Chronique illustrée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans l'ancienne Confédération suisse, une chronique illustrée est un manuscrit écrit entre le XVe et le XVIe siècle sur papier ou parchemin et richement illustré.

Écrits profanes à destination des élites urbaines de Berne et Lucerne, elle offrent un important témoignage politique, social, militaire, diplomatique de la vie à la fin du Moyen Âge. Les plus importantes d'entre-elles sont l'œuvre des deux Diebold Schillings, le Vieux et le Jeune qui réalisent des commandes peu après les succès militaire de la guerre de Bourgogne[1].

Les principaux auteurs de chroniques illustrées[modifier | modifier le code]

La plus ancienne des chroniques illustrées date de 1423 et est l'œuvre du bernois Konrad Justinger ; l'original de cette chronique est perdu, mais une copie est conservée à Iéna. Par la suite, Bendict Tschachtlan et Heinrich Dittlinger publient en 1470 la Tschachtlanchronik qui traite également de la ville de Berne[2].

En 1483 sort la Berner Schilling de Schilling l'ancien en trois volumes. Le même auteur publie également dans la même décennie une Spiezer Schilling en un seul volume[3], ainsi qu'une Zürcher Schilling. En 1515, le neveu et homonyme de Schilling publie une Luzerner Schilling[4] suivie la même année par la Chronique fédérale de Wernher Schodoler en trois tomes[5].

Entre 1529 et 1546, Valerius Anshelm fait à son tour paraitre une Berner Chronik. Suivront encore la Wickiana de Johann Jakob Wick en 1587 sous la forme d'une compilation de manuscrits et la Schweitzer-Chronic de Michael Stettler en 1631 qui clôt le genre.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (de) Jean-Pierre Bodmer, Chroniken und Chronisten im Spätmittelalter, Berne, Francke,‎ 1976
  • (de) Carl Pfaff, Die Welt der Schweizer Bilderchroniken,‎ 1991
  • (de) Josef Zemp, Die schweizerischen Bilderchroniken und ihre Architektur-Darstellungen, Zurich, F. Schulthess,‎ 1897
  • (de) Walter Muschg et Edurad Achilles Gessler, Die Schweizer Bilderchroniken des 15. und 16. Jahrhunderts, Zurich, Atlantis Verlag,‎ 1941

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carl Pfaff, « Chroniques illustrées » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  2. « La Chronique illustrée de Tschachtlan », sur faksimile.ch (consulté le 31 mai 2009)
  3. « Diebold Schilling: la Chronique illustrée de Spiez », sur faksimile.ch (consulté le 31 mai 2009)
  4. « Chronique lucernoise de Diebold Schilling », sur faksimile.ch (consulté le 31 mai 2009)
  5. « Chronique fédérale de Wernher Schodoler », sur faksimile.ch (consulté le 31 mai 2009)