Cindy McCain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cindy McCain, en 2008.

Cindy Lou Hensley McCain, née le 20 mai 1954 à Phoenix (Arizona), est une chef d'entreprise, épouse de John McCain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cindy Lou Hensley McCain est la fille unique des distributeurs de bière, Jim et Marguerite Hensley. Héritière du groupe, elle est présidente de la compagnie de distribution Budweiser depuis 2000.

Elle siège également aux conseils d’administration des associations Halo Trust, qui se bat contre les mines antipersonnel, et Operation Smile, qui aide les enfants souffrant d’une fente palatine.

Ancienne pom-pom girl lorsqu'elle est lycéenne à Phoenix en Arizona, diplômée en pédagogie de l'université de la Californie du Sud puis enseignante dans une école spécialisée d’un quartier pauvre de Phoenix, Cindy Lou Hensley rencontre John McCain en 1979 et l'épouse un an plus tard.

En 2004, elle est victime d'un grave infarctus[1].

Controverses[modifier | modifier le code]

Cindy McCain a été au cœur d'une polémique en 1994 qui l'a obligée à suivre une cure de désintoxication pour s'affranchir de sa dépendance aux analgésiques qu'elle prenait en grande quantité pour supporter les douleurs consécutives à deux opérations du dos et au stress du scandale dit des Keating Five. John McCain avait été à l'époque accusé d'avoir dérobé des cachets antidouleur à l’American Voluntary Medical Team, association œuvrant pour le tiers-monde que Cindy McCain avait elle-même fondée. Plutôt que d’avoir à subir un procès, elle avait choisi de suivre une cure de désintoxication.

Au lendemain de l'intervention de Sarah Palin à la convention nationale républicaine, Cindy McCain, généralement avare de déclarations politiques, affirmait dans une émission d'ABC, respecter les opinions de la colistière de son mari en matière d’avortement et d’éducation sexuelle, sans toutefois les partager[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tim Shipman, « Cindy McCain: pills, beer and the White House », The Daily Telegraph, 4 février 2008.
  2. « Cindy McCain s'oppose à Sarah Palin, qui refuse tout avortement en cas de viol ou d'inceste », Nouvelobs.com, 5 septembre 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :