Christine Truman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christine Truman
(épouse Janes)
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance 16 janvier 1941 (73 ans)
Woodford Green, Redbridge, Grand Londres
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/2 V (1) F (1) F (1)
Double V (1) 1/2 F (1) 1/2
Mixte 1/2 1/2 1/8 1/4

Christine Truman (née le 16 janvier 1941 à Woodford Green, Grand Londres) est une joueuse de tennis britannique. Elle est aussi connue sous son nom de femme mariée, Christine Truman-Janes.

Carrière tennistique[modifier | modifier le code]

Championne britannique junior en 1956 et 1957, Christine Truman a joué à partir de la fin des années 1950.

En 1959, elle remporte Roland-Garros en simple : à dix-huit ans, elle devient la plus jeune gagnante de l'épreuve[1]. La même année, elle perd en finale aux Internationaux des États-Unis et s'incline pareillement à Wimbledon en 1961.

Associée à Maria Bueno, elle gagne aussi le double dames aux Internationaux d'Australie en 1960 contre la paire Smith-Coghlan Robinson.

Plus en retrait à partir de 1965, elle se retire de la compétition en 1975, année où elle devient commentatrice sportive pour la BBC Radio.

Christine Truman a reçu la médaille de l'Ordre de l'Empire britannique en 2001.

Elle est mariée au joueur de rugby à XV des Wasps Gerry Janes.

Moins connue, sa sœur cadette Frances Eleanor « Nell » Truman s'est également illustrée en Grand Chelem, atteignant la finale du French Open 1972, aux côtés de Winnie Shaw.

Palmarès (partiel)[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

En double dames[modifier | modifier le code]

Parcours en Grand Chelem (partiel)[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe de la Fédération[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Record successivement amélioré par Steffi Graf en 1987, Arantxa Sánchez en 1989 puis Monica Seles en 1990
  2. a, b, c et d Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.
  3. Pas de tableau double mixte à l’Open d'Australie de 1970 à 1985.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]