Ciguë aquatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ciguë .

La ciguë aquatique ou ciguë vireuse (Cicuta virosa) est une plante herbacée, rhizomateuse et vivace de la famille des Apiacées.

Autres noms communs : ciguë vénéneuse, cicutaire du Nord ou persil des marais, dénomination à éviter car il s'agit d'une plante toxique.

Synonyme : Cicuta mackenzieana Raup

Habitat[modifier | modifier le code]

Sols de zones humides, marécages, bords de rivière....

Toxicité[modifier | modifier le code]

La plante entière est toxique, particulièrement les racines au printemps[1]. Elle contient de la cicutoxine (de), un alcool hautement insaturé très toxique qui agit comme antagoniste des récepteurs GABA. Le poison est surtout concentré dans le rhizome, qui peut être confondu avec celui d'une carotte sauvage.

Cette plante est l'un des poisons végétaux les plus puissants.

Elle fut notamment employée dans l'Antiquité pour commettre des crimes ou se donner la mort. Par exemple, Socrate fut exécuté d'une telle manière en -399 étant accusé de détourner du droit chemin les jeunes citoyens athéniens en les incitant à réfléchir sur la légitimité de la religion civique.

Les symptômes apparaissent une heure après l'ingestion : nausées, vomissements, salivation et trismus[2].

Elle accueille plusieurs espèces d'insectes dont Lixus paraplecticus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Système canadien d'information sur les plantes toxiques
  2. (en) Lewis S. Nelson, M.D. ; Richard D. Shih, M.D. ; Michael J. Balick, Ph.D., Handbook of Poisonous and Injurious Plants, Second Edition, Springer,‎ 2007, 340 p. (ISBN 0-387-31268-4)
    pages 122 à 123

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :