Christen Friis Rottbøll

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christen Friis Rottbøll, ou Rottboel, né le 3 mars 1727 à Hørbygård et mort le 15 juin 1797 à Copenhague, est un médecin danois et botaniste qui fut élève de Carl von Linné.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il poursuit ses études à l'université de Copenhague, d'abord la théologie, puis la médecine dont il obtient un doctorat en 1755, grâce à une thèse intitulée De morbis deuteropathicis seu sympathicis. Il voyage ensuite à l'étranger en 1757-1761 pour appronfondir ses connaissances en médecine et étudier particulièrement la botanique et la chimie. En Suède, il étudie la botanique à l'université d'Uppsala auprès de Carl von Linné.

Rottbøll est nommé à son retour en 1761 au jardin botanique de Copenhague où il succède à Oeder en qualité de directeur, en 1771. Il est nommé professeur à la chaire de médecine en 1776 et reçoit du régent Frédéric (au nom du roi Christian VII, aliéné mental) le titre de conseiller royal (konferensråd) en 1784.

En tant que médecin, il s'intéresse à la variole dont il réforme les campagnes de variolisation qui avaient cours à Copenhague depuis 1755. Il abolit le traitement médical avant et après la variolisation en prescrivant une inoculation aux doses systématiquement plus faibles[1].

En tant que botaniste, Rottbøll dresse la première liste exhaustive de la flore du Groenland[2]. Il publie également des descriptions de plantes exotiques rapportées des colonies des Indes danoises[3] par König, ainsi que des plantes rapportées du Suriname et collectées par Rolander[4],[5].

Il baptise le genre Rolandra (Asteraceae) en l'honneur de Rolander et le genre Kyllinga (Cyperaceae) en l'honneur de Kylling. Carl von Linné le Jeune lui dédie le genre Rottboellia (Poaceae)[6]. Des espèces sont nommées d'après lui pour honorer sa mémoire, comme Lepidosperma rottboellii (Cyperaceae) Schrad. ex Schult.[7] et Tetraria rottboellii (Cyperaceae) C.B.Clarke[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rottbøll, Christen Friis (1766) (en danois). Afhandling om Smaae-Kopperne, deelt udi tvende Parter, hvoraf den første betragter de indpodede Koppers Natur og Bekandling, da den anden derimod afhandler paa en eenfoldig Maade de naturlige Koppers Lægemaade, til Tieneste for dem, som i Mangel af erfarne Medici, nødes til at være deres egne og andre Familiers Læge, i denne farlige og ofte dødelige Sygdom [Thèse sur la variole, en deux parties, dont la première considère la nature et le remède de la variole inoculée, tandis que la seconde traite ingénument de la rémission de la variole naturelle, au bénéfice de ceux qui, par manque de praticiens expériméntés, servent de médecins pour eux-mêmes et leurs familles, dans le cas de cette maladie dangereuse et souvent mortelle], 215 pages
  2. Rottbøll, Christen Friis (1770) (en danois), Afhandling om en Deel enten ganske nye eller vel forhen bekjendte, men dog for os rare Planter, som i Island og Grønland ere fundne, tilligemed en kort Indledning om Urtelærens Tilstand i Danmark [Thèse à propos des plantes rares ou nombreuses trouvées en Islande ou au Groenland...], Københavns Selskabs Skrifter, 4. række. 10., pp. 393–468. D'après les collections de missionnaires, par exemple Paul Egede (1708-1789)
  3. Rottbøll, Christen Friis (1783) (en danois), Beskrivelse af nogle Planter fra de malabariske Kyster, Til Pisoniæ buxifoliæ Beskrivelse, som Side 537 endes, følger følgende Oplysning, som et nyelig med Skibet Tranquebar fra Ostindien af Hr. Dr. Kønig mig tilsendt Exemplar [Description de quelques plantes des côtes malabares ...], Académie royale danoise des sciences et des lettres
  4. Rottbøll, Christen Friis (1776) (en latin), Descriptionis rariorum plantarum nec non materiae medicae atque oeconomicae e terra Surinamensi fragmentum: placido ampliss, professorum examini, pro loco in consistorio rite tenendo disputatarus, subjicit Christianus Friis Rottböll, ... spartam defendentis ornante ... Arnoldo Nicolao Aasheim, Havniae
  5. Rottbøll, Christen Friis (1798) (en latin), Descriptiones plantarum quarundam Surina-mensium, cum fragmento materiæ medicæ et oeconomicæ Surinamensis, editio 2 emendatior, cum figuris æneis, Hafniæ et Lipsiæ
  6. Nov. Gram. Gen. in Amoen. Acad. x. 22 (1779). partim. (IK)
  7. Mant. ii 474 (IK)
  8. Consp. Fl. Afr. [T.A. Durand & H. Schinz] 5: 662 1894 (IK)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Rottb. est l’abréviation botanique officielle de Christen Friis Rottbøll.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI