Christian-Albert de Holstein-Gottorp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian-Albert de Holstein-Gottorp
Christian-Albert de Holstein-Gottorp
Christian-Albert de Holstein-Gottorp
Titre
Prince-évêque de Lübeck
21 février 16554 juillet 1666
&&&&&&&&&&&0415111 ans, 4 mois et 13 jours
Prédécesseur Jean de Holstein-Gottorp
Successeur Auguste-Frédéric de Holstein-Gottorp
Duc de Schleswig-Holstein-Gottorp
10 août 16596 janvier 1695
&&&&&&&&&&01293335 ans, 4 mois et 26 jours
Prédécesseur Frédéric III de Holstein-Gottorp
Successeur Frédéric IV de Holstein-Gottorp
Biographie
Dynastie Maison de Holstein-Gottorp
Nom de naissance Christian-Albert de Holstein-Gottorp
Date de naissance 3 février 1641
Lieu de naissance Gottorp (Schleswig-Holstein)
Date de décès 6 janvier 1695 (à 53 ans)
Lieu de décès Gottorp (Schleswig-Holstein)
Père Frédéric III de Holstein-Gottorp
Mère Marie-Élisabeth de Saxe
Conjoint Frédérique Amélie de Danemark
Enfant(s) Sophie Amélie
Frédéric
Christian-Auguste
Marie Élisabeth
Religion Luthérien
Résidence Château de Gottorf

Christian-Albert de Holstein-Gottorp Christian-Albert de Holstein-Gottorp
Princes-évêques de Lubeck
Duc de Schleswig-Holstein-Gottorp

Christian Albert de Holstein-Gottorp, (en allemand Christian Albrecht von Holstein-Gottorp), né le 3 février 1641 à Gottorf, décédé le 6 janvier 1695 à Gottorp.

Il fut Prince-évêque de Lübeck de 1655 à 1666, Duc de Schleswig-Holstein-Gottorp de 1659 à 1695.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Frédéric III de Holstein-Gottorp et de Marie-Élisabeth de Saxe.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Frédérique Amélie de Danemark

Le 24 octobre 1667, Christian Albert de Holstein-Gottorp épousa Frédérique Amélie de Danemark (1649-1704), (fille de Frédéric III de Danemark et de Sophie de Brunswick-Lunebourg)

Quatre enfants sont nés de cette union :

Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Albert de Holstein-Gottorp succéda à son père mort au château de Tönning alors assiégé par les troupes de Frédéric III de Danemark. Le règne de Christian Albert de Holstein-Gottorp fut marqué par sa lutte contre le Danemark. Son mariage avec la princesse Frédérique de Danemark lui fit espérer la paix, mais ce fut en vain. Pendant son règne l'alliance avec la Suède commencée par son père fut renforcée, mais ce lien étroit précipita la Maison d'Holstein-Gottorp dans tous les conflits de la Suède y compris la grande Guerre du Nord (1655-1661) et la guerre contre le Danemark.

De 1675 à 1679 et de 1684 à 1689 Christian Albert de Holstein-Gottorp vécut exilé à Hambourg. Cependant, grâce à l'aide de Léopold Ier du Saint-Empire et de leurs alliés, le roi Christian V de Danemark dut signer l'Altonær Vergleich, ce qui permit à Christian Albert de Holstein-Gottorp de remonter sur son trône.

Le 5 octobre 1665, Christian Albert de Holstein-Gottorp fonda l'Université de Kiel. Le peintre Jürgen Fours travailla pendant plus de trente années pour lui et son père. En 1678, Christian Albert de Holstein-Gottorp participa à la construction de l'opéra de Hambourg.

Le 24 octobre 1667 il est fait chevalier de l'Ordre de l'Éléphant par le roi Frédéric III de Danemark[1].

Christian Albert de Holstein-Gottorp est l'arrière-grand-père de Pierre III de Russie.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Christian Albert de Holstein-Gottorp appartient à la première branche de la Maison d'Oldenbourg-Gottorp issue de la première branche de la Maison d'Oldenbourg. Il est l'ascendant de l'actuel chef de la Maison impériale de Russie le grand-duc Nicolas Romanovitch, du prince Antoine Gunther d'Oldenbourg.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]