Chung Kuo, la Chine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chung Kuo, La Chine (titre original Chung Kuo, Cina) est un film documentaire italien réalisé par Michelangelo Antonioni, sorti en France le 13 septembre 1973.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1972, au plus fort de la Révolution culturelle maoïste, le gouvernement chinois invite Michelangelo Antonioni à réaliser un documentaire sur la Nouvelle Chine. Le cinéaste se rend pendant huit semaines avec une équipe de tournage à Pékin, Nankin, Suzhou, Shanghai, et dans la province du Henan. Il en résulte un monument de trois heures et demie, composé en trois parties.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Antonioni filme presque quatre-vingts plans par jour et décide de tourner la caméra à la main ou caméra à l’épaule afin de saisir des images sur le vif. En vingt-deux jours de tournage accordés, il aura 30 000 mètres de pellicule super 16 dont le quart environ fut monté[1].

Réception[modifier | modifier le code]

Le documentaire fut dénoncé comme « grave incident anti-chinois » et « insolente provocation contre le peuple chinois »[2]. Suite à cela, le film est interdit en Chine et dans les pays acceptant le diktat du gouvernement chinois. Mais le film serait en fait plutôt le prétexte pour une lutte intervenant à l’intérieur des structures du pouvoir : cela permet surtout à Jiang Qing, l'épouse de Mao Zedong, d’ébranler Zhou Enlai qui a autorisé ce tournage. Il faudra attendre 2004 pour que le film soit diffusé à Pékin, pour la première fois, dans le cadre d’une rétrospective sur Antonioni.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Intention perfide et procédé méprisable. Critique du film antichinois tourné par Antonioni et intitulé La Chine , commentateur du Renmin Ribao, Editions en langues étrangères, Pékin, 1974

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]