Chronologie de l'histoire du Québec (1900 à 1930)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lys-blanc.svgChronologie de l'histoire du QuébecLys-blanc.svg
1867 à 1899 1900 à 1930 1931 à 1959

Cette section de la Chronologie de l'histoire du Québec concerne les événements entre le début du XXe siècle et l'adoption du Statut de Westminster.

Années 1900[modifier | modifier le code]

Années 1910[modifier | modifier le code]

  • 1910 - Henri Bourassa fonde le journal Le Devoir.
  • 1910 - La loi relative aux heures de travail des femmes et des enfants dans certaines manufactures pour adoucir leurs conditions de travail.
  • 1910 - 1er avion à survoler Montréal.
  • 1911 - La Faculté de droit de l'Université McGill s'ouvre aux femmes. Toutefois, les premières diplômées ne peuvent pratiquer leur profession puisque le Barreau refuse les femmes jusqu'en 1941.
  • 1911 - Le Comité catholique intègre en 1911 la catégorie des écoles maternelles aux structures scolaires existantes
  • 1912 - Avec le consentement du Québec, Le Parlement de la Puissance fait s'étendre la frontière nord du Québec jusqu'au détroit d'Hudson avec le Boundaries Extension Act.
  • 1912 - Le Règlement 17 voté par le Parlement de l'Ontario limite l'enseignement du français aux deux premières années du primaire.
  • 1912 - Élection générale (Québec) : Les libéraux remportent la majorité des sièges.
  • 1912 - Le Parlement de la Puissance adopte une loi de l’enseignement agricole qui «instaurait, pour la première fois, un programme conjoint en matière d’éducation. L'État fédéral avait profité de sa prépondérance sur les provinces, en matière d’agriculture et d’immigration, pour adopter cette loi[1]
  • 1914 - Début de la Première Guerre mondiale.
  • 1914 - Le 29 mai, le paquebot du Canadien Pacifique Empress of Ireland coule au large de Ste-Luce causant la mort de 1012 personnes.
  • 1916 à 1922 - Les femmes obtiennent le droit de vote dans toutes les provinces canadiennes ainsi qu'au fédéral en 1917. Seule la province de Québec fait exception jusqu'en 1940.
  • 1916 - L'anglais devient la seule langue d'enseignement autorisée dans le réseau scolaire public du Manitoba. L'importante communauté francophone se voit forcée d'envoyer ses enfants à l'école anglaise jusqu'en 1970.
  • 1916 - Élection générale (Québec) : Les libéraux remportent la majorité des sièges.
  • 1916 - Création à Ottawa du Conseil national de recherches. Pour la première fois, un organisme fédéral gérait un programme de subventions directes aux universités et aux chercheurs sans passer par l’entremise des provinces.
  • 1917 - Plusieurs manifestations violentes ont lieu au Québec à la suite de l'imposition de la conscription par le gouvernement fédéral. Voir la Crise de la conscription de 1917.
  • 1918 - Le député libéral Joseph-Napoléon Francœur dépose une motion demandant l'indépendance du Québec.
  • 1918 - Lionel Groulx, devient le premier prêtre catholique à dénoncer publiquement les injustices à l'endroit des francophones. Il dénonce le visage unilingue anglais de Montréal, l'absence du français sur la monnaie canadienne, les notes bancaires etc. et aussi l'absence du français à Ottawa, la capitale fédérale.
  • 1918 - La Faculté de médecine (1918) puis la Faculté d'art dentaire (1922) de l'Université McGill ouvrent leur portes aux femmes.
  • 1919 - Le 8 mai, une branche de l'Université Laval installée à Montréal en 1878 devient autonome. C'est la naissance de l'Université de Montréal.
  • 1919 - Élection générale (Québec) : Les libéraux remportent la majorité des sièges.
  • 1919 - La Loi du salaire minimum des femmes est adoptée par le Parlement de la province.
  • 1919 - Création des écoles techniques de Hull, Saint-Hyacinthe et Sherbrooke.

Années 1920[modifier | modifier le code]

  • 1920 - Marie-Anne Houde est jugée coupable du meurtre d'Aurore Gagnon, sa belle-fille qu'elle martyrisait depuis des années.
  • 1920 - Fondation de la Faculté des sciences de l’Université de Montréal. C’est la première faculté des sciences au Canada français. La Fondation Rockefeller fournira 25 000 $ annuellement pendant dix ans pour équiper les laboratoires de physique, de chimie et de biologie.
  • 1920 - Fondation à l’Université de Montréal de la Faculté des sciences sociales, économiques et politiques. Toutefois, cette dernière demeurera plus d’un quart de siècle un lieu de culture, non de formation.
  • 1920 - Fondation de l'École d'agriculture de Sainte-Anne-de-la-Pocatière qui donne naissance à la Faculté d'agriculture de l'Université Laval.
  • 1921 - Le Ku Klux Klan s'établit à Montréal. Le groupe serait à l'origine de nombreux incendies criminels qui détruisirent des institutions religieuses.
  • 1921 - Création de l’École supérieure de chimie à l’Université Laval. La fondation de cette école a été rendue possible grâce au versement de un million par le gouvernement provincial et grâce aussi à une levée de fonds, organisé à Québec auprès de la population et des industriels, dont le thème était : «Le temps est venu de former des chimistes pour l’industrie».
  • 1922 - Une équipe de chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université de Toronto découvre l’insuline; découverte majeure qui vaudra à ses chercheurs le prix Nobel de médecine.
  • 1922 - Loi pour encourager l’enseignement forestier, l’enseignement de la papeterie et activer les recherches forestières.
  • 1922 - Joseph-Armand Bombardier construit le premier prototype d'une motoneige, le Snowdog (Chien des neignes). La première unité commerciale ne sera assemblée qu'en 1935.
  • 1922 - La station de radio CKAC de Montréal se met à diffuser sur les ondes. C'est la première radio commerciale du Québec.
  • 1923 - Élection générale (Québec) : les libéraux remportent la majorité des sièges.
  • 1923 - Fondation de la Société canadienne d'histoire naturelle et de l’Association canadienne-française pour l'avancement des sciences (ACFAS) qui incorpore la Société canadienne d’histoire naturelle. L’Acfas, à ses débuts, se contente d’organiser des conférences et de promouvoir les sciences par la vulgarisation.
  • 1924 - Louis-Janvier Dalbis fonde l’Institut scientifique franco-canadien avec l’appui de personnalités scientifiques et politiques. Il sera inauguré en 1927.
  • 1924 - La Fondation Rockefeller accepte de financer la création d’un centre de recherche à la clinique universitaire du Royal Victoria qui est - avec le Montreal General Hospital - l’une des deux cliniques universitaires rattachées à l’Université McGill depuis 1919.
  • 1927 - Élection générale (Québec) : les libéraux remportent la majorité des sièges.
  • 1927 - Le Conseil privé de Londres fixe la frontière entre le Labrador et le Québec sans le consentement de ce dernier. La question n'est toujours pas officiellement réglée à ce jour. [1]
  • 1927 - Le premier avril, en vertu d'une nouvelle loi, les députés de l'Assemblée législative n'ont plus à démissionner pour ensuite participer à une élection partielle s'il veulent être membre du Conseil des ministres.
  • 1927 - Inauguration de l’Institut scientifique franco-canadien (ISFC). Son objectif est de raffermir les liens avec la France en accueillant des professeurs invités.
  • 1928 - Le Conseil privé de Londres penche en faveur des femmes qui revendiquaient depuis longtemps d'être légalement reconnues comme des personnes morales en droit.
  • 1929 - La bourse de Wall Street s'effondre. C'est le début de la Grande Dépression.

Années 1930[modifier | modifier le code]

  • 1930 - Aux élections fédérales du 28 juillet, les conservateurs de Richard Bedford Bennett défont les libéraux.
  • 1930 - Inauguration du Pont Jacques-Cartier (le pont du Havre) à Montréal.
  • 1930 - Le R100, dirigeable de la Grande-Bretagne, traverse l'Atlantique et s'arrime au mât d'ancrage à Saint-Hubert, près de Montréal.
  • 1930 - La législature vote, le 4 décembre, la Loi de l'Aide aux Chômeurs, ratifiant ainsi la convention conclue entre les autorités fédérales et la province de Québec.
  • 1939 - Avec la suppression du bureau central des examinateurs, l'École Normale devient obligatoire pour tous les enseignants des écoles publiques.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Voir : Gaëtan Lévesque, Le fédéralisme fiscal et l’enseignement supérieur au Québec et en Ontario de 1950 à 1980, Montréal, Fédération des associations de professeurs des universités du Québec, 1984, p. 148.



Lys-blanc.svgChronologie de l'histoire du QuébecLys-blanc.svg
1867 à 1899 1900 à 1930 1931 à 1959