Chute d'eau de Shōmyō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chute de Shōmyō (à gauche) et de Hannoki (à droite)

La chute d'eau de Shōmyō (称名滝, Shōmyō-daki?) se trouve dans la ville de Tateyama, préfecture de Toyama au Japon. C'est la plus haute du pays avec 350 m de haut. La cascade passe par quatre niveaux : le premier fait 70 m, le deuxième 58 m, le troisième 96 m et le dernier 126 m[1]. La chute connaît son plus grand débit au début de l'été quand fond la neige du mont Tate (en).

Sa voisine, la chute de Hannoki, est habituellement considérée la plus haute de façon saisonnière car elle n'est alimentée que du mois d'avril au mois de juillet quand fondent les neiges du plateau de Midagahara. Comme le montre la photo, les chutes de Hannoki et Shōmyō sont en fait des chutes jumelles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

36° 34′ 31″ N 137° 31′ 24″ E / 36.57528, 137.52333