Chronologie de l'histoire de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Histoire de Montréal.

Cet article présente une chronologie détaillée de l'histoire de Montréal (Québec).

De Jacques Cartier à Samuel de Champlain[modifier | modifier le code]

Fondation de Ville-Marie[modifier | modifier le code]


Vitrail de Montréal en 1724 dans l'église de Brouage.

Débuts du Régime Anglais : 1760-1790[modifier | modifier le code]

  • 1760 : Conquête britannique de la Nouvelle-France. Imposition d'un régime militaire. Gestion de la traite des fourrures par des marchands britannique.
  • 1763 : Traité de Paris. Cession du Canada à l'Angleterre. Proclamation britannique royale.
  • 1764 : L'administration de la justice par des gouverneurs anglais qui s’installe dans la résidence des jésuites, près de la résidence du gouverneur sur la rue Notre-Dame.
  • 1765 : Montréal est dévasté par un grand incendie.
  • 1766 : La ville est divisée en quartiers.
  • 1774 : Acte de Québec - Réouverture du réservoir pelletier des Grands Lacs aux commerçants montréalais.
  • 1782 : La création de la Compagnie du Nord-Ouest fait de Montréal la capitale de la traite des fourrures, et les années 1791 à 1821 marquent l’apogée de cette activité.
  • 1783 : L'indépendance américaine vient couper tout le Sud aux marchands britanniques qui réorientent leurs activités vers l'ouest du pays.

Le Capitalisme commercial : 1790-1850[modifier | modifier le code]

  • 1792 : Ordonnance délimitant la Ville de Montréal en district pour fin électorale. Le territoire englobe un vaste carré compris entre le fleuve Saint-Laurent et les actuelles rues Atwater, Duluth et Frontenac. Intégration à la Ville de Montréal des territoires périphériques sis hors de la ville fortifiée.
  • 1799 : Fermeture des deux cimetières adjacents à l’église Notre-Dame afin d’agrandir la place d'Armes au commerce.
  • 1800 : L’administration de la justice s’installe dans le premier palais de justice, sur le site de l’actuel Vieux Palais de justice.
  • 1801 : Le gouvernement nomme trois commissaires pour établir un plan de la ville et autorise la démolition des anciennes fortifications désuètes qui nuisent au commerce intra-urbain et limitent l’accès au port.
  • 1805 : Le premier aqueduc de Montréal voit le jour dans la vieille ville. Ce système rudimentaire utilise les eaux de source de la montagne et des tuyaux de bois qui doivent être remplacés en 1816 en même temps qu’on installe une prise d’eau dans le fleuve.
  • 1809 : John Molson organise un service de vapeurs entre Québec et Montréal pour remorquer les voiliers dans le difficile chenal du Saint-Laurent. Le premier est l’Accommodation en 1809, et dès 1819 sept vapeurs y servent au remorquage.
  • 1817 : La première banque de la ville, la Banque de Montréal, voit le jour et elle est suivie par plusieurs autres.
  • 1817 : On commence la démolition des fortifications qui sera terminée en 1825.
  • 1821 : Fondation de l'Université McGill
  • 1821 : Fusion de la Compagnie du Nord-Ouest basée à Montréal, avec la Compagnie de la Baie d'Hudson basée dans la baie, par suite des affrontements armés amenés par la concurrence. L’important commerce du Royaume-Uni avec l’ouest du pays, fourrures et approvisionnement local, est alors détourné par la route plus courte de la baie d’Hudson.
  • 1822 : Création du Committee of Trade qui deviendra en 1842 le Montreal Board of Trade, la chambre de commerce anglophone de Montréal.
  • 1825 : Ouverture du canal de Lachine.
  • 1825 : L’ouverture du canal Érié entre Buffalo et New York détourne le reste du commerce de la fourrure de Montréal. Le bois, le blé et la potasse deviennent peu à peu les nouveaux moteurs de l’économie d’exportation.
  • 1829 : On termine la construction de l’actuelle basilique Notre-Dame, commencée en 1824. Elle est érigée plus au sud que l'ancienne église, libérant la place d'Armes qui trouvera sa pleine expansion lorsqu'on aura démoli l'ancien clocher en 1843.
  • 1830 : Création de la Commission du Port de Montréal.
  • 1831 : Montréal dépasse Québec en population.
  • 1832 : Montréal devient le port d’entrée officiel des marchandises vers la colonie. Un bureau de douane est construit sur la place Royale en 1838.
  • 1832 : Une nouvelle entreprise reprend l’aqueduc et installe 18 km de tuyaux de fer.

Incorporation de la Ville de Montréal[modifier | modifier le code]

Acte pour incorporer la Cité de Montréal.

La révolution industrielle : 1850-1915[modifier | modifier le code]

L'Apogée de Montréal : 1915-1960[modifier | modifier le code]

La révolution tranquille : les années 1960[modifier | modifier le code]

Les années difficiles : 1970-1989[modifier | modifier le code]

Les années 1990 et le 350e[modifier | modifier le code]

La ville contemporaine[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources externes[modifier | modifier le code]

Chronologies[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]