Ciego de Ávila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ciego de Ávila
Administration
Pays Drapeau de Cuba Cuba
Province Ciego de Ávila
Municipalité Ciego de Ávila
Code postal 65100
Indicatif téléphonique +53 33
Démographie
Gentilé Avileño/a
Population 110 422 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 21° 50′ 53″ N 78° 45′ 47″ O / 21.848, -78.76321° 50′ 53″ Nord 78° 45′ 47″ Ouest / 21.848, -78.763  
Altitude 55 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cuba

Voir sur la carte Cuba administrative
City locator 14.svg
Ciego de Ávila

Ciego de Ávila est une ville de Cuba et la capitale de la province de Ciego de Ávila. Sa population était estimée à 110 422 habitants en 2010.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ciego de Ávila se trouve au centre du pays, sur la Carretera Central, la grande route qui traverse toute l'île. Elle est située à 397 km457 km par la route — au sud-est de La Havane et à 101 km116 km par la route — au nord-ouest de Camagüey. Son port, El Júcaro, se trouve à 23 km au sud-sud-ouest, sur la côte du golfe de Ana Maria, dans la mer des Caraïbes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1840, Ciego de Ávila compte alors 263 habitants. En 1877, son gouvernement municipal est créé et la ville se sépare de la ville de Moron. Ciego de Avila gagne en importance lorsque l'armée espagnole construit une ligne militaire fortifiée, connue sous le nom de Trocha de Jucaro à Moron, pour entraver le passage des forces insurrectionnelles vers la partie occidentale de l'île pendant la Première guerre d'Indépendance (1868-1878). Ce trocha, qui rend la région célèbre, est jugé assez solide pour arrêter les forces cubaines, mais il n'est pas été en mesure d'arrêter le général Máximo Gómez et plusieurs centaines d'hommes. Parmi les vieux bâtiments coloniaux espagnol de Ciego de Avila, beaucoup furent construits par Angela Hernández Viuda de Jiménez, une riche habitante qui se battit pour créer un haut lieu culturel dans sa ville natale. Elle est parfois considérée comme la fondatrice de la ville.

La ville fait partie de la province de Camagüey jusqu'à la réforme administrative de 1976, le gouvernement de Fidel Castro faisant alors de Ciego de Ávila la capitale de la nouvelle province de Ciego de Ávila.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population :

Évolution démographique
1907* 1919* 1931* 1943* 1953*
4 242 16 408 17 849 23 802 35 178
1970* 1981* 2002* 2007 2010*
57 869 74 280 106 225 110 372 110 422


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Parque Martí : le plus grand parc de la ville de Ciego de Ávila.
  • Teatro Principal : un théâtre de 500 places situé à proximité du Parque Martí.

Enseignement[modifier | modifier le code]

  • Université de Ciego de Ávila (Universidad de Ciego de Ávila, UNICA)  : institution d'enseignement supérieur de la province.
  • IPVCE Ignacio Agramonte Instituto Pre-Universitario Vocacional de Ciencias Exactas : établissement d'enseignement post-secondaire spécialisé dans les sciences fondamentales : physique, chimie, mathématiques, biologie et électronique. Il se trouve sur la route de Ceballos.

Médias[modifier | modifier le code]

Sa station de radio actuelle, Radio Surco (anciennement Radio Cuba) a été fondée le 10 octobre 1952.

Référence[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]