Cinéma serbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le cinéma serbe est l'un des plus importants en Europe de l'Est. Peu développé avant 1945, il a connu un véritable essor dans le seconde moitié du vingtième siècle.

Histoire du cinéma serbe[modifier | modifier le code]

Une existence embryonnaire avant la guerre[modifier | modifier le code]

Avant 1945 il n'a produit que 12 long métrages.

Un cinéma d'État très contrôlé[modifier | modifier le code]

Après la Seconde Guerre mondiale, le cinéma serbe s'est développé grâce au pouvoir communiste yougoslave qui en avait fait un instrument de divertissement, d'éducation et d'endoctrinement du peuple. Il s'est fait connaître sur la scène internationale, avec les réalisateurs Goran Marković, Aleksandar Petrović, Dušan Makavejev, Slobodan Šijan, Goran Paskaljević.

L'après-communisme[modifier | modifier le code]

Le réalisateur serbe le plus célèbre est Emir Kusturica, qui a obtenu deux palmes d'or au Festival de Cannes pour les films Papa est en voyage d'affaires en 1985 et Underground en 1995. Pendant le tournage de La vie est un miracle (2004), dans lequel la ligne de chemin de fer du Huit de Šargan (en serbe : Шарганска осмица et Šarganska osmica) joue un rôle essentiel, il a particulièrement apprécié la région de Mokra Gora ; il y a fait bâtir le « village en bois » de Küstendorf[1] ; en janvier 2008, s'y est déroulé le premier Festival international du film de Küstendorf[2]. Depuis 1971, Belgrade accueille un important Festival du film (en serbe : Београдски међународни филмски фестивал et Beogradski međunarodni filmski festival, FEST)[3]. L’essentiel de l’industrie du cinéma serbe se trouve à Belgrade.

Les principaux réalisateurs[modifier | modifier le code]

Les principaux acteurs[modifier | modifier le code]

Parmi les acteurs renommés de la première moitié du XXe siècle, on peut citer Ilija Stanojević (1859-1930), qui, en 1911, réalisa également le premier film muet de Serbie, ou encore Žanka Stokić (1887-1947) et le tragédien Dobrica Milutinović (1880-1956). Parmi les acteurs et actrices de la « nouvelle vague serbe », on peut signaler Miodrag Petrović Čkalja, Pavle Vujisić, Zoran Radmilović, Danilo Bata Stojković, Dragan Nikolić, Milena Dravić, Velimir Bata Živojinović, Ljubiša Samardžić, Mira Banjac, Bora Todorović, Miki Manojlović, Lazar Ristovski et Mirjana Karanović.

Films serbes célébres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr)(en) « Küstendorf », sur http://www.zlatibor.co.yu/voz, Site de Küstendorf (consulté le 27 mars 2008)
  2. (sr)(en) « Küstendorf international Film and Music Festival 2008 », Site officiel du Festival international du film de Küstendorf (consulté le 27 mars 2008)
  3. (sr)(en) « FEST 2008 », Site officiel du Festival international du film de Belgrade (consulté le 27 mars 2008)