Christian Heinrich Friedrich Peters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian Heinrich Friedrich Peters
Astéroïdes découverts : 48
(72) Féronie 29 mai 1861
(75) Eurydice 22 septembre 1862
(77) Frigga 12 novembre 1862
(85) Io 19 septembre 1865
(88) Thisbé 15 juin 1866
(92) Ondine 7 juillet 1867
(98) Ianthé 18 avril 1868
(102) Miriam 22 août 1868
(109) Felicitas 9 octobre 1869
(111) Até 14 août 1870
(112) Iphigénie 19 septembre 1870
(114) Cassandre 23 juillet 1871
(116) Sirona 8 septembre 1871
(122) Gerda 31 juillet 1872
(123) Brunhild 31 juillet 1872
(124) Alceste 23 août 1872
(129) Antigone 5 février 1873
(130) Électre 17 février 1873
(131) Vala mai 1873
(135) Hertha 18 février 1874
(144) Vibilia 3 juin 1875
(145) Adeona 3 juin 1875
(160) Una 20 février 1876
(165) Loreley 9 août 1876
(166) Rhodope 15 août 1876
(167) Urda 28 août 1876
(176) Iduna 14 octobre 1877
(185) Eunice 1er mars 1878
(188) Ménippe 18 juin 1878
(189) Phthia 9 septembre 1878
(190) Ismène 22 septembre 1878
(191) Kolga 30 septembre 1878
(194) Procné 21 mars 1879
(196) Philomela 14 mai 1879
(199) Byblis 9 juillet 1879
(200) Dynamène 27 juillet 1879
(202) Chryséis 11 septembre 1879
(203) Pompeja 25 septembre 1879
(206) Hersilia 13 octobre 1879
(209) Didon 22 octobre 1879
(213) Lilaea 16 février 1880
(234) Barbara 12 août 1883
(249) Ilse 16 août 1885
(259) Aletheia 28 juin 1886
(261) Prymno 31 octobre 1886
(264) Libussa 22 décembre 1886
(270) Anahita 8 octobre 1887
(287) Nephthys 25 août 1889

Christian Heinrich Friedrich Peters (19 septembre 181318 juillet 1890) est un astronome américain, un des premiers découvreurs d'astéroïdes. À ne pas confondre avec l'astronome allemand Christian August Friedrich Peters (18061880).

Né dans la province du Schleswig-Holstein, qui faisait alors partie du Danemark avant d'être intégré à la Prusse en 1866, il devient élève de Carl Friedrich Gauss. Il parle plusieurs langues et passe plusieurs années en Italie et dans l'Empire ottoman avant de rejoindre les États-Unis en 1854.

Il travaille à Clinton dans l'État de New York, et découvre un total de 48 astéroïdes, le premier étant (72) Féronie en 1861 et le dernier (287) Nephthys en 1889.

En plus de cela, il codécouvrit la comète périodique 80P/Peters-Hartley et plusieurs nébuleuses et galaxies.