Christian Synaeghel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian Synaeghel
Christian Synaeghel.jpg
Christian Synaeghel
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 28 janvier 1951 (63 ans)
Lieu Leffrinckoucke (Nord)
Taille 1,74 m (5 9)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
?-1968 Drapeau : France US Leffrinckoucke
1968-1970 Drapeau : France AS Saint-Étienne
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1970-1978 Drapeau : France AS Saint-Étienne 208 (32)
1978-1982 Drapeau : France FC Metz 091 0(9)
1970-1982 Total 299 (41)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1974-1977 Drapeau : France France 0050(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Christian Synaeghel est un footballeur international français né le 28 janvier 1951 à Leffrinckoucke dans le Nord. Il joue au poste de milieu de terrain du début des années 1970 au début des années 1980.

Formé à l'AS Saint-Étienne où il est surnommé « le ch'ti », il remporte avec les « Verts » trois championnats de France en 1974, 1975, et 1976 et deux coupes de France en 1974 et 1975. Il termine ensuite sa carrière professionnelle au FC Metz.

Il compte 5 sélections en équipe de France entre 1974 et 1977.


Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Synaeghel est né le 28 janvier 1951 à Leffrinckoucke dans la banlieue de Dunkerque. Il est le fils de Lucien Synaeghel, métallurgiste à l'usine des Dunes et ancien joueur de l'US Dunkerque et de l'US Bray-Dunes, et de son épouse Yvonne Desfrennes. Christian Synaeghel et sa sœur jumelle Christiane sont les derniers d'une famille comprenant cinq enfants. Ses frères sont ouvriers en usine[1]. Christian Synaeghel débute le football à l'âge de 11 ans dans le club de sa ville, l'US Leffrinckoucke[2] et, en parallèle, obtient un CAP mécanique[1]. Repéré par Pierre Garonnaire, le recruteur de l'AS Saint-Étienne, il rejoint à 17 ans le centre de formation des « Verts »[3] où il est surnommé « le ch'ti » par ses coéquipiers. En 1970, il remporte avec Christian Lopez, Alain Merchadier, Jacques Santini, Patrick Revelli et Christian Sarramagna, la coupe Gambardella face à l'Olympique lyonnais (3-3, 5 t.a.b. à 4)[4].

Il fait ses débuts en équipe première, le 12 août 1970, lors de la première journée du championnat face au FC Nantes, les Stéphanois s’inclinent trois à deux[5]. Robert Herbin, devenu entraîneur, fait confiance aux jeunes Stéphanois et Synaeghel devient une pièce essentielle au milieu du terrain, lors de la saison 1973-1974, grâce à ses qualités d'endurance, d'efficacité et d’opiniâtreté[3]. Les Stéphanois remportent le titre en ne perdant qu'un match lors des quatorze dernières journées du championnat[6] puis réussissent le doublé, leur troisième de l'histoire, en battant l'AS Monaco en finale de la coupe de France sur le score de deux à un. Lors de ce match, Christian Synaeghel ouvre le score à la 44e sur une reprise d'une tête plongeante d'un centre court de la droite de Patrick Revelli[7]. Il fait également ses débuts avec les espoirs français, le 14 octobre 1973, et affronte les espoirs allemands à Mulhouse. Les « Bleuets » l'emportent sur le score d'un à zéro[8].

Christian Synaeghel est sélectionné le 16 novembre 1974 en équipe de France par Ştefan Kovács. Il entre, en position de milieu gauche, en remplacement d'Henri Michel à la 65e minute du match disputé contre la RDA. Les deux équipes se séparent sur un match nul deux partout[9],[10]. En France, les Verts réussissent le doublé en terminant le championnat avec 9 points d'avance sur le deuxième, l'Olympique de Marseille[11] puis en battant en finale de la coupe de France le RC Lens sur le score de deux à zéro[12]. En coupe des clubs champions européens, les Stéphanois battent successivement le Sporting Portugal, le NK Hajduk Split et le Ruch Chorzów mais doivent s'incliner en demi-finale face au Bayern Munich, deux à zéro sur les deux matchs.

Il est l'année suivante un des acteurs majeurs de l'épopée stéphanoise en coupe d'Europe. Les Stéphanois parviennent en finale mais Christian Synaeghel ne peut disputer le match ayant été blessé, le 4 mai 1976 en championnat, dans une rencontre houleuse contre le Nîmes Olympique[13]. En fin de saison, les Stéphanois réalisent le triplé en championnat avec trois points d'avance sur l'OGC Nice.

Christian Synaeghel connaît sa dernière sélection en équipe de France le 30 mars 1977 à Lansdowne Road face à l'Irlande. Les Irlandais gagnent la rencontre un à zéro[14]. Il est forfait le match suivant contre la Suisse[15] et n'est plus ensuite en sélection. Longtemps blessé, il ne dispute lors de cette saison que vingt matchs de championnat et ne dispute pas la finale de la coupe de France.

Après une dernière saison comme titulaire, il rejoint le FC Metz en 1978. Le club termine 5e du championnat manquant la qualification européenne au goal average. Il dispute son dernier match sous le maillot messin le 16 janvier 1982 face au Brest FC[16] et met fin à sa carrière en fin de saison.

Il rejoint alors les magasins de bijouterie appartenant à sa belle-famille et devient responsable de magasin puis gérant des stocks à Veauche jusqu'à sa retraite[1]. Son fils, Yann, a également été professionnel au sein de l'AS Saint-Étienne.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel de Christian Synaeghel durant sa carrière de joueur professionnel[17],[18].

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupe d'Europe Sélection
Division Matchs Buts Matchs Buts Type Matchs Buts Matchs Buts
1970 - 1971 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 2 0 1 0 C1 1 0 - -
1971 - 1972 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 12 3 2 0 - - - - -
1972 - 1973 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 9 1 3 2 - - - - -
1973 - 1974 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 36 6 7 1 - - - - -
1974 - 1975 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 24 5 5 1 C1 7 1 1 0
1975 - 1976 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 20 3 1 0 C1 7 0 1 0
1976 - 1977 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 27 3 4 1 C1 6 0 3 0
1977 - 1978 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 30 4 2 0 C2 2 1 - -
1978 - 1979 FC Metz Drapeau de la France France Division 1 26 4 2 0 - - - - -
1979 - 1980 FC Metz Drapeau de la France France Division 1 30 4 4 0 - - - - -
1980 - 1981 FC Metz Drapeau de la France France Division 1 22 0 5 1 - - - - -
1981 - 1982 FC Metz Drapeau de la France France Division 1 2 0 - - - - - - -
Total 240 33 36 6 - 23 2 5 0

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Christine Thomas, « Et aussi… », L’Équipe Mag, no 1486,‎ 8 janvier 2011, p. 53
  2. « Les sportifs », sur ot-leffrinckoucke.pagesperso-orange.fr (consulté le 6 mai 2011)
  3. a et b « 28 janvier 1951 : naissance de Christian Synaeghel », sur www.poteaux-carres.com (consulté le 6 mai 2011)
  4. « Jeunes toutes les finales », sur archivesdelasse.pagesperso-orange.fr (consulté le 6 mai 2011)
  5. « Championnat de Division 1 - 1ere Journée - Saison 1970-1971 », sur www.asse-stats.com (consulté le 6 mai 2011)
  6. « Championnat de France 1973/1974 », sur www.om4ever.com (consulté le 6 mai 2011)
  7. « Coupe de France Saison 1973 - 1974 », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 6 mai 2011)
  8. J.-M. Lorant, « Le bilan de nos espoirs », Football 75, Les cahiers de l’Équipe, L'Équipe, no 54,‎ 1974, p. 133
  9. « Le parcours brillant de Christian Synaeghel », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 6 mai 2011)
  10. « France 2-2 R. D. Allemagne », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 6 mai 2011)
  11. « Championnat de France 1974/1975 », sur www.om4ever.com (consulté le 6 mai 2011)
  12. « Coupe de France Saison 1974 - 1975 », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 6 mai 2011)
  13. « Nîmes Olympique et l'A.S. St-Etienne : des rapports tumultueux », sur www.planetenimesolympique.fr (consulté le 6 mai 2011)
  14. « Irlande 1-0 France », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 6 mai 2011)
  15. « Suisse 0-4 France », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 6 mai 2011)
  16. « Fiche de Christian Synaeghel », FC Metz (consulté le 6 mai 2011)
  17. « Fiche de Christian Synaeghel », sur www.footballdatabase.eu (consulté le 6 mai 2011)
  18. « Christian SYNAEGHEL » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) sur fff.fr

Lien externe[modifier | modifier le code]