Cirque de Maxence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cirque de Maxence
Cirque de Maxence
Cirque de Maxence

Lieu de construction Voie Appienne
Date de construction début du IVe siècle
Ordonné par Maxence
Type de bâtiment Cirque romain
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.

Rome environs 2 villa maxence.png Localisation de la Villa de Maxence sur la Via Appia dans les environs de Rome antique (en rouge)

Coordonnées 41° 51′ 17″ N 12° 31′ 21″ E / 41.854722, 12.52245341° 51′ 17″ Nord 12° 31′ 21″ Est / 41.854722, 12.522453  
Liste des monuments de la Rome antique

Le Cirque de Maxence (Circus Maxentius) fut créé au début du IVe siècle par l'empereur Maxence.

Ce cirque était situé hors de la Ville, au 3e mille de la Voie Appienne, où l'empereur fit bâtir un grand complexe en 311 ap. J.-C. : le cirque, mais aussi un palais et un grand mausolée pour son fils défunt Valérius Romulus.

Le cirque était réservé à la famille impériale et aux intimes, et il n'y avait de places pour seulement 10 000 spectateurs (contre 150 000 places au Cirque Maxime).


L'obélisque de la fontaine des Fleuves qui ornait la spina du Cirque de Maxence
L'oppidum

Architecture[modifier | modifier le code]

Tout en brique, cet édifice était long de 513 mètres et large de 91 mètres, la spina, séparation au milieu de l'hippodrome, était de 283 mètres de long. Pour garnir la spina, Maxence plaça un grand obélisque provenant du Temple d'Isis (Champ de Mars) : l'obélisque de la fontaine des Fleuves.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Il est aujourd'hui en ruines, les stalles de départ et la spina sont en partie conservées. C'est le cirque romain le mieux conservé de l'Antiquité. Les murs à l'extérieur sont encore debout, et les contours de la spina sont encore visibles.

Autres dénominations[modifier | modifier le code]

Le cirque de Maxence est aussi appelé cirque de Romulus, du nom de son fils défunt : Valérius Romulus.

Durant le Moyen Âge, ce cirque fut connu sous le nom de cirque de Caracalla car on trouva des traces de cet empereur près du cirque, qu'on lui attribua par erreur.

Plan du cirque[modifier | modifier le code]

Avec notamment en A : les tribunes, en B : la loge impériale (Pulvinar), en D : la spina, en E : les metae, en H : les carceres inscrite dans le bâtiment d'écuries nommé oppidum, et en O : la porte triomphale

Voir aussi[modifier | modifier le code]