Pièce de 5 francs Semeuse (1960)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cinq Francs Semeuse (1960))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 5 francs.
Cinq francs 1960 Argent
France
Valeur francs
Masse 12 g
Diamètre 29 mm
Épaisseur mm
Tranche en relief "Liberté✩Égalité✩ Fraternité✩✩"
Composition Argent 835‰
Année d'émission 1960 à 1969
Numéro catalogue -
Avers
Avers
Gravure Semeuse et "REPUBLIQUE FRANÇAISE"
Graveur Oscar Roty
Année de la gravure 1897
Revers
Revers
Gravure Valeur, "LIBERTE•EGALITE• FRATERNITE", rameaux d'olivier, de chêne, épis de blé et millésime
Graveur Oscar Roty
Année de la gravure 1897

Le Type semeuse a été créé en 1897 par Oscar Roty et a tout de suite été utilisé pour des pièces en argent. Il a ensuite été réutilisé sur des pièces lors du passage au nouveau franc. D'où la création de cette pièce. La pièce a d'abord été frappée sur des flans en argent, puis, suite à la montée du prix de ce métal, sur des flans en cupro-nickel.

Frappes courantes en argent[modifier | modifier le code]

millésime tirage remarques
1959 48 présérie, sans le mot essai
1959 4000 essais avec grand 5 et petit 5 (le petit 5 sera choisi)
1960 55 082 000
1961 15 630 000
1962 42 500 000
1963 37 936 000
1964 32 403 600
1965 5 156 000
1966 5 017 171
1967 702 305
1968 357 000
1969 504 050

La Cinq francs Semeuse en nickel[modifier | modifier le code]

Cinq francs 1970 Nickel
France
Valeur francs
Masse 10 g
Diamètre 29 mm
Épaisseur mm
Tranche cannelée
Composition âme en cupronickel, plaquage en nickel pur
Année d'émission 1970 à 2001
Numéro catalogue F.341
Avers
Avers
Gravure Semeuse sur un Soleil levant, "REPUBLIQUE FRANÇAISE", "O.Roty" en exergue
Graveur Oscar Roty
Année de la gravure 1897
Revers
Revers
Gravure Valeur, "LIBERTE•EGALITE•FRATERNITE", rameaux d'olivier, de chêne, épis de blé, fleur de coquelicot, différents et millésime en exergue
Graveur Oscar Roty
Année de la gravure 1897

Les cours du métal argent étant en augmentation rapide, la somme obtenue par la mise en circulation des pièces se rapprochait trop de la valeur faciale de la pièce et il y avait risque de thésaurisation. Les autorités ont donc dû passer à un métal moins noble : le cupronickel. Le même problème s'est posé pour les pièces de 10 francs.

L'aspect de la nouvelle pièce est presque identique trait pour trait à celle en argent. On peut tout au plus noter une légère réduction d'échelle du dessin de l'avers conjointement à une augmentation de la hauteur de la police d'écriture de l'inscription "REPUBLIQUE FRANÇAISE". Au revers cette réduction d'échelle est très faible et la position des différents est légèrement modifiée. Les principales différences se situent au niveau du listel plus fin et surtout de la tranche qui est à présent striée. L'éclat de la pièce est aussi différent en raison d'une nouvelle composition avec des flans ayant une âme en cupronickel (cuivre 750‰, nickel 250‰) et un plaquage en nickel pur qui entraîne aussi une diminution de la masse qui passe à 10 g.

Frappes courantes en nickel[modifier | modifier le code]

millésime numéro catalogue tirage remarques
1960 à 1968  ??? préséries très peu de frappées, essai
1969  ??? présérie sans le mot « essai »
1970 F.341/1 5 000 essai
1970 F.341/2 57 890 000 frappe courante
1971 F.341/3 142 204 000
1972 F.341/4 45 492 000
1973 F.341/5 45 000 000
1974 F.341/6 26 888 000 Jusqu'à cette année le différent de droite était une chouette
1975 F.341/7 16 712 000 À partir de cette année le différent de droite devient un dauphin
1976 F.341/8 1 630 000
1977 F.341/9 460 000
1978 F.341/10 30 022 000
1979 F.341/11 10 000
1980 F.341/12 60 000 uniquement Fleur de coin
1981 F.341/13 24 000 le millésime devient courbe[1]
1982 F.341/14 32 200
1983 F.341/15 84 400
1984 F.341/16 36 400
1985 F.341/17 7 600
1986 F.341/18 13 000 uniquement Fleur de coin et BU
1987 F.341/19 19 982 000
1988 F.341/20 85 000
1989 F.341/21 83 000
1990 F.341/22 14 990 000
1991 F.341/23 7 488 000
1991 F.341/24
1992 F.341/25 9 966 000
1992 F.341/26
1993 F.341/27 14 970 000
1993 F.341/28
1994 F.341/29 9 970 000 différent dauphin
1994 F.341/30 différent abeille
1995 F.341/31 19 980 013
1996 F.341/32 17 013
1997 F.341/33 15 000 BU
1998 F.341/34 25 000 BU
1999 F.341/35 25 500 BU
2000 F.341/36 100 000 BU
2001 F.341/37 125 000 BU - différent fer à cheval

Frappes commémoratives[modifier | modifier le code]

Cinq pièces commémoratives différentes sont émises à partir de 1989. Dérivées de la Semeuse en nickel courante, elles sont frappées dans les mêmes flans avec âme en cupronickel et plaquage en nickel pur et pour certaines également dans des métaux précieux (argent, or, voire platine), aux tirages limités destinés aux collectionneurs. Ayant cours légal, ces pièces sont mises en circulation au sein de la population au prix de leur valeur faciale à l'exception de la Cinq francs Cinquantenaire de l'ONU dont la frappe en métal commun n'existe qu'en qualité Brillant universel à faible tirage réservé aux collectionneurs.

millésime numéro catalogue tirage désignation de l'émission
1989 F.342 9 774 000 Cinq francs Tour Eiffel
1992 F.343 10 000 352 Cinq francs Mendès France
1994 F.344 15 000 031 Cinq francs Voltaire
1995 F.345 250 000 Cinq francs Cinquantenaire de l'ONU
1996 F.346 4 976 213 Cinq francs Hercule de Dupré

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes
  1. 1980 et 1981