Christian Lequesne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian Lequesne en 2012

Christian Lequesne, né le 26 décembre 1962 à Vitry-le-François (Marne), est un universitaire français, ancien directeur du Centre d'études et de recherches internationales (CERI) et professeur de politique européenne à Sciences Po Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études à Sciences Po Strasbourg (diplôme en 1983) et au Collège d'Europe à Bruges (diplôme en 1984), Christian Lequesne a soutenu en 1992 sa thèse de doctorat en science politique à Sciences Po Paris, sous la direction d'Alfred Grosser. Il a également soutenu son habilitation à diriger des recherches à Sciences Po Paris.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir été assistant au Collège d'Europe à Bruges de 1986 à 1988, Christian Lequesne est entré en 1988 comme chercheur au Centre d'études et de recherches internationales (CERI) de l'Institut d'études politiques de Paris. Successivement chargé puis directeur de recherche, il a été directeur adjoint du CERI de 2000 à 2003 tout en étant professeur à Sciences Po Paris. De 2004 à 2006, il a été détaché auprès du ministère français des Affaires étrangères pour diriger le Centre français de recherche en sciences sociales (CEFRES) de Prague, en République tchèque. De 2006 à 2008, il a été nommé Sciences Po - LSE Alliance Professor à l'Institut européen de la London School of Economics and Political Science, occupant une nouvelle chaire créée conjointement par Sciences Po et la LSE. En janvier 2009, Christian Lequesne est nommé directeur du Centre d'études et de recherches internationales (CERI). Il est par ailleurs professeur de politique européenne à Sciences Po Paris.

Reconnu internationalement pour ses travaux, Christian Lequesne a contribué depuis la fin des années 1980 au développement des études sur l'Union européenne, par ses publications et par ses enseignements à Sciences Po Paris, au Collège d'Europe à Bruges et Natolin, à la London School of Economics ou encore à l'université Charles de Prague. Avec le professeur Jean-Louis Quermonne, il est à l'origine de la création à Sciences Po Paris du cycle supérieur d'études européennes et des bourses Europe. Plusieurs de ses anciens « thésards » sont aujourd'hui des spécialistes reconnus des questions européennes.

Christian Lequesne a par ailleurs enseigné la politique européenne, en qualité de professeur invité, dans plusieurs universités et instituts de recherche, non seulement en Europe mais aussi en Afrique, en Asie et en Amérique latine : MGIMO à Moscou, l'université Keio à Tokyo, l'université pontificale catholique du Chili à Santiago du Chili, l'université du Cap-Occidental au Cap, l'université de Cologne, Libera Università Internazionale degli Studi Sociali (LUISS) à Rome, l'Institut for Advanced Studies de Vienne.

Travaux de recherche[modifier | modifier le code]

Les travaux de Christian Lequesne ont porté successivement sur les institutions de l'Union européenne, les modes de production des politiques communautaires (avec une étude originale sur la politique européenne de la pêche), la politique européenne de la France et l'élargissement de l'Union.

Christian Lequesne est connu pour ses prises de position en faveur de l'intégration européenne. Son expérience à Prague, où il a contribué à développer les réseaux de recherche en sciences sociales sur l'Europe entre la France et l'Europe centrale l'ont convaincu de l'importance de mieux expliquer l'élargissement dans les anciens États membres de l'Union, et particulièrement en France.

Christian Lequesne a souvent plaidé dans ses articles et prises de position pour une société française ouverte sur le monde, devant réformer ses politiques publiques en tenant compte des expériences des autres démocraties occidentales, et en cessant de revendiquer l'exception ou l'universalisme français. Il est connu pour être opposé autant aux idées de la droite conservatrice que de la gauche néo-marxiste. Il a souvent regretté que le libéralisme politique soit faible dans la tradition française, en raison du poids prépondérant qu'a joué historiquement l’État dans la formation des élites (y compris économiques), et considère que beaucoup de ceux qui se revendiquent en France du libéralisme économique sont en fait des conservateurs au plan politique.

Il s'intéresse aussi à la réforme des institutions d'enseignement supérieur en France, plus particulièrement à l'internationalisation des universités. Christian Lequesne a été membre du conseil de direction de l'Institut d'études politiques de Paris de 2007 à 2013. Il est membre du conseil d'administration du pôle de recherche et d'enseignement supérieur Sorbonne Paris Cité.

Christian Lequesne est un chroniqueur régulier au quotidien Ouest-France. Il a publié par ailleurs des tribunes dans Libération, Le Figaro, Le Monde, La Croix, La Tribune.

Il est chevalier dans l'ordre des Palmes académiques et titulaire de la médaille F. Palacky en sciences sociales de l'Académie des sciences de la République tchèque.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • The member states of the European Union (avec S. Bulmer, dir.), Oxford, Oxford University Press, The New European Series, 2nd edition, 2013.
  • Les Institutions de l'Union européenne (avec Y. Doutriaux), Paris, La Documentation Française (collection réflexe Europe), 9e édition, 2013.
  • "La politique étrangère de Jacques Chirac (avec Maurice Vaïsse dir.), Paris, Editions Riveneuve, 2013.
  • L'Europe d'après. En finir avec le pessimisme" (avec Thierry Chopin et Jean-François Jamet), Paris, Lignes de Repères, 2012.
  • L'Enjeu mondial. Les migrations (avec Christophe Jaffrelot dir.), Paris, Presses de Sciences Po, 2009.
  • La France dans la nouvelle Europe. Assumer le changement d'échelle, Paris, Presses de Sciences Po, collection Les Nouveaux Débats, 2008 152 p.
  • La Citoyenneté démocratique dans l'Europe des Vingt-Sept (avec Monika Mac-Donagh Pajerova dir.), Paris, L'Harmattan, coll. Logiques politiques, 2007, 298 p (version tchèque, Demokracie v Euvope, Prague, Prostor, 2007, 265 p.).
  • Partner oder Beitrittskandidaten ? Die Nachbarschaftspolitik der Europäischen Union auf dem Prüfstand, (avec Martin Koopmann, dir.), Baden Baden, Nomos Verlag, 2006.
  • Zastoupeni evropske petadvacitky v evropskem parlamentu [La représentation politique des Vingt Cinq au sein du Parlement européen] (avec Lenka Rovna, dir), Prague, Editions du CEFRES, 2005.
  • L'Europe des Vingt-Cinq. 25 cartes pour un jeu complexe, (avec Jacques Rupnik), Paris, Autrement, 2005.
  • L'Intégration européenne. Entre émergence institutionnelle et recomposition de l'État, (avec Y. Surel, dir.), Paris, Presses de Sciences Po, 2004.
  • La Politique européenne de la pêche : vers un développement durable ? (avec Catherine Flaesch-Mougin, Danielle Charles-Le Bihan, dir.), préface de Louis Le Pensec, Rennes, Université de Rennes I, Ed. Apogée, 2003.
  • L'Europe bleue, Paris, Presses de Sciences Po, 2001 (traduction anglaise Manchester University Press, 2004).
  • Quelle Union pour quelle Europe ? (avec F. de La Serre, dir.), Bruxelles, Complexe, 1998.
  • Les Paradoxes des régions en Europe, (avec P. Le Galès, dir.), Paris, La Découverte, 1997 (Version anglaise par Routledge, 1998, Londres).
  • L'Union européenne : ouverture à l'Est ? (avec F. de La Serre et J. Rupnik), Paris, Presses Universitaires de France (Coll. Politique d'aujourd'hui), 1994.
  • Paris-Bruxelles : comment se fait la politique européenne de la France, Paris, Presses de la FNSP, 1993.
  • The State of the European Community. Policies, Institutions and Debates in the Transition Years (avec L. Hurwitz, dir.), Londres/Boulder, Longman/Lynne Rienner, 1991.