Chrysler Crossfire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chrysler Crossfire
Chrysler Crossfire

Marque Chrysler
Années de production 2004 - 2007
Production Environ
85 000 exemplaires
Classe Coupé, Cabriolet
Moteur et transmission
Moteur(s) 2 motorisations
Puissance maximale 218 / 335 chevaux ch
Couple maximal 232 / 332 lb-pi Nm
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide 1 382 à 1 420 kg
Vitesse maximale 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 6.4 s
Consommation mixte 10.7 litres au 100km (3.2L atmosphérique) L/100 km
Émission de CO2 243 / 295 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé / Roadster
Suspensions Indépendante
Dimensions
Longueur 4 058 / 4 058 mm
Largeur 1 766 / 1 766 mm
Hauteur 1 296 / 1 303 mm
Chronologie des modèles
Précédent Aucun Aucun pour le moment Suivant

La Chrysler Crossfire est une automobile de marque Chrysler produite en coupé ou roadster (cabriolet à toit en toile). Elle était construite par les usines Karmann à Osnabrück en Allemagne, sur une base de châssis de la première version de la Mercedes-Benz Classe SLK, elle emprunte à la marque allemande également de nombreuses pièces issus de différentes classes, et notamment son moteur, le 3,2 litres de 218 ch présente sur la Mercedes SLK 320.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Deux explications au terme "cross" (traverser) du nom de la voiture : l'antagonisme entre le caractère de la ligne avant, allongée et sportive, et celui de l'arrière ramassé et affublé d'un coffre à hayon. Autre explication : la Crossfire illustre de manière éclatante (et pour une des seule fois) la collaboration entre Daimler et Chrysler, puisque 39 % des composants de la voiture sont issus de la technologie Mercedes-Benz (notamment le châssis, le moteur et l'intérieur du premier SLK).

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 2001 : présentation du premier concept car au North American International Auto Show de Détroit
  • 2003 : début de la commercialisation en version coupé
  • 2004 : présentation du roadster
  • 2005 : commercialisation du roadster
  • 2005 : ajout de la motorisation SRT-6
  • 2006 : retrait de la commercialisation de la SRT-6 en Europe
  • 2007 : Fin de la production.

La Crossfire fut la première voiture de la marque Chrysler à porter le badge SRT (Street and Racing Technology) uniquement utilisé par la marque Dodge avant elle.

Détails de la production[modifier | modifier le code]

Année[1],[2] 2003 2004 2005 2006 2007
Production 35 700 28 000 12 500 4 805 2 120
Note : Les voitures assemblées une année sont souvent mises sur le marché en tant que modèle de l'année suivante, ainsi une Crossfire assemblée en 2007 est vendue comme modèle 2008.

Motorisation[modifier | modifier le code]

Deux versions ont été disponibles sur le Crossfire

- 3.2 V6 atmosphérique, 218 ch, 232 lb-pi de couple.

- 3.2 V6 Compressé, 335 ch, 332 lb-pi de couple sur le modèle SRT-6.

Le modèle SRT-6 est uniquement disponible avec la transmission automatique à 5 rapports. La version atmosphérique du V6, disponible dans les modèles BASE et Limited, était livré avec une transmission manuelle 6 vitesses avec en option la transmission automatique à 5 rapports.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Chrysler caught in own Crossfire? », Autoblog.com (consulté le 14 mars 2006)
  2. Figures for 2006/2007: Automobil Revue, catalogue edition 2008, p. 47.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]