Chroniques de Man

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Chroniques de Man sont un ouvrage du XIIIe siècle écrit en latin et dont le nom complet est Chroniques des rois de Man et des Îles et qui couvre la période allant de l’an 1000 à 1316, correspondant à peu près à la période celto-norroise de l’île de Man. C’est le plus ancien manuscrit consacré à l’époque où l’île de Man existait sous la forme d’un royaume indépendant dont les limites s’étendait jusqu’aux îles Hébrides.

Il serait l’œuvre d’un moine de l’abbaye de Rushen et aurait été entamé aux alentours de 1257. Il est consacré à l’histoire de Man et notamment à la descendance du roi Godred Crovan, roi scandinave créateur du royaume de Man et des Îles[1].

Revendications mannoises[modifier | modifier le code]

Ce manuscrit appartient à la British Library mais des voix s’élèvent sur l’île de Man pour l’acquisition de l’ouvrage par les autorités mannoises. Des journaux et un site mannois incitent notamment à la signature d’une pétition en ce sens[2],[3]. Les Chroniques de Man sont actuellement exposées au Manx Museum et sont l’objet d’un prêt jusqu’à décembre 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.iomtoday.co.im/news?articleid=3069259, Isle of Man Today, 30 juillet 2007.
  2. (en) It’s time for the Chronicles of Mann to come home, Isle of Man Today, 30 juillet 2007.
  3. (en) Chronicles of Mann campaign goes global, Isle of Man Today, 13 août 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]