Cimetière Mikveh Israel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cimetière Mikveh Israel
Mikveh Israel Cemetery.jpg

Cimetière Mikveh Israel vu depuis le Pennsylvania Hospital

Pays
État
Commune
Religion(s)
Superficie
0,081 hectare
Mise en service
Abandon
1886 (fin de l'usage courant)
Coordonnées
Localisation sur la carte de Pennsylvanie
voir sur la carte de Pennsylvanie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Philadelphie
voir sur la carte de Philadelphie
Red pog.svg

Le cimetière Mikveh Israel est le plus ancien cimetière juif de Philadelphie (Pennsylvanie) et l'un des plus vieux du territoire des États-Unis après le Second cimetière de la congrégation Shearit Israel à New York. Le terrain qui mesure seulement 810 m² est un site historique classé administré par le Independence National Historical Park (bien que les dépenses liées à l'entretien soient à la charge de la congrégation Mikveh Israel). Il est situé dans le centre ville de Philadelphie sur Spruce Street, à côté de la 8ème rue à proximité de Independence Hall.

Ce cimetière servit à l'origine de lieu de sépulture pour la famille de Nathan Levy dont on à longtemps affirmé que son bateau avait servi pour transporter la Liberty Bell de l'Angleterre à Philadelphie. Il acheta le terrain en 1738, l'étendit puis en fit don en 1765 à la communauté sépharade Mikveh Israel fondée en 1740 et toujours active de nos jours.

on cessa de procéder à des enterrements dans le cimetière à partir de 1886 sauf à trois rares exceptions en 1913, 1966 et en 1972 pour des personnalités de la communauté[1],[2],[3],[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin Almanac: 1976. Philadelphia: Bulletin Co., 1976. (p 292).
  2. Elmaleh, L.H., and J. Bunford Samuel. The Jewish Cemetery: Ninth and Spruce Streets, Philadelphia. (1906, revised 1962).
  3. "Gratz Family". The Universal Jewish Encyclopedia. 1941, Volume V.
  4. Wolf, Edwin, II, and Maxwell Whiteman. The History of the Jews of Philadelphia from Colonial Times to the Age of Jackson. (1957).
  5. Wolf, Edwin, II, and Maxwell Whiteman. Haym Salomon: The Patriotic Money Manipulator. Philadelphia Inquirer (1976).

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]