Christophe Michalak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michalak.

Christophe Michalak

Naissance 22 juillet 1973 (40 ans)
Senlis
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Chef pâtissier
Distinctions
Champion du Monde de la Pâtisserie (2005)

Christophe Michalak (né le 22 juillet 1973 à Senlis, Oise) est un pâtissier français, actuellement chef pâtissier à l'hôtel Plaza-Athénée à Paris. Il est également présentateur de l'émission Dans la peau d'un chef, diffusée sur France 2[1]. Il a ouvert en septembre 2013 son école de pâtisserie à Paris, la Michalak Masterclass où il est également possible de déguster ses créations.

Il est marié avec la comédienne Delphine McCarty.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse, Christophe Michalak souhaitait être dessinateur, ce qui dénotait déjà un sens artistique développé ; faute d’entrer aux Beaux-Arts, il passe directement à la vie active[réf. souhaitée][1].

À 16 ans, il se constitue une bibliothèque culinaire qu’il ne cesse de compléter. Il cultive sa mémoire gustative, outil essentiel du maître-pâtissier[réf. souhaitée]. Christophe étudie et obtient son CAP de pâtissier à la chambre des métiers d'Angers[1].

Il travaille dans quelques restaurants pendant sa formation :

En 2005, Christophe Michalak remporte la coupe du monde de la pâtisserie avec l'équipe de France.

Télévision[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christophe Michalak, Les desserts qui me font craquer, Paris, Éditions Plon,‎ 2010 (ISBN 978-2259211093)
  • Christophe Michalak, Le chocolat qui me fait craquer, Paris, Éditions Plon,‎ 2011 (ISBN 978-2-2592-1424-7)
  • Christophe Michalak, Le gâteau de mes rêves, Paris, Éditions m6,‎ 2012
  • Alain Ducasse, Christophe Michalak, Best of Michalak, Paris,‎ 2013
  • Christophe Michalak, Les meilleurs desserts de France, Paris, Éditions Gründ,‎ 2013
  • Christophe Michalak, C'est du gâteau, Paris, Éditions Gründ,‎ 2014


Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]