Christoph Hein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hein.

Christoph Hein

Description de cette image, également commentée ci-après

Christoph Heim à Chemnitz en avril 2012.

Activités romancier
Naissance 8 avril 1944 (70 ans)
Münsterberg
Langue d'écriture allemand
Genres théâtre, romans, nouvelles, traductions
Distinctions Heinrich-Mann-Preis (1982), Prix Erich Fried (1990), Solothurner Literaturpreis (2000), Prix de l'État autrichien pour la littérature européenne (2002)

Œuvres principales

L'Ami étranger (1982)

Christoph Hein (né le 8 avril 1944 à Heinzendorf, près de Münsterberg, l'actuelle ville de Ziębice, en Basse-Silésie, dans le sud-est de la Pologne) est un dramaturge, romancier, essayiste et traducteur allemand contemporain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hein a grandi à Bad Düben, une petite ville au nord de la Saxe, non loin de Leipzig. Son père pasteur n'étant pas considéré par les autorités de RDA comme un travailleur, il n'était pas permis à son fils de fréquenter le lycée. Le jeune Christoph Hein fréquenta donc, avant la construction du mur, un lycée de Berlin-Ouest. Après la construction de celui-ci en 1961, il est donc obligé d'arrêter ses études. Il ne passera son baccalauréat qu'en 1964, à l'aide de cours du soir, et ne pourra étudier à l'université qu'à partir de 1967, tout en occupant divers emplois : monteur, libraire, garçon de café, journaliste, acteur et assistant à la mise en scène à la Volksbühne, le célèbre théâtre alternatif berlinois. Il y occupera par la suite la fonction de conseiller littéraire, avant d'y voir jouées ses propres pièces - il en a écrit une vingtaine à ce jour. Il se consacre exclusivement à l'écriture depuis 1979.

Le succès viendra en 1982 avec son roman L'Ami étranger, publié tout d'abord en RDA puis, sous un autre titre, en RFA. Il ne s'est pas démenti depuis.

Christoph Hein, qui est souvent intervenu en public, est l'un des intellectuels allemands les plus importants de son époque - et l'un des premiers à être originaire de RDA. Il devint en 1998 le premier président du Pen Club allemand réunifié.

Christoph Hein a traduit vers l'allemand des œuvres de Racine et de Molière.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Paula T. une femme allemande, traduit par Nicole Bary, éd. Métailié, 2010
  • Prise de territoire, traduit par Nicole Bary, éd. Métailié, 2006 (Landnahme, 2004).
  • Dès le tout début, traduit par Nicole Bary, éd. Métailié, 2002.
  • Willenbrock, traduit par Nicole Bary, éd. Métailié, 2001.
  • Le Jeu de Napoléon, traduit par Nicole Bary, éd. Métailié, 1997 (Das Napoleon-Spiel, 1993).
  • La Mise à mort, traduit par Nicole Bary, éd. Métailié, 1995.
  • Le Joueur de tango, traduit par François Mathieu, éd. Alinéa, 1990.
  • La Fin de Horn, traduit par François Mathieu, éd. Alinéa, 1987 ; éd. Métailié, 1999.
  • L'Ami étranger, traduit par François Mathieu et Régine Mathieu, éd. Alinéa, 1985; éd. Métailié, 2001 (Der fremde Freund, 1982).
  • Invitation au lever bourgeois, traduit par François et Régine Mathieu, éd. Alinéa, 1989.
  • Entre chien et loup : la véritable histoire de Ah Q, traduit par François Rey, éd. de l'Avant-Scène, 1985.

Notes et références[modifier | modifier le code]