Chypre (parfumerie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chypre.

Le chypre ou cypre, est une base de parfum dont l'une des composantes traditionnelles était extraite d'un lichen qui pousse sur le chêne (Evernia prunastri), nommée « mousse de chêne ». Dû au fort potentiel allergène, le teneur maximal en extrait de mousse de chêne fut limité par l'UE à 0,01% dans le produit final[1]. En conséquence, l'extrait de mousse de chêne est aujourd’hui presque entièrement remplacé par les composés chimiques Evernyl et Orcinyl 3, aussi dans les chypres.

Cette préparation, appelée aux XVIe et XVIIe siècles « poudre de Chypre »[2], a servi de base au parfum Chypre créé par Guerlain en 1840 puis au parfum du même nom créé par François Coty en 1917.

On retrouve cette note dans certains grands classiques de la parfumerie : Femme : Mitsouko (Guerlain), Dolce Vita (Dior), … Homme : Davidoff (Davidoff), …

Les parfums « chyprés », puissants et assez persistants, ont eu beaucoup de succès mais beaucoup ont disparu aujourd'hui. Le succès de « Chypre » en a fait le chef de file d'une grande famille qui regroupe des parfums basés principalement sur des accords de mousse de chêne, de ciste-labdanum, de patchouli, de bergamote, de rose, etc. Cette famille est subdivisée en chypre fleuri, chypre fleuri aldéhydé, chypre fruité, chypre vert, chypre aromatique, chypre cuir.

Actuellement certains parfums sont classés abusivement dans les « chyprés » mais ne contiennent pas du tout la composante aromatique spécifique, c'est le cas de Fahrenheit.

Symbolisme[modifier | modifier le code]

Les noces de chypre symbolisent les six ans de mariage dans le folklore français.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Directive 2003/15/CE du Parlement Européen et du Conseil
  2. TLFi, Le Trésor de la Langue Française informatisé, article chypre