Cidreira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cidreira
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Sud
État Rio Grande do Sul Rio Grande do Sul
Langue(s) portugais
Maire Custódia Bergues da Silva (PTB)
Code postal 95 595-000
Fuseau horaire
Heure d'été
UTC-3
UTC-2
Indicatif 51
Démographie
Gentilé Cidreirense
Population 10 883 hab.[1] (01-04-2007)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 30° 11′ 05″ S 50° 12′ 38″ O / -30.1848, -50.2105638930° 11′ 05″ Sud 50° 12′ 38″ Ouest / -30.1848, -50.21056389  
Altitude 5 m
Superficie 24 600 ha = 246 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Dunes ; lagoas d'eau douce.
Fondateur
Date de fondation
Loi d’État n° 8 606
9 mai 1988
Localisation
Localisation de Cidreira sur une carte
Localisation de Cidreira sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Cidreira

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Cidreira
Liens
Site web http://www.cidreira.rs.gov.br/

Cideira est une ville brésilienne de la mésorégion métropolitaine de Porto Alegre, capitale de l'État du Rio Grande do Sul, faisant partie de la microrégion d'Osório et située à 100 km à l'est de Porto Alegre. Elle se situe à une latitude de 30º 11' 05" sud et à une longitude de 50º 12' 38" ouest, à 5 m d'altitude. Sa population était estimée à 10 883 en 2007, pour une superficie de 246 km². L'accès s'y fait par les RS-040, RS-784 et RS-786.

Il semblerait que le nom de la commune vienne de la présence en nombre d'une variété d'arbustes de rutaceae, celle qui produit le citrus medica, et que l'on appelle cidreira en portugais du Brésil.

Du fait de sa position au bord de l'océan Atlantique, l'économie de Cidreira est tournée vers le tourisme. Les premiers estivants commencèrent à affluer après 1860. À cette époque, il n'y avait pas d'habitants permanents, l'accès y étant difficile. Les premières installations se firent à partir de 1930 et la première route reliant Porto Alegre au littoral fut achevée en 1958. En 1954 fut installée l'électricité et, dans les années 1960, le téléphone et le service d'eau courante.

Plus de 50 % de son territoire est couvert de dunes, parmi les plus grandes d'Amérique latine.

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]