Christopher Hobbs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hobbs.

Christopher Hobbs

Naissance 9 septembre 1950
Hillingdon (Royaume-Uni)
Activité principale Compositeur
Style Musique contemporaine
Musique expérimentale

Christopher Hobbs, né en 9 septembre 1950 à Hillingdon près de Londres au Royaume-Uni, est un compositeur britannique de musique expérimentale et également associé au mouvement de la musique minimaliste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christopher Hobbs a étudié au Trinity College of Music de Londres puis à la Royal Academy of Music à partir de 1967 où il est le premier étudiant de Cornelius Cardew et puis de Christian Wolff. Il a été ainsi formé dans la mouvance de la musique expérimentale et également influencé par le travail des pionniers de la musique minimaliste, notamment Steve Reich[1]. Hobbs a été rejoint au début des années 1980 par Gavin Bryars et Michael Nyman dans son projet de Experimental Music Catalogue qu'il avait débuté en 1968. Il est également un fondateur du Systems music britannique. Il travailla avec John White, Alec Hill, et Hugh Shrapnel au sein du Promenade Theatre Orchestra.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1970 : The Remorseless Lamb
  • Aran
  • 1983 : Back Seat Album
  • 1993 : Extended Relationships and False Endings
  • 1996 : No One Will Ever Have the Same Knowledge Again
  • 2000 : Fifty in Two-Thousand
  • 2006 : Sudoku Music
  • Why not : pour clarinette basse seule

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Keith Potter, Four Musical Minimalists: La Monte Young, Terry Riley, Steve Reich, Philip Glass, Cambridge University Press,‎ 2000 (ISBN 0-521-01501-4)