Christophe Crénel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christophe Crénel est un journaliste, photographe et musicien français.

Il est actuellement animateur radio sur Le Mouv' et chroniqueur sur France Musique. En télévision, il a présenté entre 1995 et 1999 les émissions Culture Rock, Fanzine et Plus vite que la musique sur M6.

Il a sorti un album en tant que chanteur guitariste avec le groupe Amok ainsi qu'un disque avec le projet électro rock Juge Fulton avec Arnaud Cessinas des Sales Majestés. Il a réalisé deux expositions photos sur ses séjours à New York (Macadam Cow Boy) et ses photos de live sur le monde de la musique ont également été publiées.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2014). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Années 1980 : Débuts[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, Christophe Crénel fait ses premières armes comme journaliste à la rédaction de RMC Proche Orient en 1985 dans une période riche en secousses (guerre civile au Liban, crise des otages français et Guerre Iran-Irak). En 1988, il part pour Radio France où il devient l'un des plus jeunes présentateurs de France Info. Il travaille six ans sur la radio d’information en continu en imposant au passage sa passion pour la musique à travers une chronique hebdomadaire baptisée Toute la musique.

Années 1990[modifier | modifier le code]

En 1994, Christophe Crénel fait ses premiers pas à la télévision sur M6. C’est comme journaliste et animateur qu'il goûte aux joies du petit écran dans la matinale de « la petite chaîne qui monte ». Il se voit ensuite confier la présentation et la rédaction en chef de l'émission Fanzine, puis de Plus Vite Que La Musique, deux magazines musicaux où son ton décalé et didactique sont rapidement identifiables. Plus Vite Que La Musique lui vaut d'être désigné Homme télé de l'année par « L'année du disque[Quoi ?] » en 1999. Il est ensuite un des piliers du lancement de la chaîne M6 Music et la quotidienne qu'il coprésente (Flash) obtient l'Ithème[Quoi ?] du meilleur magazine musical à deux reprises (1999 et 2001)[réf. nécessaire].

Années 2000[modifier | modifier le code]

En 2002, il rejoint la radio rock parisienne Ouï FM où il anime diverses émissions, dont Aoow tous les matins durant deux années. Il y présente également pendant plus de six ans une émission quotidienne baptisée Spoutnik, un magazine musical sur les nouvelles tendances du rock où il accueille Air, The Ting Tings, Phoenix, Franz Ferdinand, Justice, Bloc Party, Sébastien Tellier et beaucoup d’autres.

Début 2009, au moment du rachat de la station par Arthur, il part pour Le Mouv' où il devient « l’électron libre du week-end »[1]. Il y présente plusieurs rendez vous sur l'actualité musicale (Crénel United, Rodéo, le 16/20 du Week end). Au cours de l'été 2013, il anime également le Grand Live d'Inter en remplacement du Pont des Artistes. Il est aussi, depuis la rentrée 2014, chroniqueur sur France Musique dans la matinale de Vincent Josse.

Passionné de rock et embarqué depuis l’adolescence dans de nombreux groupes, Christophe Crénel a publié un album, Tous Superman, avec son groupe Amok, publié en octobre 2006. Il a sorti également en 2002 un EP électro pop sous le nom de Popelek, avec son complice Matteox. Le single Every little moment sortira chez WEA et Boogie Kat ; une autre chanson se trouve sur la B.O de Nos retrouvailles, film de David Oelhoffen avec Jacques Gamblin, présenté lors de la semaine de la critique au Festival de Cannes en 2007. Il est également aux manettes, avec Arnaud Cessinas des Sales Majestés, de l’album Universale Douleur du groupe Juge Fulton, paru fin 2007 chez Musicast. Il a par ailleurs réalisé le DVD live week-end Sauvage des Sales Majestés, sorti en novembre 2008, et publié chez Librio en 2005 un livre sur The Police et Sting.

Depuis quelques années, c'est aussi comme photographe que Christophe Crénel fait parler de lui, avec de nombreuses photos publiées sur l'univers musical qu'il côtoie et deux expositions sur New York (Macadam Cowboy).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

--