Cimetière militaire portugais de Richebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cimetière militaire portugais de Richebourg
Image illustrative de l'article Cimetière militaire portugais de Richebourg
Entrée du cimetière.
Pays Drapeau de la France France
Département Pas-de-Calais
Ville Richebourg
Nombre de tombes 1 831
Coordonnées 50° 34′ 25″ N 2° 46′ 34″ E / 50.573698, 2.7760450° 34′ 25″ Nord 2° 46′ 34″ Est / 50.573698, 2.77604  

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
Cimetière militaire portugais de Richebourg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cimetière militaire portugais de Richebourg

Le cimetière militaire portugais de Richebourg est un cimetière situé à Richebourg dans le département français du Pas-de-Calais. Ce cimetière contient la sépulture de 1 831 combattants portugais de la Première Guerre mondiale. Il est l'unique cimetière militaire portugais en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Portugal s'engage dans la Première Guerre mondiale en 1916. Un corps expéditionnaire est alors formé et arrive en France le 2 février 1917. À partir de mai 1917, ces troupes occupent une zone allant de Neuve-Chapelle à Saint-Venant, où siège l'état-major. Alors que les unités portugaises doivent être relevées le 9 avril 1918, elles font face à l'offensive allemande lors de la bataille de la Lys, subissant alors de nombreuses pertes[1].

Description du cimetière[modifier | modifier le code]

Alors que près de 1 500 tombes sont déjà recensées à cet endroit, le consul portugais à Arras, M. Lantoine, fait aménager à partir du 13 février 1935 le site en faisant ériger un mur pour le délimiter ainsi qu'une porte en important des matériaux du Portugal. Il fait également amener dans ce cimetière les corps de soldats portugais morts au combat et dispersés dans divers cimetières en France. En tout 1 831 corps sont présents dans ce cimetière, le seul existant en France[2],[3]. Face au cimetière est construite en 1976 une chapelle en hommage à Notre-Dame de Fátima[1]. Le mémorial de Neuve-Chapelle se situe à quelques mètres du cimetière portugais[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] « Les Portugais ont résisté du mieux qu'ils ont pu », sur memoire.pas-de-calais.com (consulté le 31 octobre 2013)
  2. a et b « Cimetière militaire portugais de Richebourg », sur cheminsdememoire-nordpasdecalais.fr (consulté le 31 octobre 2013)
  3. « Le cimetière portugais de Richebourg - 1 831 soldats enterrés », sur lavenirdelartois.fr, L'Avenir de l'Artois,‎ 4 août 2010