Chunyun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chunyun (chinois traditionnel : 春運, chinois simplifié : 春运, pinyin : Chūnyùn), aussi connu sous le nom de saison touristique du Festival du Printemps, ou bien la saison Chunyun, est une période touristique qui se déroule en Chine pendant le Nouvel an chinois et durant laquelle la population se déplace massivement. Généralement, cette période débute 15 jours avant la fête de la Nouvelle Lune et dure environ 40 jours.

Pendant la saison Chunyun de 2006, il y a eu plus de 2 milliards de voyageurs[1], soit plus que la population chinoise. Ceci lui a donc valu le titre du plus grand mouvement de population annuel au monde[2]. C’est pendant cette période que les transports ferroviaires relèvent leur plus grand défi, puisqu’il y a d’énormes problèmes logistiques à cause des déplacements massifs de population.

Les origines[modifier | modifier le code]

Pendant la période Chunyun, trois facteurs principaux sont responsables de la hausse du trafic.

Tout d’abord, la tradition veut que pendant le Nouvel an chinois, les familles se réunissent. Les gens quittent ainsi leur lieu de travail et d’étude pour rejoindre leur famille et partager le repas du Nouvel An. Depuis les réformes économiques de la fin des années 1970, de nouvelles opportunités se sont présentées, bien souvent loin des petites villes. Les endroits tels que les zones économiques spéciales ou régions côtières en plein essor proposent à la fois emplois et modes de vie plus confortables. De ce fait, les dernières décennies ont connu un fort exode rural, à l’image des autres révolutions industrielles qui ont eu lieu dans le monde. En 1990, il y a eu 50 millions de travailleurs migrants, alors que des chiffres non officiels en ont compté 150 à 200 millions en 2000[3]. Pendant la période Chunyun, la plupart de ces travailleurs retournent ainsi dans leur ville natale.

Ensuite, les réformes chinoises sur l’éducation ont augmenté le nombre d’étudiants, qui bien souvent étudient eux aussi loin de leur ville natale. Les vacances de la Fête du Printemps se déroulent en même temps que leurs vacances d’hiver. En 2006, sur les 194 millions d’usager des trains pendant la période Chunyun, 6.95 millions d’entre eux étaient des étudiants.

Enfin, il y a en République populaire de Chine deux semaines principales de vacances. La Fête du Nouvel An est l’une d’elles, et beaucoup de gens décident donc de faire du tourisme pendant cette période. La Chine continentale connait actuellement des niveaux records de tourisme, ce qui ajoute d’autant plus de pression au système de transport.

Tous ces facteurs ont pour effet d’amplifier les problèmes que connaissent les transports inter-cités en Chine. Le réseau ferroviaire n’est pas assez développé pour accueillir un nombre aussi important d’usagers, puisque le nombre de places proposé est inférieur à la demande. Le service qui ne peut être fourni par les trains doit l’être par les bus, qui rencontrent eux aussi des problèmes tels qu’une infrastructure routière insuffisante.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Clifford Coonan, « Two billion journeys in China's own great migration », sur The Independent,‎ 28 janvier 2006
  2. (en)Michael Bristow, « China's holiday rush begins early », sur BBC,‎ 7 janvier 2009
  3. (en)John Gittings, « Population not Taiwan 'is China's challenge' », sur The Guardian,‎ 20 décembre 2000