Cimetière Saint-Louis de Versailles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le cimetière Saint-Louis est un des cimetières de la ville de Versailles dans les Yvelines.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est l'un des cimetières urbains les plus anciens de France, puisqu'il a été fondé par la paroisse Saint-Louis de Versailles en 1770. S'il abrite moins de personnalités connues que le cimetière Notre-Dame de Versailles, il n'en demeure pas moins intéressant par la qualité artistique de nombre de ses sépultures et par le nombre de tombes des familles de l'aristocratie versaillaise ou de militaires ayant servi les rois au château de Versailles.

Une petite colonne contre le mur marque l'emplacement de la fosse commune où furent ensevelis après avoir été massacrés, le 9 septembre 1792 pendant l'épisode des massacres de septembre, une quarantaine de personnes aux Quatre Bornes (croisement actuel de la rue de Satory et de la rue de l'Orangerie) qui avaient été transférées de la prison d'Orléans. Il s'agissait surtout d'anciens hauts serviteurs de l'État, d'officiers de l'armée royale et de prêtres réfractaires (parmi eux l'évêque de Mende).

Certaines tombes se distinguent par leur caractère ouvragé, comme celle du lieutenant de vaisseau Édouard Villaret-Joyeuse (mort en 1854 à La Havane) en forme de colonne rostrale.

C'est dans ce cimetière qu'est enterré le peintre Georges Rouault.

Personnalités inhumées[modifier | modifier le code]

Illustrations[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]