Cinq heures vingt-cinq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cinq heures vingt-cinq
Auteur Agatha Christie
Genre Roman policier
Version originale
Titre original The Sittaford Mystery [UK]
The Murder at Hazelmoor [USA]
Éditeur original Dodd, Mead and Company
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 1931
Version française
Traducteur Louis Postif
Lieu de parution Paris
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 190
Date de parution 1936
Nombre de pages 245 p.

Cinq heures vingt-cinq (titres originaux : The Sittaford Mystery [UK] ou The Murder at Hazelmoor [USA]) est un roman policier d'Agatha Christie publié en 1931 au Royaume-Uni et aux États-Unis. En France, il est publié en 1936.

Même si le roman est policier, il comporte des éléments surnaturels. Il y a également des références au roman d'Arthur Conan Doyle, Le Chien des Baskerville (1902).

Résumé[modifier | modifier le code]

Une réunion a lieu à Sittaford, une propriété appartenant au capitaine Trevelyan, un vieux célibataire misogyne et quelque peu excentrique. Quelques voisins se retrouvent malgré la tempête de neige.

Violet, la charmante fille de la maison, propose une soirée de spiritisme mais cette petite séance, qui devait n’être qu’un jeu, va s’avérer plutôt sinistre : l’« esprit » présent annonce le meurtre du capitaine Trevelyan à exactement 5 h 25 de l'après-midi !

L’ami du capitaine, le major Burnaby, bouleversé, part jusqu’au village où réside le capitaine et le trouve effectivement mort dans son bureau sens dessus dessous. Selon le médecin qui examine le corps, le capitaine a été assommé.

Crime de rôdeur ? La police n'y croit guère. Tout l'entourage est suspect : le domestique, les héritiers (dont le neveu du capitaine, un jeune homme ayant quelques dettes), etc. C'est la fiancée de ce dernier, une jeune fille énergique, qui va mener sa propre enquête, en collaboration avec un journaliste.

Personnages[modifier | modifier le code]

Famille Trevelyan
  • le capitaine Joseph Arthur Trevelyan, la victime, retraité de la Royal Navy, retiré à titre temporaire dans une maison des faubourgs d'Exhampton, appartenant à miss Laprpent, partie passer l'hiver dans une pension de Cheltenham
  • Mme Jennifer Gardner, sœur du capitaine Trevelyan, domiciliée à Exeter
  • le capitaine Robert Gardner, infirme des suites d'une commotion cérébrale, époux de Jennifer Gardner
  • Mme Mary Pearson, défunte sœur du capitaine Trevelyan
  • James Pearson, 28 ans, neveu du capitaine Trevelyan, employé d'une compagnie d'assurances à Londres
  • Sylvia Dering, femme de lettres, nièce du capitaine Trevelyan
  • Martin Dering, époux de Sylvia, domicilié à Wimbledon
  • Brian Pearson, neveu du capitaine Trevelyan, domicilié en Australie, logé à Sittaford House après son arrivée en Angleterre
Entourage
  • Robert Henry Evans, retraité de la Royal Navy, domestique du capitaine Trevelyan
  • Rebecca Evans, épouse de Robert Evans
  • Béatrice, bonne de Mrs Gardner
  • Miss Davis, infirmière du capitaine Gardner
  • Miss Emily Trefusis, fiancée de James Pearson
  • M. Dacres, avocat d'Emily Trefusis
  • Edgar Rosenkraun, éditeur américain de Martin Dering
Locataires de Sittaford House
  • Mme Willet, veuve sud-africaine, locataire de Sittaford House, maison du capitaine Trevelyan
  • Miss Violette Willett, sa fille
Locataires des bungalows du capitaine Trevelyan
  • le major John Edward Burnaby, ami et co-exécuteur testamentaire du capitaine Trevelyan
  • M. Duke, féru de criminologie
  • M. Curtis, ancien jardinier de Sittaford House
  • Mme Amelia Curtis, épouse de Mr Curtis
  • Miss Caroline Percehouse
  • M. Ronald Garfield, neveu de Miss Percehouse, épisodiquement en visite chez sa tante
  • le capitaine Wyatt, invalide
  • Abdul, domestique indien du capitaine Wyatt
  • M. Rycroft, membre de l'Institut de Recherches Psychiques, féru d'ornithologie et de criminologie
Habitants, notables et officiels d'Exhampton
  • le docteur Warren, médecin
  • le brigadier Graves, agent de police
  • le sergent Pollock
  • Mme Belling, propriétaire de l'auberge des Trois Couronnes à Exhampton
  • une femme de chambre, non nommée, de l'auberge des Trois couronnes, belle-sœur du brigadier Graves
  • un employé, non nommé, de l'agence immobilière Wiliamson, à Exhampton
  • Me Frederick Kirkwood, notaire de l'étude Walter et Kirwood, à Exhampton, co-exécuteur testamentaire du capitaine Trevelyan
Autres personnages 
  • l'inspecteur Narracott, de la police d'Exeter
  • le superintendant Maxwell, de la police d'Exeter
  • Charles Enderby, journaliste au Daily Wire
  • « Freddy l'Australien », détenu évadé de la prison de Princetown

Commentaires[modifier | modifier le code]

Il y a plusieurs références au roman d'Arthur Conan Doyle, Le Chien des Baskerville (1902) : l'évasion de détenus de la prison du Dartmoor, la présence d'un naturaliste et même une référence à Arthur Conan Doyle lui-même lors d'une séance de spiritisme[1].

C'est le premier roman dont les titres originaux britanniques et américains sont différents : The Sittaford Mystery au Royaume-Uni et The Murder at Hazelmoor aux États-Unis[1].

Éditions[modifier | modifier le code]

Livre audio[modifier | modifier le code]

  • (en) Agatha Christie (auteur) et Nathaniel Parker (narrateur), The Sittaford Mystery, Chivers Audiobooks,‎ 1998 (ISBN 0754002365)
    Support : cassettes audio ; durée : 6 h 13 min environ ; texte intégral.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « The Sittaford Mystery », sur le site officiel d'Agatha Christie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]