Cimetière américain de Suresnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cimetière américain de Suresnes
Suresnes American Cemetery and Memorial (en)
Image illustrative de l'article Cimetière américain de Suresnes
Cimetière américain de Suresnes
Pays Drapeau de la France France
Département Hauts-de-Seine
Ville Suresnes
Nombre de tombes 1541
Mise en service 1917
Coordonnées 48° 52′ 19″ N 2° 13′ 05″ E / 48.871812, 2.218015 ()48° 52′ 19″ Nord 2° 13′ 05″ Est / 48.871812, 2.218015 ()  

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine

(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Cimetière américain de Suresnes

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cimetière américain de Suresnes

Le cimetière américain de Suresne en anglais : Suresnes American Cemetery and Memorial est un cimetière militaire américain, situé sur la pente du mont Valérien faisant face à Paris, à Suresnes.

Il contient, sur une superficie de plus de 3 hectares, les tombes de 1541 militaires américains morts pendant la Première Guerre mondiale et de 24 soldats inconnus morts pendant la Seconde Guerre mondiale. En outre, un « mur des disparus » perpétue la mémoire de 974 disparus en mer ou sur les champs de bataille durant la Première Guerre mondiale[1]. Des rosettes ont été placées devant les noms d'anciens disparus retrouvés ultérieurement.

C'est le seul cimetière militaire américain d'Europe qui associe les deux guerres mondiales.

Le terrain a été « concédé gratuitement à perpétuité par le peuple français »[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le cimetière a été créé en 1917 par le Graves Registration Service of the Army Quartermaster Corps[2]. Contrairement aux autres cimetières de la Première Guerre mondiale, situés à proximité des champs de bataille, celui-ci fut choisi en raison de sa proximité avec les hopitaux parisiens[1]. On y compte de nombreuses victimes de la grippe espagnole de 1918-1919. Ce sont principalement des hommes, mais les tombes de 7 infirmières y sont également présentes[2].

Il est inauguré par le président Woodrow Wilson lors de la journée Memorial Day en mai 1919[2].

L'allée principale, bordée de tilleuls et la chapelle

L'American Battle Monuments Commission fait ensuite construire la chapelle selon les plans de l'architecte Charles Adams Platt, et les aménagements paysagers. Ces travaux sont achevés en 1932, et l'administration du domaine est confiée à l'American Battle Monuments Commission en 1934[2].

La partie dédiée à la Seconde Guerre Mondiale est inaugurée lors d'une grande cérémonie en 1952, par le général George Marshall, alors président de l'American Battle Monuments Commission[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c source : panneau d'informations à l'entrée du cimetière consulté en janvier 2009
  2. a, b, c, d et e Brochure sur le site internet de l'American Battle Monuments Commission, consultée le 21 janvier 2008 http://www.abmc.gov/cemeteries/cemeteries/su_pict.pdf

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :