Christie Brinkley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brinkley.

Christie Brinkley

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Christie Brinkley, photo 2007

Nom de naissance Christie Lee Hudson
Naissance 2 février 1954 (60 ans)
Monroe (Michigan) (États-Unis)
Nationalité Américaine
Site internet christiebrinkley.com

Christie Brinkley, née le 2 février 1954, est un mannequin américain[1].

Elle est la fille de Herbert Hudson et Marjorie Hudson[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Venue du Michigan pour s’installer avec sa famille à Los Angeles, elle suit les cours du Lycée français avant de rejoindre Paris en 1973 et étudier l’art.
Alors qu’elle débute comme illustratrice elle est remarquée par un photographe, qui la ramène aux États-Unis où elle entrera sous contrat avec l'agence Ford[3]. Là débute dans des magazines de sports, des spots de télé qu’elle va finalement enchaîner sans trêve. Vendant aussi bien des produits de régime que du matériel de fitness[4]. QUelques temps plus tard, John Casablancas la débauche pour son agence[5].

Trente ans de carrière, plus de 500 couvertures de magazines : Vogue, Newsweek, Rolling Stone, Life, Harper's Bazaar, Glamour, PHOTO, Cosmopolitan, Esquire, Sports Illustrated, Elle, etc. Christie Brinkley n'a jamais oublié sa seconde patrie, la France, qui l'a accueillie et aidé à devenir célèbre[6],[7].

Se faisant une spécialité dans le domaine, Christie Brinkley partage ses secrets de beauté, publie des livres pour une alimentation équilibrée et surfe sur la vague du new age diététique[4].

Elle a joué pour la première fois en tant qu'actrice dans le film Bonjour les vacances en 1983 dans le rôle de la fille conduisant la Ferrari rouge.

S’engageant en fin de carrière dans les causes les plus diverses, elle défend nombre d’organisations pour la santé, contre les armes, les dangers du nucléaire ou encore pour la sauvegarde de l’environnement ou la cause des femmes[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Christie Brinkley a eu une aventure avec Olivier Chandon de Brailles, héritier de la fortune des champagnes Moët-Chandon. Chandon est mort en 1983 dans un accident. Ils s'étaient rencontrés en 1972 au Studio 54 à New York, lors d'une réception de promotion d'un calendrier dans lequel Christie apparaissait[2].

Christie Brinkley a été mariée quatre fois :

  • Jean-François Allaux (né à Rabat, Maroc), (1973–1981)[8] ;
  • Billy Joel (William Martin Joel, né le 9 mai 1949, dans le Bronx, New York), (1985–1994), qui lui a dédié la chanson Uptown Girl. De ce mariage naquit une fille, Alexa Ray Joel, née le 29 décembre 1985. Le deuxième prénom d'Alexa était un hommage à Ray Charles, une des idoles musicales de Joel. Finalement, Billy et Christie divorcèrent le 25 août 1994, mais le couple resta en bons termes[8] ;
  • Richard Taubman (né en 1948), (1994–1995). De ce mariage naquit un enfant, Jack Paris Brinkley Taubman, née le 2 juin 1995[8] ;
  • Peter Halsey Cook (né en janvier 1959, dans le New Jersey), architecte (1996-2008). De ce mariage naquit une fille, Sailor Brinkley Cook, née le 2 juillet 1998[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :