Christophe Lamaison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lamaison.

Christophe Lamaison (surnommé "Titou" Lamaison) est un ancien joueur international de rugby à XV, né le 8 avril 1971 à Dax, de 1,80 m pour 90 kg. Il a évolué au poste de centre, de demi d'ouverture ou d'arrière en club à l'Aviron bayonnais, au SU Agen et à Brive essentiellement. Il fut sélectionné à 36 reprises en équipe de France, de 1996 à 2001, il détient le record de points marqués par un joueur du XV de France.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Après avoir brillé avec les clubs de Brive et d'Agen avec lesquels il a obtenu plusieurs titres (notamment vainqueur de la coupe d'Europe en 1997 avec Brive), il est revenu à l'Aviron bayonnais où il a débuté, puis il a fini sa carrière à Saint-Médard en Jalles en division Fédérale.

Il termina sa carrière à Arcangues en tant que joueur en 2013.

Lamaison a arrêté sa carrière de joueur professionnel en 2004, il prend cette décision alors que son jeu est très apprécié en Angleterre et qu'il avait eu une proposition pour jouer avec le club anglais des Saracens.

En équipe de France[modifier | modifier le code]

"Titou" Lamaison a connu sa première sélection le 30 novembre 1996 contre les Springboks.

Il détient le record de points marqués et le record de transformations réussies par un joueur du XV de France avec 380 points et 60 transformations[1]. Sa réussite dans le jeu au pied (3 pénalités, 2 drops, 1 essai et 4 transformations) fut pour beaucoup dans la victoire historique de l'équipe de France en demi-finale de la Coupe du Monde face à la Nouvelle-Zélande sur le score de 43-31, le 31 octobre 1999 au stade de Twickenham.

Il est aussi le seul international français à avoir réussi deux fois le "full house", c'est-à-dire de marquer au moins un essai, une transformation, un drop et une pénalité : il l'a réalisé contre la Nouvelle-Zélande lors de la Coupe du monde 1999 et avant contre l'Angleterre, à Twickemham également, lors du tournoi des Cinq Nations 1997 (victoire 23-20).

Reconversion[modifier | modifier le code]

À la fin de sa carrière, il crée une société qui s'occupe d'énergies nouvelles, comme, entre autre, l'installation de panneaux solaires.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur de la Coupe d'Europe de rugby en 1997 avec Brive, face à Leicester Tigers à Cardiff.
  • Finaliste de la coupe d'Europe en 1998 avec Brive
  • Finaliste du championnat de France en 2002 avec Agen
  • Finaliste de la Coupe de France en 2000 avec Brive

En équipe de France[modifier | modifier le code]

  • 37 sélections, de 1996 à 2001
  • Sélections par année : 2 en 1996, 10 en 1997, 6 en 1998, 11 en 1999, 4 en 2000, 4 en 2001.
  • Grand Chelem en 1997 et 1998
  • Coupe Latine en 1997
  • 2 essais, 6 drops, 78 pénalités, 59 transformations
  • 380 points inscrits en 37 tests-matchs: meilleur réalisateur français en matchs internationaux depuis 2001 (devant Dimitri Yachvili à 373 pts)
  • 133 points (1 essai , 2 drops, 26 pénalités, 22 transformations) inscrits dans le tournoi des cinq nations: meilleur réalisateur français des tournois 1997 (42 pts) et 1998 (39 pts)

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]