Chippendale
  • Darlinghurst
  • Darlington
  • Dawes Point
  • Elizabeth Bay
  • Erskineville
  • Eveleigh
  • Forest Lodge
  • Glebe
  • Haymarket
  • Millers Point
  • Moore Park
  • Potts Point
  • Sydney CBD
  • The Rocks
  • Ultimo
  • Waterloo
  • Woolloomooloo
  • Zetland

Localités dans la zone sous administration locale[modifier | modifier le code]

  • Broadway
  • Central
  • Chinatown
  • Circular Quay
  • Darling Harbour
  • The Domain
  • East Sydney
  • Goat Island
  • Garden Island
  • Kings Cross
  • Macdonaldtown
  • Railway Square
  • Strawberry Hills
  • Wynyard

Villes jumelées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 2011 Census QuickStats|City of Sydney Bureau Australien des Statistiques (en)