Chris Young (baseball, 1979)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chris Young (lanceur))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le voltigeur de baseball, voir Chris Young (baseball, 1983).
Pix.gif Chris Young Baseball pictogram.svg
Chris Young Mariners 2014.jpg
Agent libre
Lanceur partant
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
24 août 2004
Statistiques de joueur (2004-2014)
Victoires-défaites 65-52
Moyenne de points mérités 3,77
Retraits sur des prises 863
Équipes

Christopher Ryan Young (né le 25 mai 1979 à Dallas, Texas, États-Unis) est un lanceur droitier de la Ligue majeure de baseball qui est présentement agent libre.

Il compte une sélection au match des étoiles en 2007 comme représentant des Padres de San Diego. Avec les Mariners de Seattle, il remporte le prix du retour de l'année en 2014 dans la Ligue américaine.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ligues mineures[modifier | modifier le code]

Étudiant à l'Université de Princeton, Chris Young est drafté le 5 juin 2000, par les Pirates de Pittsburgh au troisième tour de sélection[1]. Encore joueur de Ligues mineures, il est transféré chez les Expos de Montréal le 20 décembre 2002 en retour du lanceur droitier Matt Herges.

Rangers du Texas[modifier | modifier le code]

Il rejoint ensuite les Rangers du Texas le 3 avril 2004 dans un échange qui envoie aux Expos le receveur Einar Díaz.

Young débute en Ligue majeure le 24 août 2004 sous les couleurs des Rangers. À sa première saison complète en 2005, il remporte un sommet en carrière de 12 victoires en 31 départs.

Padres de San Diego[modifier | modifier le code]

Le 6 janvier 2006, Young accompagne le voltigeur Terrmel Sledge et le futur joueur de premier but étoile Adrian Gonzalez à San Diego lorsque les Padres transigent avec les Rangers.

Les succès connus par Young en 2005 au Texas se poursuivent à San Diego, où il profite de l'environnement favorable aux lanceurs qu'est le Petco Park, stade des Padres, pour abaisser sa moyenne sous les 4 points mérités accordés par partie. En 2006, il remporte 11 victoires contre seulement 5 défaites avec une moyenne de points mérités de 3,46 en 31 départs. En 2007, il reçoit une invitation au match des étoiles et boucle la saison avec un dossier victoires-défaites de 9-8 et une moyenne de 3,12 en 30 départs. Au cours de ses deux saisons, il domine tous les lanceurs du baseball majeur pour le plus faible nombre de coups sûrs accordés à l'adversaire (6,7 et 6,1 en moyenne, respectivement).

De 2008 à 2010, de nombreuses blessures le tiennent à l'écart du jeu pour d'importantes périodes. Il quitte les Padres après sa quatrième saison à San Diego, après n'avoir lancé que quatre parties en 2010.

Mets de New York[modifier | modifier le code]

Le 20 janvier 2011, il signe un contrat d'un an avec les Mets de New York[2]. Il n'effectue que 4 départs durant la saison qui suit, remportant une victoire avec une moyenne de points mérités de 1,88 en 24 manches.

Il amorce 20 parties des Mets en 2012, en gagnant 4 contre 9n défaites et sa moyenne de points mérités se chiffre à 4,15 en 115 manches au monticule.

Intervention chirurgicale[modifier | modifier le code]

Il participe à l'entraînement de printemps des Nationals de Washington en 2013 mais est libéré le 26 mars, à quelques jours du début de la saison régulière. Les Nats le remettent sous contrat le 4 avril[3]. Ennuyé par des douleurs à l'épaule et au cou, il ne peut lancer que 9 parties dans les ligues mineures en 2013[4]. Il obtient une autre chance avec Washington, qui lui offre le 19 décembre 2013 un nouveau contrat des ligues mineures[5], mais qui le retranche à nouveau au camp d'entraînement suivant.

Les maux d'épaule qui ennuient Young depuis 2008 persistent et affectent sa qualité de vie, l'empêchant de dormir ou même de prendre ses enfants dans ses bras. À l'été 2013, un docteur déclare que l'épaule n'est pas le problème et pose un diagnostic de syndrome du défilé thoracobrachial. Young se soumet à la résection d'une partie de côte et on lui retire des muscles cervicaux autour d'un nerf, ce qui corrige le problème et lui permet de préparer son retour dans les majeures[6].

Mariners de Seattle[modifier | modifier le code]

Young paraphe le 27 mars 2014 un contrat d'un an avec les Mariners de Seattle[7].

Il remporte le prix du meilleur retour de la saison dans la Ligue américaine[8] après une brillante saison pour les Mariners. Il débute l'année par une présence comme lanceur de relève, sa première en carrière[9], à Oakland le 6 avril avant d'enchaîner 29 départs. Sa moyenne de points mérités pour la saison s'élève à 3,65 en 165 manches lancées, avec 12 victoires et 9 défaites.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 3rd Round of the 2000 June Draft » sur baseball-reference.com.
  2. (en) Mets Sign Right-Handed Pitcher Chris Young, Outfielder Scott Hairston, Mason Levinson, Bloomberg, 20 janvier 2011.
  3. (en) Righty Young returns to Nationals on Minors deal, Bill Ladson / MLB.com, 4 avril 2013.
  4. (en) Statistiques de Chris Young en ligues mineures, baseball-reference.com.
  5. (en) Nationals re-sign Chris Young to a minor league deal, Adam Kilgore & James Wagner, Washington Post, 19 décembre 2013.
  6. (en) Chris Young's second baseball act, Jim Caple, ESPN, 19 mai 2014.
  7. (en) Mariners sign Chris Young to one-year deal, Mike Axisa, CBS Sports, 27 mars 2014.
  8. (en) McGehee, Young win Comeback Player of the Year Awards, Paul Hagen / MLB.com, 7 novembre 2014.
  9. (en) Erasmo's shaky start halts dominance on hill, Greg Johns / MLB.com, 6 avril 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :