Cimetière de Robermont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cimetière de Robermont
Image illustrative de l'article Cimetière de Robermont
Tombe de Gustave Serrurier-Bovy
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Ville Liège
Religion(s) Église catholique romaine
Superficie 40 hectares
Mise en service 1805
Coordonnées 50° 38′ 02″ N 5° 36′ 35″ E / 50.633757, 5.60976550° 38′ 02″ Nord 5° 36′ 35″ Est / 50.633757, 5.609765  

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Cimetière de Robermont

Géolocalisation sur la carte : Liège

(Voir situation sur carte : Liège)
Cimetière de Robermont
Personnalités enterrées
Édouard van Beneden, Célestin Demblon

Le cimetière de Robermont a été créé le 21 mai 1805, sur décision du conseil municipal de Liège, dans les jardins de l'ancienne abbaye de Robermont[1].

Avec plus de 40 hectares, il est le premier cimetière en importance de la ville de Liège.

Il est situé au numéro 46 de la rue de Herve.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est décidé en 1783, pour des raisons sanitaires, de ne plus inhumer à l'intérieur de la cité. En 1805, les quarante à cinquante charniers de Liège sont fermés et on ne peut plus enterrer que dans trois cimetières situés en dehors de la ville : le cimetière de Hocheporte, attenant à la paroisse Saint-Séverin (Sainte-Marguerite); le cimetière des Bayards (Saint-Léonard) et Robermont. Le cimetière des Bayards est fermé en 1816 et celui de Hocheporte en 1821[2]. En 1874, un second grand cimetière (20 hectares) est créé de l'autre côté de la vallée : le cimetière de Sainte-Walburge.

Personnages connus[modifier | modifier le code]

Pelouse d'honneur Latin Cross.svg[modifier | modifier le code]

Pelouse d'honneur des Armées Alliées.


ICI DORMENT CEUX
QUI DONNERENT LEUR VIE
POUR NOTRE INDEPENDANCE
PASSANT
RESPECTE LEUR SOMMEIL

Monuments remarquables[modifier | modifier le code]

Tombe de Françoise Lanhay (1846-1864), sculpture en marbre de Jean-Joseph Halleux
Tombe de Léon Rodberg, de style Art nouveau par l'architecte Henri Van Dievoet (1888).

De nombreuses tombes sont d'authentiques créations architecturales, nous en donnons ici les exemples les plus intéressants.

  • Tombe d'Étienne Soubre (1813-1871), compositeur et de son frère Charles Soubre (1821-1895), peintre et professeur à l'Académie des Beaux-Arts de Liège, parcelle ...
  • Tombe de Léon Rodberg (1832-1888), sculpteur, tombe Art nouveau par l'architecte Henri Van Dievoet. Parcelle 56 - 36 -7 tombe 5.625.
  • Tombe de Frère-Orban (1812-1896), Premier ministre belge (1868-1870) et (1878-1884)
  • Tombe Giannoni-Chapelier (1880-1935), sculpteur d'origine italienne, parcelle 24.
  • Tombe de la famille Loeser, bas-relief d'Oscar Berckmans, parcelle 109.
  • Tombe de Françoise Lanhay (1846-1864), sculpture en marbre de Jean-Joseph Halleux, parcelle 30-32.
  • Tombe de Fifine Vidal (1883-1923), comédienne wallonne, parcelle 171.
  • Tombe de Jean Warroquiers (1880-1935), figure wallonne populaire, parcelle 217.
  • Tombe de Robert Protin (1872-1953), cycliste wallon, parcelle, 80.
  • Tombe de Joseph Carpay (1822-1892), peintre avec une sculpture de Léon Mignon.
  • Tombe de la famille Bouvy, famille d'industriel et mécène, avec pietà dessinée par Joseph Rulot, parcelle 17/19.
  • Tombe de Charles Morren (1807-1858), fondateur du Jardin botanique de Liège, parcelle 36.
  • Tombe des époux Marie Delcourt et Alexis Curvers, parcelle 56.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1862 : Le cimetière de la ville de Liége (par Ferdinant Henaux) dans Revue trimestrielle, Bruxelles, Vol. 33: 44-59 (en ligne).
  • 1990 : Quelques curiosités monumentales et épigraphiques des nécropoles de Liège et des environs, par Beauduin Lecoste, La Vie Wallonne, 64, n° 409: 197-212
  • 1991 : Promenade dans les cimetières liégeois. Sépultures de Liégeois célèbres et d'auteurs wallons., par Beaudouin Lecoste, Bull. Soc. Roy. Le Vieux Liège, n° 254 (t. XII): 260-267.
  • 1997 : Le cimetière de Robermont. Historique - Symbolique funéraire - Personnalités inhumées à Robermont - Parcelles réservées - Le centre funéraire. par Georges Hext, Liège.
  • 1999 : Sur la piste des anciennes gloires de la botanique et de l'horticulture à Liège, visite du cimetière de Robermont (Liège), par Joseph Beaujean, Natura Mosana, Vol. 52 (3): 81-166[3].
  • 2000 : Le cimetière de Robermont, le Père-Lachaise liégeois, par Chantal Mezen, Éd. Noir Dessin Production.
  • 2003 : Parcours Simenon... au cimetière de Robermont, par Joseph Beaujean, Éd. Les Cimetières liégeois.
  • 2004 : L'Héraldique à Robermont, par François Beaujean et Joseph Beaujean, dessins de Charles Demars, Éd. Les Cimetières liégeois.
  • 2006 : Les rues de Liège à travers Robermont, par Joseph Beaujean, Éd. Les Cimetières liégeois.

En 2007, le cimetière de Robermont est le cadre principal de l'histoire du film "Rose Noire" [réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chantal Mezen, « Robermont (historique du cimetière de Robermont) », sur LesCimetieres.com (consulté le 29 juillet 2009)
  2. p.56 de Le cimetière de Liége dans Revue Trimestrielle Vol.33, 1862.
  3. Joseph Beaujean, « Visite du Cimetière de Robermont (Liège) » (consulté le 29 juillet 2009) (la table des matières est à gauche après l'entrée)

Sur les autres projets Wikimedia :