Cinder Cone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Cône volcanique.
Cinder Cone
Photo aérienne en fausses couleurs
Photo aérienne en fausses couleurs
Géographie
Altitude 2 105 m
Massif Chaîne des Cascades
Coordonnées 40° 32′ 51″ N 121° 19′ 12″ O / 40.5473847, -121.319972940° 32′ 51″ Nord 121° 19′ 12″ Ouest / 40.5473847, -121.3199729  
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Californie
Comtés Lassen, Shasta
Ascension
Voie la plus facile Sentier
Géologie
Âge 350 ans
Roches Basalte, andésite
Type Volcan rouge
Activité Endormi
Dernière éruption 1666
Code 1203-08-
Observatoire Observatoire volcanologique des Cascades

Géolocalisation sur la carte : Californie

(Voir situation sur carte : Californie)
Cinder Cone

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Cinder Cone

Le Cinder Cone est un volcan de type cône volcanique situé au nord de la Californie dans le parc national volcanique de Lassen sur le territoire des comtés de Lassen et Shasta.

Description[modifier | modifier le code]

Le volcan est constitué d’un cône volcanique constitué de scories.

Le cône du volcan, constitué de scories et de cendres, a atteint une hauteur de plus de 200 mètres au-dessus de la zone environnante tout en relâchant des cendres volcaniques sur plus de 75 km2. Des coulées de laves ont été émises à partir de sa base en obstruant des ruisseaux proches. Cela eut pour conséquence la formation des lacs Snag et Butte. Le lac Butte est alimenté par l'émissaire du lac Snag. Ces coulées de laves sont dénommées « Fantastic Lava Beds ».

L’époque où se sont formées ces coulées n’a été que récemment déterminée. Au départ, une histoire racontée par deux chercheurs d’or, fit croire qu’une éruption avait eu lieu en 1851 et de nombreux journaux locaux relatèrent l’événement. Par la suite, des études furent effectuées en vue de dater la dernière éruption. Celles de l'United States Geological Survey (USGS) et du National Park Service ont finalement établi que le cône s’est formé lors de deux éruptions au milieu du XVIIe siècle. Ces études se sont basées sur la datation au carbone de bois brûlé lors de l’éruption et grâce au magnétisme des roches volcaniques[1]. En effet, les particules magnétiques de la lave s’orientent selon le champ magnétique terrestre avant de refroidir et de se figer. Ce champ varie au fil du temps et on peut donc lier l’orientation des particules magnétiques avec une période donnée. Les scientifiques ont prouvé que ce champ ne correspondait pas à celui de 1851 mais plutôt à celui présent au milieu du XVIIe siècle.

Le cône fut au départ composé de roches basaltique, puis andésitique et finalement à nouveau basaltique mais avec une concentration en titane plus élevée. Les roches basaltiques contiennent entre 53 et 57 % de silice tandis que les roches andésitiques en contiennent entre 57 et 63 %[1]. Bien que de composition différente, les coulées de laves sont visuellement identiques : noires, composées de fines particules rocheuses et présentant quelques petits cristaux d’olivine, de plagioclase et de quartz. Parmi les cristaux de quartz se trouvent également des xénocristaux dont l’origine n’est pas volcanique. Ces cristaux auraient été arrachés à la croûte terrestre lors de la remontée du magma vers la surface.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michael A. Clynne et al. How Old is "Cinder Cone"? –Solving a Mystery in Lassen Volcanic Park, California, U.S. Geological Survey, Fact Sheet 023-00
  • R.H. Finch, 1937, « A tree ring calendar for dating volcanic events at Cinder Cone, Lassen Volcanic National Park, California, American Journal of Science », v. 33, p. 140-146.
  • R.H. Finch, C.A. Anderson, 1930, « The quartz basalt eruptions of Cinder Cone, Lassen Volcanic National Park, California », University of California Publications in the Geological Sciences, v. 19, p. 245-273.
  • (en) Ann G. Harris et Tuttle,Esther; Tuttle, Sherwood D., Geology of National Parks, Iowa, Kendall/Hunt Publishing,‎ 1997, Fifth Edition éd. (ISBN 978-0-7872-5353-0, OCLC 489053764)
  • H.W. Harkness, « A recent volcano in Plumas County », California Academy of Sciences Proceedings, v. 5, 1875, p. 408-412.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Michael A. Clynne, op. cit.