Christopher Wheeldon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christopher Wheeldon

Naissance (41 ans)
Yeovil en Angleterre
Activité principale Danseur et chorégraphe
Style Danse contemporaine
Années d'activité Depuis 1990
Formation Royal Ballet School
Récompenses Prix de Lausanne (1991)
Laurence Olivier Award

Christopher Wheeldon, né le à Yeovil dans le Somerset en Angleterre, est un danseur et chorégraphe de danse contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christopher Wheeldon commence la danse à l'âge de 8 ans et intègre à 11 ans la Royal Ballet School où il fait toute sa formation de danseur avant d'intégrer en 1991 le Royal Ballet de Londres. En 1993, il entre au New York City Ballet dont il devient danseur étoile en 1998. À partir de 1997, il écrit ses premières chorégraphies pour cette institution et arrête sa carrière de danseur en 2000 pour se consacrer à l'écriture chorégraphique dont le travail utilise souvent la musique contemporaine du XXe siècle et en particulier la musique minimaliste des compositeurs Arvo Pärt, Philip Glass, Steve Reich ou Michael Nyman. En 2001, il devient un des chorégraphes résidents du New York City Ballet. Il crée également des pièces pour le San Francisco Ballet ainsi que le Ballet du Bolchoï et le Royal Ballet.

En 2006, il fonde sa propre compagnie, la Morphoses/The Wheeldon Company, qui possède deux lieux de création de part et d'autre de l'Atlantique au New York City Center et Sadler's Wells Theatre de Londres. En 2008, il cesse sa résidence au NYC Ballet. En 2014, il met en scène Un Américain à Paris en création mondiale au Théâtre du Châtelet, d'après le film de Vicente Minnelli.

Principales chorégraphies[modifier | modifier le code]

  • 2000 : There Where She Loved
  • 2000 : Mercurial Manoeuvres Pas de Deux
  • 2001 : Polyphonia
  • 2002 : Tryst Pas de Deux
  • 2003 : Liturgy
  • 2003 : Mesmerics
  • 2005 : After the Rain
  • 2006 : Dance of the Hours
  • 2006 : Danse à grande vitesse
  • 2007 : Fools' Paradise
  • 2008 : Six Fold Illuminate
  • 2008 : Commedia
  • 2009 : Tears of St. Lawrence

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]