Christophe Decarnin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christophe Decarnin, né en 1964 au Touquet, est un couturier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il quitte sa ville natale à l’âge de 17 ans en 1981 pour entamer ses études de stylisme à l’école parisienne ESMOD International, avant d’être recruté par Paco Rabanne, où il restera sept années à la direction artistique[1]. Il quitte la direction artistique de la maison italienne en 2000, et devient consultant pour Apostrophe. Il y reste six ans[2]. Son mélange permanent d'influences urbaines, additionné à son amour du chic lui apporte une originalité un brin punk/rock/trash qui ne l'éloigne pas pour autant du luxe et du raffinement.

En 2006, Balmain, alors en perte de vitesse, embauche le créateur âgé de 42 ans seulement, pour le prêt-à-porter féminin, d'abord comme styliste. Il devient rapidement directeur artistique et multiplie par cinq le chiffre d'affaires de la célèbre maison de couture française[2], faisant de celle ci une marque « audacieuse, ultra-sexy et ultra-chère »[3]. La célèbre carrure Balmain, exagérée, est copiée partout[4]. En quelques saisons, il réussi a redonner à la maison son aura du temps d’Oscar de la Renta ou de Lagerfeld. Il n'apparaît pas au défilé du mois de mars 2011 à Paris, étant dans une maison de soins pour dépression nerveuse[4]. En effet, il était hospitalisé depuis décembre à cause de l'état instable. Le 6 avril 2011, la maison Balmain annonce qu'elle se sépare de son directeur artistique[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. article ELLE
  2. a et b Christophe de Carnin
  3. a et b AFP, « Balmain se sépare de Decarnin », Le Figaro,‎ 6 avril 2011 (lire en ligne)
  4. a et b Article de Virginie Mouzat dans Le Figaro du 7 avril 2011[réf. insuffisante]