Christologie philosophique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La christologie philosophique est un nouveau champ de recherche de la philosophie, apparu dans les années 1970 et thématisé par Xavier Tilliette, jésuite. Pour ce spécialiste de Schelling[1], il s'agit d'élargir le champ de la philosophie aux données théologiques, dont relève la christologie. Ce développement se fait notamment à partir de l'Idea Christi d'Érasme[2] et de Nicolas de Cuse, à laquelle Xavier Tilliette a consacré plusieurs essais.

Élaborée depuis 1974 (Le Christ des philosophes, première version), son œuvre a rencontré celle de deux autres philosophes, Michel Henry et Claude Bruaire[3], eux-mêmes auteurs de travaux qui vont dans le sens de cette philosophie chrétienne née de la Révélation.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Xavier Tilliette
Michel Henry
  • C'est moi la Vérité : Pour une philosophie du christianisme, Seuil, 1996
  • Paroles du Christ, Seuil, 2002
Claude Bruaire
  • L'Affirmation de Dieu : Essai sur la logique de l'existence, 1964
  • Logique et religion chrétienne dans la philosophie de Hegel, 1964
  • L'Être et l'Esprit, PUF, 1983
  • Le Droit de Dieu, 1992

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Xavier Tilliette est considéré comme le meilleur spécialiste français de Schelling. Cf. Note du CNRS.
  2. Recension sur cat.inist.
  3. Aperçu de la pensée de Claude Bruaire.

Annexes[modifier | modifier le code]