Christian Ude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian Ude sur la Wehrkunde 2005
Christian Ude 2006

Christian Ude (né le à Munich) est un homme politique allemand membre du SPD, et maire de Munich depuis 1993.

Biographie avant 1993[modifier | modifier le code]

Après son Abitur, il devient volontaire et rédacteur au Süddeutsche Zeitung. Il étudie le droit à partir de 1969. De 1972 à 1978, il est porte-parole bénévole du SPD à Munich. Après ses seconds examens d'État en droit, qu'il réussit avec mention, il devient de 1978 à 1990 avocat indépendant. En 1983, il se marie à la conseillère municipale, aussi SPD, Edith von Welser-Ude (née le à Kiel). Elle fait partie du conseil municipal de 1978 à 1990. Aux élections municipales de mars 1990, Christian Ude entre au conseil municipal et en devient le 2 le premier adjoint (Zweiter Bürgermeister en allemand)

Maire de Munich[modifier | modifier le code]

Le , il devient maire de Munich en succédant à Georg Kronawitter. Il est réélu à 3 reprises, série en cours, le avec 61,2 % des voix, le avec 64,5 % et avec 66,8 %.

Ude est un fervent défenseur de l'indépendance de la commune. Le , il devient à Berlin le successeur de la maire de Francfort-sur-le-Main Petra Roth (CDU) à la présidence du Deutscher Städtetag (conseil des villes allemandes) et est reconduit dans ces fonctions le . Dans cette fonction il fait porter sa voix pour obtenir une nouvelle distribution des finances entre villes, Ländern et État fédéral. Le , il laisse sa place à sa prédécesseuse et devient vice-président. Le , il retrouve son poste à Stuttgart, Petra Roth prend elle la vice-présidence.

Candidat aux élections régionales 2013[modifier | modifier le code]

En août 2011, Christian Ude fait savoir qu'il sera tête de liste du SPD aux élections pour le Landtag de Bavière, historiquement dominé par la CSU, afin de détrôner le ministre-président Horst Seehofer[1]. Le , il est investi officiellement à la tête de la liste au congrès du parti à Nuremberg avec seulement une voix contre[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Wege aus der Wohnungsnot. Munich 1990.
  • Meine verfrühten Memoiren. Munich 1993.
  • Chefsache. Munich 1999.
  • Ich baue ein Stadion und andere Heldensagen. Munich 2004.
  • (de) Christian Ude et Peter Gauweiler, Briefwechsel, Berlin, Keyser Verlag,‎ 2009 (ISBN 978-3-86886-016-0)
  • (de) Christian Ude et Peter Gauweiler, Briefwechsel zwei, Berlin, Keyser Verlag,‎ 2010 (ISBN 978-3-86886-017-7)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Der Messias will es wissen », Süddeutsche Zeitung,‎ 9 août 2011 (lire en ligne)
  2. (de) « Bayern-SPD nominiert Christian Ude », Spiegel,‎ 21 octobre 2012 (lire en ligne)
  3. « distinctions de Christian Ude » (consulté le 9 septembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]