Cinéma péruvien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le cinéma péruvien est le cinéma qui est réalisé au Pérou. La première projection d'un film (en utilisant le cinématographe des Frères Lumière) a été réalisée en février de 1897 à la confiserie Jardin Estrasburgo (aujourd'hui le "Club de la Unión"), dans la ville de Lima au Pérou. Un mois avant, on avait projeté des images en mouvement avec l'appareil appelé vitascope (inventé par Thomas Alva Edison).

Liste des meilleurs films péruviens[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de De remise de prix, festival ou cérémonie des films péruviens où l'on les classifie. Par contre, il y a quelques sites où des amateurs critiquent et classifient les films péruviens. Voici une liste des meilleurs films péruviens selon un de ces sites[1]:

  1. Detrás del mar de Raúl del Busto, 2005
  2. El destino no tiene favoritos de Álvaro Velarde, 2003
  3. Dias de Santiago de Josué Mendez, 2004
  4. La prueba de Judith Vélez, 2006
  5. Tinta roja de Francisco Lombardi, 2000
  6. Madeinusa de Claudia Llosa, 2006
  7. Paloma de Papel de Fabrizio Aguilar, 2003
  8. Imposible amor de Armando Robles Godoy, 2000
  9. El Evangelio de la Carne de Eduardo Mendoza, 2013

Films qui ont reçu un prix[modifier | modifier le code]

Le film Fausta, réalisé en 2009, a reçu l'Ours d'or du meilleur film au festival de Berlin.

Autres films populaires[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. selon le blog de Mario César Castro Cobos, Meilleurs films péruviens (es)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Listes et catégories[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]