Chroniques de Tchernobyl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chroniques de Tchernobyl

Titre québécois Journal de Tchernobyl
Titre original Chernobyl Diaries
Réalisation Bradley Parker
Scénario Oren Peli
Carey Van Dyke
Shane Van Dyke
Acteurs principaux
Sociétés de production FilmNation Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Chroniques de Tchernobyl, ou Journal de Tchernobyl au Québec (Chernobyl Diaries), est un film d'horreur américain de Bradley Parker, sorti en 2012.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au terme d'une grande excursion européenne, trois jeunes américains, Chris, Amanda et Natalie, arrivent en Ukraine pour retrouver Paul, le frère de Chris, et commencer leur séjour. Lorsque celui-ci leur parle de « tourisme noir », le petit groupe se retrouve le lendemain à déambuler dans la ville-fantôme de Pripyat, en Ukraine, près de la centrale nucléaire de Tchernobyl où un accident nucléaire a eu lieu en 1986. Lors de leur visite, ils sont accompagnés de Zoe, de son petit ami, et d'un guide, Yuri. Cependant, lorsque leur camionnette de tourisme a été sabotée, et que la nuit tombe, ils se rendent rapidement compte qu'ils ne sont pas seuls à Tchernobyl.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source[1],[2].

Accueil[modifier | modifier le code]

Les critiques de la presse sont globalement mauvaises, reprochant au film son manque d'originalité. Si Laurent Pécha pour Écran Large salue les « étonnants décors »[3], Mathieu Carratier de Première ne se montre pas convaincu[4]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Pour des raisons de sécurité liées aux radiations et aux autorisations de fréquentation du site de Pripyat, le tournage s'est effectué à Belgrade pour les parties en souterrain, et près de Budapest, sur le site d'une ancienne usine de tracteurs et d'anciens bâtiments militaires, pour la ville fantôme. Le tournage n'a eu aucun effet de radiations sur tout metteur en scène et acteur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Version française selon le carton de doublage.
  2. Fiche de doublage VQ du film sur Doublage.qc.ca, consulté le 26 juillet 2012
  3. Laurent Pécha, « Critique sur Écran Large », sur Écran Large,‎ 11 juillet 2012 (consulté le 15 juillet 2014)
  4. Mathieu Carratier, « Chroniques de Tchernobyl : critiques », sur Première (consulté le 15 juillet 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]