Chunk! No, Captain Chunk!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chunk! No, Captain Chunk!

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Chunk! No, Captain Chunk! sur scène en 2012. De gauche à droite : Bertrand Poncet et Mathias Rigal.

Informations générales
Pays d'origine Paris, Drapeau de la France France
Genre musical Easycore, hardcore mélodique, pop punk, post-hardcore
Années actives Depuis 2007
Labels Fearless Records

Chunk! No, Captain Chunk! est un groupe français de hardcore mélodique, originaire d'Île-de-France. Leur musique est un mélange de pop punk et de hardcore (parfois appelée easycore ou friendshipcore), tout comme A Day to Remember ou Four Year Strong. En 2011, ils signent sur le label américain Fearless Records. La même année, ils participent à l'album Punk Goes Pop 4, où ils reprennent We R Who We R de Ke$ha. En 2014, ils apparaissent sur la compilation Punk Goes 90s Vol. 2 avec une reprise de la chanson All Star de Smash Mouth. Ils participent à deux reprises au Vans Warped Tour. Le groupe a déjà tournée avec des formations telles We Came As Romans, A Day to Remember ou encore Bury Tomorrow.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et Something for Nothing (2007–2010)[modifier | modifier le code]

Le groupe se forme en 2007, lorsque Paul Wilson, un jeune guitariste, rêve de mélanger des éléments de pop punk avec du punk hardcore et du heavy metal, et invite ses amis Bertrand Poncet, Jonathan Donnaes et deux autres musiciens à le joindre[1]. Peu après leur formation, les deux autres membres quittent le groupe, et ce dernier demande au frère de Bertrand, Mathias Rigal, malgré son inexpérience, de les rejoindre à la guitare basse[1]. Le nom du groupe s'inspire du film d'aventure Les Goonies[2] ,[3], dans lequel Chunk et Sloth viennent pour aider leurs amis[1]. Poncet décrit ce choix comme « une belle référence de l'enfance »[4]. Le groupe ne parvient pas à se populariser en France, un pays qui, selon Poncet, ne « possède absolument aucune scène rock. » Ils parviennent à se populariser en Asie, et spécifiquement en Amérique du Nord[4].

Le 2 septembre 2008, le groupe fait paraître son premier single officiel In Friends We Trust, et son vidéoclip respectif. Le 1er novembre 2009, le groupe fait paraître son premier album, Something for Nothing[1].

Fearless Records et Pardon My French (2011–2013)[modifier | modifier le code]

Après avoir signé à Fearless Records en 2011, ils rééditent leur album Something For Nothing pour une parution le 19 juillet 2011[3],[5]. Le groupe se sent confiant lors de leur signature chez Fearless du fait qu'ils le considèrent comme l'« un des meilleurs labels spécialisé dans ce genre de musique[6]. » Cet album réédité inclut une nouvelle couverture, et une différente liste de pistes, qui remplace MILF et Alex Kidd in a Miracle World avec la chanson Make Them Believe, qui est initialement une chanson incluse dans la version japonaise de l'album en guise de bonus[7]. En parallèle à cette parution, un vidéoclip de Captain Blood est mis en ligne[8][9].

En octobre 2011, Captain Chunk! se joint à la tournée européenne The Artery Foundation de Miss May I. Il s'agit de la première tournée de Captain Chunk! joue au Royaume-Uni[10]. La tournée est bien accueilli par Captain Chunk! qui explique s'être impliqué dans une « line-up éclectique et bizarre[11]. » En décembre, le groupe revient aux États-Unis pour le Fearless Friends Tour, une tournée présentant tous les groupes de Fearless Records dont Blessthefall, The Word Alive, Motionless in White, et Tonight Alive[8]. En novembre 2011, le groupe contribue à une reprise musicale du single We R Who We R de Kesha sur la compilation Punk Goes Pop 4, qui est commercialisé à l'international le 21 novembre 2011[12].

En 2012, la programmation musicale de Captain Chunk! s'étend rapidement aux États-Unis, notamment aux côtés du groupe Attack Attack! fin janvier et début février, durant leur tournée promotionne de l'album This Means War[8]. En mars et avril, le groupe joue aux côtés du groupe de deathcore Chelsea Grin pendant leur première tournée, The Sick Tour[13]. Captain Chunk! est également annoncé pour le Vans Warped Tour de 2012, et joue au Ernie Ball Stage[14]. Avec sa performance au Warped Tour, le groupe enregistre le single In Friends We Trust pour l'album Warped Tour 2012 Tour Compilation[15]. À leur performance au Warped Tour, le groupe joue de nouvelles chansons[16]. Le groupe est également le principal groupe à jouer aux côtés de Woe, Is Me pour leur tournée Talk Your [S]#?! Tour entre novembre et décembre 2012[17]. Bien que fiers de leur popularité grandissante en Amérique, les membres se sentent handicapés à cause de la barrière de la langue et du fait d'être un nouveau groupe[6]. Poncet explique que, malgré les cours d'anglais à l'école, les membres parviennent à en apprendre plus pendant leurs tournées en Amérique[4].

En janvier 2013, le groupe débute l'enregistrement de son second album aux côtés du producteur Joey Sturgis dans le Michigan, aux États-Unis[18],[19]. Chunk! No, Captain Chunk! joue à 5 reprises au festival australien Soundwave à Brisbane, Sydney, Melbourne, Adélaïde et Perth entre le 23 février et le 4 mars[20]. Pendant leur tournée en Australie, ils jouent aux clubs All Time Low et Polar Bear Club[21]. Entre mars et avril, le groupe revient aux États-Unis afin d'organiser une tournée pour leurs second album studio. En parallèle à leur apparition au festival South by So What?!, localisé au Texas, ils jouent brièvement aux côtés des groupes Handguns, State Champs and City Lights[22],[23]. Le groupe joue également aux côtés du groupe A Day to Remember pendant la première moitié de leur tournée Right Back At It Again, qui présente également Of Mice & Men[24]. Le groupe voit en cette tournée l'opportunité de jouer avec leurs idoles[25],[26]. Cela mène le groupe à reprogrammer sa tournée Pardon My French Tour aux côtés des groupes For All Those Sleeping, Upon This Dawning, et City Lights[26],[25]. Le groupe pense avoir été bien accueilli par la foule lors du Right Back At It Again[27].

Le 30 avril 2013, le second studio album du groupe, Pardon My French, est commercialisé. Le premier single de l'album est intitulé Restart[28],[26]. Ils jouent au Slam Dunk Festival 2013 au Royaume-Uni en mai[29], et joue sa première tournée au pays en septembre avec Climates et Light You Up[30]. Le groupe retourne ensuite aux États-Unis pour jouer aux côtés de We Came As Romans et Silverstein en octobre, puis à leur seconde tournée en jouant Counterparts, State Champs et Living With Lions[31],[32]. Avant fin 2013, e groupe prévoit une tournée au Japon[32].

Pardon My French (Deluxe Edition), et départ de Jonathan (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Le groupe annonce plusieurs tournées européennes en 2014[32]. Ils annoncent leur présence aux côtés We Came As Romans, The Color Morale, et Palm Reader au Royaume-Uni[33]. Le groupe est programmé pour le Warped Tour 2014 aux États-Unis[34]. Début février, le groupe est annoncé pour une seconde parution sur une compilaion Punk Goes... avec une reprise du titre All Star de Smash Mouth[35].

Le 13 mai 2014, le groupe annonce la parution d'une version deluxe de leur second album Pardon My French, qui inclura 3 nouveaux titres, et une version acoustique de Taking Chances, et une parution le 13 août[36]. Au Vans Warped Tour 2014, l'ancien guitariste et chanteur de City Lights, Jeremy Smith, endosse le rôle de bassiste du groupe. Avant leur parution cependant, le batteur Jonathan Donnaes quitte le groupe le 4 août 2014, pour sa nouvelle fiancée et un nouveau travail[37].

Influences et style[modifier | modifier le code]

Ils sont influencés par des groupes de punk pop comme Blink-182, Millencolin, Sum 41 et par le punk hardcore. Ils ont alors décidé de mixer les deux genres[38]. Leur style est appelé easycore (ou happy-hardcore), résultant de la combinaison entre du pop punk et du hardcore. Ils se définissent comme melant le pop punk et punk hardcore.

Et là, ils ont des poils[modifier | modifier le code]

Membres actuels
Anciens membres
Membre de tournée
  • Jeremy Smith – basse (2014, ancien guitariste/chanteur de City Lights)

Discographie[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

Vidéoclips[modifier | modifier le code]

  • In Friends We Trust
  • Captain Blood
  • Restart
  • Taking Chances
  • Haters Gonna Hate
  • All Star

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Robert Knapper, « Issue 4 of Stencil Mag », Stencil Magazine, Inc,‎ 19 novembre 2010 (consulté le 27 novembre 2012), p. 18–19.
  2. (en) Ryan White, « Vans Warped Tour takes over the riverfront at the Rose Quarter on Saturday », OregonLive.com, Advance Internet,‎ 30 juillet 2012 (consulté le 22 août 2012).
  3. a et b (en) « Fearless Records - Chunk! No, Captain Chunk! », Fearless Records (consulté le 16 août 2012).
  4. a, b et c (en) Tony Shrum, « CHUNK! NO, CAPTAIN CHUNK! vocalist Bertrand Poncet talks about music styles in Europe, The Goonies, and playing Soundwave 2013 », Amp Magazine,‎ 31 janvier 2013 (consulté le 5 février 2012).
  5. (en) Keagan Ilvonen, « Fearless Signs Chunk! No, Captain Chunk! », Absolute Punk,‎ 26 mai 2012 (consulté le 5 mars 2012).
  6. a et b (en) « POZ Interview: Chunk! No, Captain Chunk! », Property Of Zack,‎ 27 juillet 2012 (consulté le 15 janvier 2013).
  7. Mario Parra, « Chunk! No, Captain Chunk! - "Something For Nothing" Re-Release July 19th, Fearless Records », Easycore.net,‎ 12 juillet 2011 (consulté le 16 août 2012).
  8. a, b et c (en) « Chunk! No, Captain Chunk! premieres music video for "Captain Blood" », Alt Sounds,‎ 13 décembre 2011 (consulté le 29 juillet 2012) : « [...]through their euphoric blend of pop melodies, punk beats and hardcore breakdowns. »
  9. Tyler Common, « Chunk! No, Captain Chunk! release "Captain Blood" music video », Alternative Press,‎ 13 décembre 2011 (consulté le 5 mars 2012).
  10. (en) Sarah Mitchell, « The Artery Foundation Tour featuring Miss May I », Platform Online,‎ 20 octobre 2011 (consulté le 29 juillet 2012).
  11. (en) Sam Woodgate, « Miss May I @ The Well », Leeds Music Scene,‎ 22 octobre 2011 (consulté le 12 août 2012).
  12. (en) « NEWS: Punk Goes Pop Vol. 4 gets a UK release date set! », Dead Press (consulté le 30 juillet 2012).
  13. (en) « Chelsea Grin to Headline ‘The Sick Tour’ », SMN News,‎ 13 janvier 2012 (consulté le 29 juillet 2012).
  14. Nuno Saque Ferreira, « Chunk! No, Captain Chunk! announced for Vans Warped Tour 2012 line-up! », Alt Sounds,‎ 16 février 2012 (consulté le 29 juillet 2012).
  15. (en) Chris Stamm, « Aged and Warped: What listening to 17 Warped Tour compilations in a row tells us about punk rock. », Willamette Week,‎ 1er août 2012 (consulté le 5 mars 2012).
  16. (en) « Chunk! No, Captain Chunk! Perform New Song Live », Easycore.net (consulté le 30 juillet 2012).
  17. (en) Grant Trimboli, « Woe, Is Me Headlining ‘Talk Your [S]#?!’ Tour », Under the Gun Review, Buzzmedia,‎ 20 août 2012 (consulté le 22 août 2012).
  18. (en) « CHUNK! NO, CAPTAIN CHUNK! interview | Dodgeball Champions | NEW Album », IWantMyCtv,‎ 13 Dec 2010 (consulté le 19 mai 2011)
  19. (en) Cassie Whitt, « Chunk! No, Captain Chunk post studio announcement », Alternative Press,‎ 9 janvier 2013 (consulté le 15 janvier 2013).
  20. (en) Mike Hohnen, « Soundwave 2013 Lineup + Rumours », Music Feeds,‎ 3 août 2012 (consulté le 8 août 2012).
  21. (en) date:All content is © Music Feeds 2008 - 2013. Consulté le: 30 mai 2013.
  22. (en) « Chunk! No, Captain Chunk!, State Champs, Handguns Road To South By So What Tour », Infectious Magazine,‎ 23 janvier 2013 (consulté le 20 mars 2013).
  23. (en) « South By So What?! Festival Is Next Week! », Heavy Blog Is Heavy,‎ 8 mars 2013 (consulté le 20 mars 2013).
  24. Cassie Whitt, « A Day To Remember announce headlining tour with Of Mice & Men, Chunk! No, Captain Chunk! and Issues », Alternative Press,‎ 21 janvier 2013 (consulté le 5 février 2013).
  25. a et b (en) Mario Parra, « Chunk! No, Captain Chunk! to Reschedule Tour with Handguns, State Champs, and City Lights », Easycore.net,‎ 22 janvier 2013 (consulté le 5 février 2013).
  26. a, b et c (en) Chris Epting, « Chunk! No, Captain Chunk!, 'Restart' (EXCLUSIVE SONG PREMIERE) », Noise Creep, (AOL),‎ 18 mars 2013 (consulté le 20 mars 2013).
  27. (en) Jake Denning, « Chunk! No, Captain Chunk! - 04.17.13 », Absolute Punk,‎ 17 avril 2013 (consulté le 28 juin 2013).
  28. (en) Cassie Whitt, « Exclusive: Chunk! No, Captain Chunk! announce ‘Pardon My French’ album details », Alternative Press,‎ 11 mars 2013 (consulté le 20 mars 2013).
  29. (en) Jennyfer Walker, « Chunk! No, Captain Chunk! The Goonies obsessed pop-punks want to make you bounce around. », Kerrang!, Londres, W1A 6DZ, Bauer Media Group, no 1467,‎ 25 mai 2013 (ISSN 0262-6624).
  30. (en) « Chunk! No, Captain Chunk! Reveal September Dates », Rock Sound, Freeway Press,‎ 26 juin 2013 (consulté le 2 juillet 2013).
  31. (en) Chris Gonda, « CHUNK! NO, CAPTAIN CHUNK! Announces 2013 Fall Tour with WE CAME AS ROMANS », PureGrainAudio,‎ 6 août 2013 (consulté le 30 septembre 2013).
  32. a, b et c (en) Tom Willmott, Tour Talk: Chunk! No, Captain Chunk!, Londres, Big Cheese Publishing,‎ Septembre 2013 (ISSN 1465-0185).
  33. (en) « NEWS: Chunk! No, Captain Chunk!, The Color Morale and Palm Reader announced for the Rock Sound Impericon Exposure Tour 2014! », Dead Press,‎ 18 novembre 2013 (consulté le 31 janvier 2014).
  34. (en) « Chunk! No, Captain Chunk!, The Color Morale & More For Warped Tour US », Rock Sound, Freeway Press,‎ 2 janvier 2014 (consulté le 31 janvier 2014).
  35. (en) « Fearless Records Reveal ‘Punk goes 90s vol. 2’ Tracklisting », RockSound.com, RockSound (consulté le 29 mars 2014).
  36. (en) Matt Crane, « Chunk! No, Captain Chunk! announce deluxe edition of ‘Pardon My French’ », AltPress.com, AltPress (consulté le 13 mai 2014).
  37. (en) « Chunk! No, Captain Chunk! Drummer Leaves Band », Matt Crane (consulté le 4 août 2014).
  38. Interview Chunk! No, Captain Chunk
  39. http://www.altpress.com/news/entry/chunk_no_captain_chunk_drummer_leaves_band

Lien externe[modifier | modifier le code]