Christophe Crénel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christophe Crénel est un animateur de télévision et de radio, journaliste et musicien français, originaire d'Île-de-France.

À la télévision, il a présenté « Culture Rock », Fanzine et Plus vite que la musique sur M6 entre 1995 et 1999. Il est animateur sur Le Mouv' après avoir travaillé longtemps sur Ouï FM.

Chanteur et guitariste au sein du groupe de rock Amok, il participe aussi au projet électro rock « Juge Fulton ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2014). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Années 1980 : Débuts[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, Christophe Crénel fait ses premières armes comme journaliste à la rédaction de RMC Proche Orient en 1985 dans une période riche en secousses (guerre civile au Liban, crise des otages français et Guerre Iran-Irak). En 1988, il part pour Radio France où il devient l'un des plus jeunes présentateurs de France Info. Il travaille six ans sur la radio d’information en continu en imposant au passage sa passion pour la musique à travers une chronique hebdomadaire baptisée Toute la musique.

Années 1990[modifier | modifier le code]

En 1994, Christophe Crénel fait ses premiers pas à la télévision sur M6. C’est comme journaliste et animateur qu'il goûte aux joies du petit écran dans la matinale de « la petite chaîne qui monte », aux côtés de Serge Molitor (et son fameux clin d’œil). Il se voit ensuite confier la présentation et la rédaction en chef de l'émission Fanzine, puis de Plus Vite Que La Musique, deux magazines musicaux où son ton décalé et didactique sont rapidement identifiables. Plus Vite Que La Musique lui vaut d'être désigné Homme télé de l'année par « L'année du disque[Quoi ?] » en 1999 et reste encore aujourd’hui une émission de référence pour de nombreux amateurs[réf. nécessaire]. Il est ensuite un des piliers du lancement de la chaîne M6 Music et la quotidienne qu'il coprésente (Flash) obtient l'Ithème[Quoi ?] du meilleur magazine musical à deux reprises (1999 et 2001)[réf. nécessaire].

Années 2000[modifier | modifier le code]

Passionné de rock et embarqué depuis l’adolescence dans de nombreux groupes, Christophe Crénel décide en 2000 d’arrêter la télévision pour partir en tournée avec son groupe Amok dont le premier album Tous Superman sortira finalement en octobre 2006. Il réalise aussi 2 clips pour Amok et Les Sales Majestés. Il se lance en parallèle dans une aventure électro pop baptisée « Popelek » avec son complice Matteox. Le single Every little moment sort chez WEA et Boogie Kat, une autre chanson, se trouve sur la B.O de Nos retrouvailles, film de David Oelhoffen avec Jacques Gamblin, présenté lors de la semaine de la critique à Cannes en 2007.

En 2002, il rejoint la radio rock parisienne Ouï FM où il anime diverses émissions, dont Aoow tous les matins durant deux années. Il y présente également pendant plus de six ans une émission quotidienne baptisée Spoutnik, un magazine musical sur les nouvelles tendances du rock où il accueille Air, The Ting Tings, Phoenix, Franz Ferdinand, Justice, Bloc Party, Sébastien Tellier et beaucoup d’autres.

Début 2009, au moment du rachat de la station par Arthur, il part pour Le Mouv' où il devient « l’électron libre du week-end »[1]. Il est au micro depuis septembre 2009 sur la tranche 16h-20h, avec l'émission Crénel United qui panache actualité culturelle et sportive. En septembre 2010, il prend les rênes de Francosonik du lundi au vendredi et conserve trois heures d'émission le samedi après-midi. Depuis 2011, il est à l'antenne chaque après-midi de la semaine de 14h à 17h avec l'émission musicale Rodéo sur Le Mouv'. Cette émission changera d'horaire, puis de nom (en 2013) pour s'appeler désormais le 16-18h.

Sans oublier des projets personnels : la réalisation de l’album Universale Douleur du groupe Juge Fulton paru fin 2007 chez Musicast, celle du DVD live week-end Sauvage des Sales Majestés sorti en novembre 2008 et la parution chez Librio en 2005 d'un livre sur The Police et Sting. On peut aussi le retrouver régulièrement aux platines comme DJ avec son « Spoutnik Soundsystem » dans de nombreuses soirées rock parisiennes (avec ou sans masque de catcheur mexicain).

Depuis le 25 mai 2013, il présente une émission de musique vivante pour France Inter qui s’intitule « Le Grand Live d’Inter ». Cette émission prend le relais de celle d’Isabelle Dhordain et de son « Pont des Artistes ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

La plupart des informations émanent directement de l'animateur qui a bien voulu répondre favorablement à ma demande (--Stevie (d) 11 février 2009 à 21:19 (CET)).

Liens externes[modifier | modifier le code]