Christian Ude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian Ude sur la Wehrkunde 2005
Christian Ude 2006

Christian Ude (né le 26 octobre 1947 à Munich) est un homme politique allemand membre du SPD, et maire de Munich depuis 1993.

Biographie avant 1993[modifier | modifier le code]

Après son Abitur, il devient volontaire et rédacteur au Süddeutsche Zeitung. Il étudie le droit à partir de 1969. De 1972 à 1978, il est porte-parole bénévole du SPD à Munich. Après ses seconds examens d'État en droit, qu'il réussit avec mention, il devient de 1978 à 1990 avocat indépendant. En 1983, il se marie à la conseillère municipale, aussi SPD, Edith von Welser-Ude (née le 12 janvier 1939 à Kiel). Elle fait partie du conseil municipal de 1978 à 1990. Aux élections municipales de mars 1990, Christian Ude entre au conseil municipal et en devient le 2 le premier adjoint (Zweiter Bürgermeister en allemand)

Maire de Munich[modifier | modifier le code]

Le 12 septembre 1993, il devient maire de Munich en succédant à Georg Kronawitter. Il est réélu à 3 reprises, série en cours, le 13 juillet 1999 avec 61,2 % des voix, le 3 mars 2002 avec 64,5 % et 2 mars 2008 avec 66,8 %.

Ude est un fervent défenseur de l'indépendance de la commune. Le 2 juin 2005, il devient à Berlin le successeur de la maire de Francfort-sur-le-Main Petra Roth (CDU) à la présidence du Deutscher Städtetag (conseil des villes allemandes) et est reconduit dans ces fonctions le 24 mai 2007. Dans cette fonction il fait porter sa voix pour obtenir une nouvelle distribution des finances entre villes, Ländern et État fédéral. Le 14 mai 2009, il laisse sa place à sa prédécesseuse et devient vice-président. Le 5 mai 2011, il retrouve son poste à Stuttgart, Petra Roth prend elle la vice-présidence.

Candidat aux élections régionales 2013[modifier | modifier le code]

En août 2011, Christian Ude fait savoir qu'il sera tête de liste du SPD aux élections pour le Landtag de Bavière, historiquement dominé par la CSU, afin de détrôner le ministre-président Horst Seehofer[1]. Le 21 octobre 2012, il est investi officiellement à la tête de la liste au congrès du parti à Nuremberg avec seulement une voix contre[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Wege aus der Wohnungsnot. Munich 1990.
  • Meine verfrühten Memoiren. Munich 1993.
  • Chefsache. Munich 1999.
  • Ich baue ein Stadion und andere Heldensagen. Munich 2004.
  • (de) Christian Ude et Peter Gauweiler, Briefwechsel, Berlin, Keyser Verlag,‎ 2009 (ISBN 978-3-86886-016-0)
  • (de) Christian Ude et Peter Gauweiler, Briefwechsel zwei, Berlin, Keyser Verlag,‎ 2010 (ISBN 978-3-86886-017-7)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Der Messias will es wissen », Süddeutsche Zeitung,‎ 9 août 2011 (lire en ligne)
  2. (de) « Bayern-SPD nominiert Christian Ude », Spiegel,‎ 21 octobre 2012 (lire en ligne)
  3. « distinctions de Christian Ude » (consulté le 9 septembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]