Cimetière du Grand Jas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cimetière du Grand Jas
Image illustrative de l'article Cimetière du Grand Jas
Vue d'une allée du cimetière
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Ville Cannes
Mise en service 1866
Coordonnées 43° 33′ 36″ N 7° 00′ 12″ E / 43.56, 7.0033333 ()43° 33′ 36″ Nord 7° 00′ 12″ Est / 43.56, 7.0033333 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cimetière du Grand Jas

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Cimetière du Grand Jas

Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes

(Voir situation sur carte : Alpes-Maritimes)
Cimetière du Grand Jas

Géolocalisation sur la carte : Cannes

(Voir situation sur carte : Cannes)
Cimetière du Grand Jas

Le cimetière du Grand Jas est situé 205 avenue de Grasse à Cannes, sur la côte d'Azur. Ce cimetière de neuf hectares disposés en terrasses fut ouvert en 1866. Il est connu pour son architecture paysagée avec une importante décoration florale, et une riche statuaire qui en font l’un des plus beaux cimetières de France et pour le nombre de célébrités qui y sont inhumées.

Son « cimetière anglais » (« English square ») est le dernier repos d'un bon nombre de personnalités britanniques qui se sont approprié Cannes. Il est dominé par la statue de Lord Brougham qui joua un rôle dans la création de la ville à partir du village du Suquet.

Personnalités inhumées au cimetière du Grand Jas[modifier | modifier le code]

Lord Brougham, le précurseur, promoteur de Cannes
Prosper Mérimée, inspecteur des monuments historiques
Maison cannoise où mourut Mérimée
Jacques Monod, prix nobel de physique
  • Lord Henry Brougham (1778-1868), grand chancelier d’Angleterre, promoteur de Cannes.
  • Sir Thomas Woolfield (1800-1888), promoteur immobilier anglais
  • Prosper Mérimée (1803-1870), écrivain, inspecteur des monuments historiques.
  • Pierre Gazagnaire (1808-1884), médecin, il lutta dans la région contre les épidémies endémiques du choléra. Sa réputation le fit appeler par le roi Umberto d'Italie, qui en fit son médecin personnel après qu’il a sauvé son fils de la fièvre typhoïde. Il fut conseiller municipal de Cannes en 1848 puis adjoint au maire en 1871.
  • John Stairs (1823-1888), homme d'affaires canadien.
  • Henri Germain (1824-1905), banquier, principal actionnaire, puis président du conseil d’administration du Crédit lyonnais en 1863 lors de la création de cette banque.
  • Émile Negrin (1833-1878), poète provençal.
  • John Taylor (1834-1922), jardinier paysagiste et agent immobilier anglais
  • Eugène Gazagnaire (1838-1900) : fils de Pierre Gazagnaire, il fut maire de Cannes de 1878 à 1895 et, précédemment, notaire jusqu'en 1890, reprenant en 1865 l'étude de son grand-père Esprit Violet, ancien maire de Cannes.
  • Laurent Vianay (1843-1928), architecte.
  • Pierre-Karl Fabergé (1846-1920), célèbre joaillier russe.
  • Joseph Gazagnaire (1850-1927) : fils de Pierre Gazagnaire, il abandonna sa carrière d’entomologiste pour entamer une carrière politique à Cannes, dont il fut maire de 1910 à 1914.
  • Georges Destenave (1854-1928), général. Officier de la Coloniale, il fit partie de l’expédition du commandant Lamy chargée d’organiser la pénétration française au Sahara. Il contribua ensuite, de 1900 à 1908, à la pacification du Tchad et à la délimitation des frontières de cet État africain, qui devint une colonie française.
  • André Capron (1854-1930), qui fut maire de la ville de 1902 à 1929, et y fit construire le casino municipal et le Palm Beach.
  • Armand Dutertre (1854-1932), acteur.
  • Marquis de Morès (1858-1896), aventurier.
  • Eugène Brieux (1858-1932), auteur dramatique, académicien.
  • Baron (1863-1943) et baronne Serge von Derwies, anciens magnats russes.
  • William Bonaparte Wyse (1862-1892), poète irlandais, entomologiste.
  • Maxime Laubeuf (1864-1939), ingénieur, membre de l’Académie des sciences, à qui l’on doit la mise au point des premiers sous-marins modernes français.
  • Brand Whitlock (1869-1934), écrivain et diplomate américain.
  • Emmanuel Signoret (1872-1900), poète.
  • Ernest Duchesne (1874-1912), médecin français, découvrit 32 ans avant Alexander Fleming que certaines moisissures pouvaient tuer des bactéries, démontrant ainsi les propriétés antibiotiques de la pénicilline.
  • Le commandant Ladoux (1874-1933), qui fut chef des services secrets durant la Première Guerre mondiale, mena l’affaire Mata-Hari et employa l’espionne Marthe Richard.
  • Louis Pastour (1876-1948), peintre.
  • Nicolas Popoff (1878-1929), aviateur, pionnier de l’aviation, qui défraya la chronique aéronautique le 27 mars 1910 en effectuant un aller-retour entre Mandelieu et les îles de Lérins, à bord d’un bi-plan « Wright » et signa alors un double record puisqu'il fut à cette occasion le premier à atteindre l’altitude de 207 mètres. Il se suicida.
  • Nicolae Titulescu (1882-1941), diplomate roumain qui fut également ministre dans son pays à plusieurs reprises. Il fut en outre à deux reprises à la tête de la Société des Nations.
  • Jorge Cuevas Bartholin, marquis de Cuevas (1885-1961), mécène, directeur de ballet, mari d'une héritière Rockefeller (en).
  • Eugène Vial (1887-1914), ingénieur des chemins de fer, participa à la construction du chemin de fer d’Oran à Oudjda, puis à la réalisation de la ligne Djibouti-Addis Abeba. Il contribua à faire de Djibouti une ville moderne. Il mourut au combat durant la Première Guerre mondiale.
  • Jean-Gabriel Domergue (1889-1962), peintre, affichiste.
  • Étienne Romano (1889-1966), cofondateur des Chantiers aéronavals Étienne Romano, à Cannes
  • André Auniac (1890-1961), cofondateur des Chantiers aéronavals Étienne Romano, à Cannes
  • Olga Khokhlova (1891-1955), danseuse russe (première femme de Pablo Picasso).
  • Georges Mogin, dit « Norge » (1898-1990), poète belge de langue française.
  • Aladin Tasseli (1898-1982), sculpteur.
  • Jean Mineur (1902-1985), publicitaire et cinéaste.
  • Marcel Thil (1904-1968), champion du monde de boxe.
  • Lily Pons (1904-1976), cantatrice.
  • Klaus Mann (1906-1949), écrivain allemand, fils de l’écrivain Thomas Mann.
  • Jacques Monod (1910-1976), biochimiste, prix Nobel 1965.
  • Georges Guétary (1915-1997), chanteur, acteur.
  • Jacques Marin (1919-2001), comédien français.
  • Paulo Ruiz-Picasso (1921-1975), fils de Pablo Picasso et de Olga Khokhlova.
  • Martine Carol (1922-1967), actrice.
  • Apo Lazaridès (1925-1998), champion cycliste.
  • Gérard Gustin (1930-1994), chef d’orchestre, compositeur.
  • Pablito Picasso (1948-1973), peintre, petit-fils de Pablo Picasso. Il se suicide à l’âge de vingt-quatre ans, peu après la mort de son grand-père.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Le cimetière du Grand Jas sur le site de la ville de Cannes, cannes.com

Source[modifier | modifier le code]