Christian Lapointe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christian Lapointe (10 juillet 1978 à Île d'Orléans) est un metteur en scène, un auteur et un comédien québécois. D'abord connu pour ses mises en scène autour de l'œuvre de William Butler Yeats, il est aussi reconnu comme l'auteur d'un cycle de pièces regroupées sous le nom de Théâtre de la Disparition.

Héritier du mouvement symboliste, l’écriture de ses spectacles emprunte à l'art de la performance, se conçoit à partir et autour de dispositifs scéniques et flirte avec l'installation vidéo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans la région de Québec, il fait d'abord des études en métier d'art (lutherie) au Cégep de Limoilou, pour ensuite étudier le théâtre à l'Université de Moncton. Après un an d'étude en Acadie, il sera admis comme étudiant en interprétation au Conservatoire d'art dramatique de Québec. À la fin de sa première année d'étude, il est remercié par la direction du Conservatoire. À l'automne 2001, il dirige un premier triptyque de courtes pièces de William Butler Yeats et apparaît dès lors comme une curiosité dans le paysage théâtral québécois. Suite à une coproduction avec une institution théâtrale à Hanoï et à la mise en scène d'une seconde pièce du poète irlandais Yeats, il est admis en 2003 au perfectionnement de mise en scène de l'École nationale de théâtre du Canada. Après sa sortie, en 2006, il signera une mise en scène du Axël d'Auguste de Villiers de L'Isle-Adam. Ses œuvres furent présentées entre autres au Centre national des Arts du Canada, dans la sélection officielle du Festival d’Avignon et au Festival TransAmériques.

Électron libre du théâtre québécois il est directeur artistique et fondateur du Théâtre Péril, codirecteur artistique du Théâtre Blanc et créateur multidisciplinaire associé à Recto-Verso.

Pédagogue, il enseigne régulièrement à l'École nationale de théâtre du Canada.

Mises en scène[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Le chien de Culann (d'après - Au puits de l'épervier / L'unique rivale d'Emer / La mort de Cuchulainn) - de William Butler Yeats
  • 2002 : Hoi Sinh / Dichotomie – création
  • 2003 : Le seuil du palais du roi – de William Butler Yeats
  • 2004 : Faisceau d’épingle de verre - de Claude Gauvreau
  • 2006 : Axël – de Auguste de Villiers de L'Isle-Adam
  • 2006 : Shopping and F***ing – de Mark Ravenhill
  • 2007 : C.H.S. – de Christian Lapointe
  • 2007 : Le vol des anges – d'après le texte de Luis Thénon
  • 2008 : Anky ou la fuite / Opéra du désordre – de Christian Lapointe
  • 2008 : Vu d’ici - de Mathieu Arsenault
  • 2009 : Nature morte dans un fossé - de Fausto Paravidino
  • 2009 : Limbes (d'après - Calvaire / Résurrection / Purgatoire) - de William Butler Yeats
  • 2010 : Trans(e) – de Christian Lapointe
  • 2012 : Sepsis – de Christian Lapointe
  • 2012 : L'Enfant matière – de Larry Tremblay
  • 2013 : Outrage au public – de Peter Handke
  • 2013 : L'homme atlantique (et La maladie de la mort) – de Marguerite Duras
  • 2013 : Oxygène – de Ivan Viripaev
  • 2014 : Orphée 21 (Installation) – de Christian Lapointe
  • 2014 : Héraclès / Burnout (Installation) – de Christian Lapointe

Pièces[modifier | modifier le code]

  • 2007 : C.H.S.
  • 2008 : Anky ou la fuite
  • 2010 : Trans(e)
  • 2012 : Sepsis
  • 2014 : Les jours gris

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2007 : "Protégé au Prix Siminovitch"
  • 2010 : "Prix John-Hirsch"
  • 2013 : "Bourse Jean-Pierre Ronfard"