Chris Sharma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chris Sharma

alt=Description de l'image Chris sharma.jpg.
Biographie
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 23 avril 1981 (33 ans),
Santa Cruz, CA
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 70 kg (154 lb)
Surnom(s) The King[1]
Carrière
Discipline Escalade sportive, Escalade libre, Bloc
Période active De 1993 à aujourd'hui
Ascension(s) notable(s) Biographie (9a+), Golpe de Estado (9b)
Plus haute cotation
Bloc 8C/V15 (Practice of the Wild)
Falaise 9b+/5.15c (La Dura Dura)
Palmarès
médaille d'or, Coupe du Monde médaille d'argent, Coupe du Monde médaille de bronze, Coupe du Monde
Championnats du monde 0 1 0
Coupe du monde 1 3 2

Salewa Rock Award

Chris Omprakash Sharma, né le 23 avril 1981 à Santa Cruz en Californie, est un grimpeur professionnel américain. Rapidement repéré par le milieu de l'escalade pour ses réalisations, il devient un des grimpeurs les plus médiatisés. Il a à son actif de nombreuses premières ascensions et notamment la première réalisation d'une voie cotée 9a+/5.15a en 2001 et d'une 9b/5.15b en 2008. Il est aussi l'auteur de plusieurs ascensions renommées en bloc comme Dreamtime (8B+), à Cresciano en Suisse et Witness the Fitness (8C/V15) à Horseshoe Canyon Ranch en Arkansas.

Pendant plus d'une dizaine d'années, Sharma a été considéré comme le meilleur grimpeur du monde par de nombreux médias[2],[3],[4],[5]. Il a aussi contribué de manière significative au développement du bloc et du psicobloc en faisant la promotion de sites comme Bishop ou l'arche d'Es Pontas.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1993 à 2000[modifier | modifier le code]

Aide détaillée : Cotation (escalade).
Santa Cruz, CA, ville réputée pour ses spots de surf, a vu grandir Sharma.

Élevé à Santa Cruz, en Californie, Chris Sharma débute l'escalade à l'âge de 12 ans et démontre rapidement un talent naturel exceptionnel. Dès l'âge de 14 ans, il réalise sa première « première ascension », Übermensch (8b/5.13d), une voie qu'il a équipée avec Sterling Keene aux Pinnacles National Monument en Californie[6], il remporte les U.S. Bouldering Nationals[7] et il devient champion du monde d'escalade, dans la catégorie minime, à Laval en France. La même année, il réalise l'ascension de 7 voies cotées de 8b à 8c durant un voyage de trois semaines dans les gorges de la rivière Virgin[6], ce qui constitue un record à l'époque. En 1997, il réalise la première ascension de Necessary Evil[8], sa première voie cotée 8c+/5.14c qui est, à ce moment, la voie d'escalade la plus dure des États-Unis. À l'âge de 16 ans, il a déjà grimpé la plupart des voies les plus difficiles d'Amérique et s'est classé second des championnats du monde d'escalade 1997 à Paris[9]. Il a aussi fini deuxième de la coupe du monde d'escalade de difficulté à Imst[10] et premier à Kranj[11].

À la fin des années 1990, l'escalade est très en vogue aux États-Unis et suite à ses nombreuses réalisations, Chris Sharma devient le grimpeur médiatique par excellence. Il fait son apparition dans le quatrième volet de Masters of Stone, et fait la couverture de plusieurs magazines d'escalade. Dès 1998, il est régulièrement suivi dans ses ascensions par Brett et Josh Lowell, les réalisateurs et fondateurs de la société Big UP Productions. Il est alors présent dans de nombreuses productions de Big UP comme la série des films Dosage, Free Hueco ou encore Pilgrimage. Durant cette même année, il crée la fondation Sharmafund, une organisation caritative qui essaie de faire découvrir l'escalade à des enfants défavorisés[12]. À la fin 1998, Sharma se blesse au genou droit alors qu'il fait du bloc au Camp 4 du parc national de Yosemite. Il retourne alors à Santa Cruz afin de réhabiliter son genou. Après six mois d'entraînement, sa blessure s'est complètement remise, il décide donc de partir pour Bishop en Californie afin de faire de l'escalade en bloc. Sur place, il réussit la première ascension de The Mandala (8A+/V12)[13],[14], un bloc longtemps considéré comme impossible à escalader à cause du peu de prises disponibles. En septembre 2000, il participe à la coupe du monde d'escalade à Rovereto en Italie et se classe troisième[15].

De 2001 à 2010[modifier | modifier le code]

Le 18 juillet 2001, Sharma conclut son projet à long terme, Realization, qui est généralement considérée comme la première réalisation mondiale en « 9a+ », le plus haut niveau atteint à cette date[16],[17]. Cette voie est également connue sous le nom de Biographie, nom donné par Jean-Christophe Lafaille, qui a équipé la ligne en 1989[18]. Ne parvenant pas à enchaîner l'intégralité de la voie, Arnaud Petit y avait posé un relais intermédiaire, d'où une certaine confusion sur le nom de la voie. En France c'est l'ouvreur qui baptise la voie (celui qui équipe), alors qu'aux États-Unis c'est le premier à l'enchaîner. « Biographie » et « Realization » sont donc une seule et même voie, la première partie n'ayant pas de nom. Il existe également une polémique quant à savoir s'il s'agit réellement du premier 9a+ réalisé car Orujo affichait déjà cette cotation à l'époque de la première ascension de « Biographie/Realization », cependant sa réalisation est plutôt controversée car cotée par son premier réalisateur, Bernabé Fernandez qui a fixé des prises supplémentaires à la paroi pour réussir son ascension[19]. De plus en 2008, Adam Ondra réalise la première répétition de Open Air, une voie ouverte en 1996 par Alexander Huber qui l'estime à l'époque à 9a, mais qu'Ondra réévalue à 9a+[20].

Entre 2001 et 2003, Sharma participe à quelques étapes de la coupe du monde d'escalade de difficulté. Il finit notamment troisième à Gap en France en 2001[21], deuxième à Rovereto en 2002[22] et à Lecco en Italie en 2003[23]. Il finit même premier à Munich en 2001, mais il est déclassé après avoir été testé positif au THC[24],[25].

De 2002 à 2005, Chris se dédie plus spécifiquement à l'escalade de bloc. En août 2002, il réalise la quatrième ascension de Dreamtime (8B+) à Cresciano en Suisse[26]. En 2003, il fait un voyage au secteur de Magic Wood en Suisse et réussit la première ascension de The Never Ending Story, connu aussi sous le nom de Unendlische Geschichte en liant les deux parties que constitue cette voie, la première étant cotée 8A + et la deuxième 8A, Sharma propose une cotation de 8B+ pour l'ensemble. Un an plus tard, il retourne une nouvelle fois à Magic Wood et cette fois, il réalise la première ascension de Practice of the Wild (8C)[27], son projet le plus difficile en bloc[28]. Depuis lors, Tyler Landman[29], Daniel Woods[30] et Adam Ondra[31] ont répété son ascension et les trois ont confirmé sa cotation. En 2005, Sharma réalise la première ascension de Witness the Fitness[32], mais il ne donne pas de cotation pour cette traversée sur 12 mètres dans un toit horizontal. Quelques mois plus tard, il réussit l'ascension d’ Esperanza (8B+) à Hueco Tanks aux États-Unis[33], une traversée de 11 mouvements dans un toit horizontal, ouverte par Fred Nicole en 2001. Sharma confirme la cotation, mais pense que cette voie est moins difficile que Witness the Fitness, ce que Fred Nicole confirme un peu plus d'un an après en répétant la voie de Sharma[34].

En septembre 2006, Sharma achève son projet le plus difficile depuis Realization/Biographie, une voie de 20 mètres en deep-water solo (solo au-dessus de l'eau) sur un îlot rocheux en forme d'arche, nommé Es Pontas, au large de Majorque (Espagne)[35]. Le crux de la voie consiste en un difficile mouvement dynamique, un jeté à plus de 10 mètres au-dessus du niveau de l'eau, qui, apparemment, a demandé à Sharma plus de cinquante essais avant de le réussir[36]. La voie porte provisoirement le nom de l'îlot et n'a pas encore été cotée. Puis en fin d'année, il ajoute une autre ascension notable à son palmarès en faisant la troisième répétition de La Rambla (Original) (9a+)[37],[38], une voie très réputée qui avait été équipée par Alex Hubert en 1994 et réalisée pour la 1re fois en 2003 par Ramón Julián Puigblanque[39]. En fin 2007, il s'établit en Espagne dans la région de Santa Linya avec sa compagne Daila Ojeda Sanchez, une grimpeuse professionnelle espagnole.

Durant l'été 2008, il retourne essayer un projet de longue date : Jumbo Love à Clark Mountain, aux États-Unis. Ce projet futuriste avait été ouvert par Randy Leavitt dix ans auparavant. Pensant qu'il était réalisable, il avait posé initialement quelques points et convoqué Chris pour qu'il vienne l'essayer. Sharma a alors terminé l'équipement, et décidé de laisser ce challenge en une seule longueur gigantesque, alors que Leavitt avait prévu 3 longueurs[40]. Après d'innombrables séances de travail, et de retour d'Espagne plus affuté que jamais, Chris réussit la voie le 11 septembre 2008[41]. Il décide cette fois de coter la voie, lui attribuant « 9b/5.15b » pour ce dévers de plus de 75 mètres, qui pourrait bien être l'un des plus extrêmes de la planète[42]. Depuis, il a réussi d'autres nouvelles voies cotées 9b/5.15b : Golpe de estado à Siurana[43], répété par Adam Ondra qui a confirmé la cotation[44],[Note 1] et Neanderthal à Santa Linya[45].

En juin 2009, Sharma participe au « Petzl Roc Trip » qui se déroule pendant les « Natural Games 2009 » à Millau en France. Le but de la compétition étant de réussir l'ascension de la voie Inifinity Lane (8b+) en un minimum d'essais, à raison d'un essai par jour. La voie, qui a été imaginée uniquement pour l'événement, est constituée de 3 longueurs et doit être réalisée en une seule longueur de 90 m. Chris, qui a déjà réussi les 2 premières longueurs en 2002, réalise l'ascension de la voie complète au premier essai[46],[Vid 1]. Le 4 septembre 2009, lors des Rock Legends Awards à Arco en Italie, il reçoit le prix Salewa Rock Awards pour ses performances durant l'année 2008[47].

À partir de 2011[modifier | modifier le code]

En avril 2011, après 3 ans et plus d'une trentaine d'essais sur le dernier mouvement, Sharma vient à bout de son projet à Margalef : First Round First Minute[48]. Il ne donne pas de cotation et préfère attendre que d'autres grimpeurs donnent leur avis[49]. Cette réalisation est néanmoins entachée d'une polémique autour de la première ascension de la voie car Chris Sharma aurait demandé à Nalle Hukkataival d'arrêter ses essais tant qu'il n'avait pas fait la première ascension, alors que Dave Graham et Dani Andrada étaient autorisés à l'essayer[50],[51],[52]. Sharma essaye par la suite de mettre fin à ce malentendu en clarifiant son point de vue par le biais des médias internet en précisant qu'il n'a pas interdit l'accès à la voie, mais qu'il préférait que Nalle lui demande si cela ne le dérangeait pas qu'il tente l'ascension[53],[54]. Le 5 mai, Sharma établit un nouveau record en enchainant dans la journée la première ascension de Fight or Flight (9b/5.15b) et Chaxi (9a+/5.15a) à Oliana en Espagne[55]. C'est la première fois que 2 voies d'une telle difficulté sont réalisées le même jour[56].

Style de grimpe[modifier | modifier le code]

Chris Sharma est renommé pour son caractère hautement spirituel et sa « philosophie » de l'escalade. Il utilise souvent des techniques de visualisation et de méditation avant de tenter des essais dans des voies ou des blocs particulièrement difficiles. Il passe régulièrement des semaines, voire des mois, à faire des essais avant la réalisation de l'ascension comme pour Biographie, Es Pontas ou Jumbo Love, cherchant toujours à améliorer ses capacités et son niveau. Il dit d'ailleurs lui-même : « Je cherche constamment un moyen pour progresser et amener l'escalade à un nouveau niveau mental et physique — en utilisant tout ce que j'ai appris jusqu'à maintenant pour faire progresser l'escalade en quelque chose de plus aventureux, traditionnel et moderne en même temps »[57] et ajoute que « Il y a beaucoup de gens qui se focalisent peut-être trop sur le fait d'arriver au sommet. Ils veulent juste atteindre le sommet pour le succès, ce qui n'est pas bien, parce qu'une bonne partie de ce succès provient du travail réalisé pour y arriver [...] »[58].

Sharma préfère une escalade « acrobatique » avec des prises éloignées mais bien nettes plutôt que des petites prises ou des fissures délicates. Il utilise son élan et sa poigne pour réussir des mouvements ambitieux, tels que des jetés ou des mouvements en no-foot, allant jusqu'à sauter des prises difficiles dans l'enchaînement. Il est également connu pour ses qualités de bloqueur, et s'est dernièrement investi dans le deep-water solo, qui combine les éléments des deux disciplines : la hauteur, plus grande, des voies, mais sans la contrainte d'une corde ou d'un baudrier, et l'eau pour unique protection. Comme il le décrit lui-même : « [...] tous les éléments sont présents. La pierre, l'air lorsque tu chutes, l'eau et le feu à l'intérieur »[59].

Ascensions remarquables[modifier | modifier le code]

Falaises[modifier | modifier le code]

9b+/5.15c
Nom Site Date Commentaires
La Dura Dura Oliana, Drapeau de l'Espagne Espagne 23 mars 2013 Deuxième ascension[60]
9b/5.15b
Nom Site Date Commentaires
Stocking the fire Santa Linya, Drapeau de l'Espagne Espagne 6 février 2013 Première ascension
Fight or Flight Oliana, Drapeau de l'Espagne Espagne 4 mai 2011 Première ascension[55]
First Round First Minute Margalef, Drapeau de l'Espagne Espagne 19 avril 2011 Première ascension[49],[Vid 2]
Neanderthal Santa Linya, Drapeau de l'Espagne Espagne 18 décembre 2009 Première ascension[45]
Golpe de Estado Siurana, Drapeau de l'Espagne Espagne 16 décembre 2008 Première ascension[43]
Jumbo Love Clark Mountain, Drapeau des États-Unis États-Unis 11 septembre 2008 Première ascension après une centaine d'essais[41]
9a+/5.15a
Nom Site Date Commentaires
Chaxi Oliana, Drapeau de l'Espagne Espagne 4 mai 2011 Première ascension[55]
Catxasa Santa Linya, Drapeau de l'Espagne Espagne 13 janvier 2011 Première ascension[61]
Power inverter Oliana, Drapeau de l'Espagne Espagne 15 décembre 2010 Première ascension[62]
First Ley Margalef, Drapeau de l'Espagne Espagne 28 février 2010 Première ascension[63]
Pachamama Oliana, Drapeau de l'Espagne Espagne 29 mai 2009 Première ascension[64],[Vid 3]
Demencia senil Margalef, Drapeau de l'Espagne Espagne 20 février 2009 Première ascension[65]
Papichulo Oliana, Drapeau de l'Espagne Espagne 31 mai 2008 Première ascension[66]
La Rambla (Original) Siurana, Drapeau de l'Espagne Espagne 1er décembre 2006 [38],[Vid 4]
Es Pontas Cala Santanyi, Drapeau de l'Espagne Espagne 28 septembre 2006 Première ascension[35]. Un « projet en arche » de psicobloc à Majorque. Sharma a de suite été attiré par ce jeté, bien que sa réussite lui ait demandé une cinquantaine de tentatives. Cette voie pourrait être 5.15b/9b considérant le temps nécessaire à Sharma pour répéter La Rambla, considérée comme 9a+/5.15a. Dans une interview pour le site 8a.nu lui demandant si ce projet majorquin pouvait être 9b, Sharma affirme que « c'est comparable (physiquement) à un 9a mais vous avez peut-être raison avec votre suggestion… le stress avant le jeté… on verra bien. »
Biographie (Realization) Céüse, Drapeau de la France France 18 juillet 2001 Première ascension[16]
  • Necessary Evil (8c/5.14c), première ascension en 1997 à l'âge de 14 ans[8]

Blocs[modifier | modifier le code]

8C/V15
Nom Site Date Commentaires
Witness the Fitness Monts Ozark, AR, Drapeau des États-Unis États-Unis 13 mars 2005 Première ascension[32], il s'agit d'un bloc en toit, comme Esperanza (8B+/V14, Hueco Tanks, Texas, ouverture par Fred Nicole en 2001). Chris Sharma a répété Esperanza et considère Witness the Fitness comme un bloc plus difficile.
Practice of the Wild Magic Woods, Drapeau de la Suisse Suisse 1er août 2004 Première ascension[27]
8B+/V14
Nom Site Date Commentaires
Esperanza Hueco Tanks, TX Drapeau des États-Unis États-Unis 2005 [33],[Vid 7]
Never Ending Story alias Unendliche Geschichte Magic Wood, Drapeau de la Suisse Suisse sur le bloc Bach août 2003 Première ascension, ce bloc a été répété par Julius Westphal (2003) et Kilian Fischhuber (12 août 2006).
Dreamtime Cresciano, Drapeau de la Suisse Suisse août 2002 4e ascension[26],[Vid 8], d'après Dave Graham, seuls quatre grimpeurs ont réalisé des ascensions naturelles avant que certaines prises n'aient été retaillées : Bernd Zangerl, Fred Nicole, Chris Sharma et lui-même.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions IFSC jeunes
Année Lieu Compétitions Médaille
1995 Laval, Drapeau de la France France Championnats du monde d'escalade médaille d'or, monde Médaille d'or en difficulté[77]
Compétitions IFSC adultes
Année Lieu Compétitions Médaille
1997 Paris, Drapeau de la France France Championnats du monde d'escalade médaille d'argent, monde Médaille d'argent en difficulté[9]
Kranj, Drapeau de la Slovénie Slovénie Coupe du monde d'escalade médaille d'or, Coupe du Monde Médaille d'or en difficulté[11]
Imst, Drapeau de l'Autriche Autriche médaille d'argent, Coupe du Monde Médaille d'argent en difficulté[10]
2000 Rovereto, Drapeau de l'Italie Italie médaille de bronze, Coupe du Monde Médaille de bronze en difficulté[15]
2001 Gap, Drapeau de la France France médaille de bronze, Coupe du Monde Médaille de bronze en difficulté[21]
2002 Rovereto, Drapeau de l'Italie Italie médaille d'argent, Coupe du Monde Médaille d'argent en difficulté[22]
2003 Lecco, Drapeau de l'Italie Italie médaille d'argent, Coupe du Monde Médaille d'argent en difficulté[23]

Parraineurs[modifier | modifier le code]

Chris Sharma est parrainé par Sterling Rope pour les cordes[78], par Prana pour les habits[79], par Petzl pour les dégaines et mousquetons[80] et par Evolv pour les chaussures[81]. Il est aussi sponsorisé par la marque de sandales Sanuk[82] et il a un partenariat avec Entre-prises[83], une société de fabrication de prises artificielles d'escalade.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Chris Sharma apparaît dans de nombreux magazines sportifs et dans 20 films d'escalade, et plus particulièrement dans les vidéos de Big UP Productions. Les films suivants présentent l'histoire et l'évolution de son escalade :

  • (en) Masters of Stone IV : Pure Force, de Eric Perlman, 17 novembre 1997, VHS [présentation en ligne]
  • (en) Free Hueco, de Big UP Productions (prod.) et de Josh Lowell (réal.), 1998, VHS : Sharma dans Slashface
  • (en) Rampage, de Big UP Productions (prod.) et de Josh Lowell (réal.), 1999, VHS [présentation en ligne]
  • (en) Inertia, de Paul Dusatko, 3 novembre 1999, VHS
  • (en) Dosage Vol. I, de Big UP Productions (prod.) et de Josh Lowell (réal.), 11 février 2002, DVD [présentation en ligne] : Sharma dans The Mandala et Realization
  • (en) The Road, de MC Productions (prod.) et de Mike Call (réal.), 2003 [présentation en ligne]
  • (en) Pilgrimage, de Big UP Productions (prod.) et de Josh Lowell (réal.), 2003, DVD [présentation en ligne] : Blocs à Hampi, en Inde
  • (en) Dosage Vol. II, de Big UP Productions (prod.) et de Josh Lowell (réal.), 2004, DVD [présentation en ligne] : Sharma en psicobloc à Majorque
  • (en) Best of the West, de MC Productions (prod.) et de Mike Call (réal.), 2005, DVD [présentation en ligne] : Blocs à Hueco Tanks, Sharma dans Esperanza
  • (en) Dosage Vol. III, de Big UP Productions (prod.) et de Josh Lowell (réal.), 2005, DVD [présentation en ligne] : Blocs dans les Monts Ozark, en Arkansas, Sharma dans Witness the Fitness
  • (en) Big Game, de MC Productions (prod.) et de Mike Call (réal.), 2005, DVD [présentation en ligne] : Blocs à Castle Hill, Nouvelle-Zélande
  • (en) Depth Charge, 2006, DVD [présentation en ligne] : psicobloc en Croatie
  • (en) Dosage Vol. IV, de Big UP Productions (prod.) et de Josh Lowell (réal.), 25 septembre 2006, DVD [présentation en ligne] : Sharma dans Dreamcatcher, blocs en Suisse et à Hueco
  • (en) King Lines, de Big UP Productions (prod.) et de Josh Lowell (réal.), 10 octobre 2007, DVD [présentation en ligne] : Sharma dans Es Pontas, Three Degrees of Separation et au championnat de bloc de Barcelone
  • (en) Dosage Vol. V, de Big UP Productions (prod.) et de Josh Lowell (réal.), 15 septembre 2008, DVD [présentation en ligne] : Sharma dans Neandertal et Golpe de Estado, deux anciens projets coté 9b, situé en Espagne
  • (en) Progression, de Big UP Productions (prod.) et de Josh Lowell (réal.), 2009, DVD [présentation en ligne] : Sharma dans Jumbo love à Clark Montain, CA
  • (en) The Fanatic Search : La quête fanatique..., de Work Less Climb More (prod.) et de Laurent Triay (réal.), 2009, DVD [présentation en ligne] : Sharma dans ses premiers essais sur Golpe de Estado
  • (en) The Players, de BS Productions (prod.) et de Brian Solano (réal.), 2010, DVD [présentation en ligne]
  • (en) The Scene, de Chuck Fryberger Films (prod.) et de Chuck Fryberger (réal.), 2010, DVD [présentation en ligne]
  • (en) First Ascent : The Series, de Sender Films (prod.) et de Peter Mortimer (réal.), 2010, DVD [présentation en ligne], ép. 3 : Sharma dans Jumbo Love

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Andrew Bisharat, Sport Climbing : From Top Rope to Redpoint, Techniques for Climbing Success, Seattle, The Mountaineers Books, coll. « Mountaineers outdoor expert series »,‎ 2009, 254 p. (ISBN 9781594852701, OCLC 316035465)
  • (en) Eric J. Hörst et Richard Fleming, Maximum Climbing : Mental Training for Peak Performance and Optimal Experience, Helena Mount, Globe Pequot Press, coll. « How to climb series »,‎ 2010, 270 p. (ISBN 9780762755325, OCLC 0762755326)
  • (en) Katharine Wroth et Kate Quinby, The zen of mountains and climbing : wit, wisdom, and inspiration, Seattle, Mountaineers Books,‎ 2009, 112 p. (ISBN 9781594851094, OCLC 262891739)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Golpe de estado est la première voie au monde cotée 9b qui a été répétée et confirmée

Vidéos[modifier | modifier le code]

  1. (en) [vidéo] Inifinity Lane (8b+) sur YouTube
  2. (en) [vidéo] First Round First Minute (9b) sur YouTube
  3. (en) [vidéo] Pachamama (9a+) sur YouTube
  4. (en) [vidéo] La Rambla (Original) (9a+) sur YouTube
  5. (en) [vidéo] La novena enmienda (9a) sur YouTube
  6. (en) [vidéo] Dreamcatcher (9a) sur YouTube
  7. (en) [vidéo] Esperanza (8B+) sur YouTube
  8. (en) [vidéo] Dreamtime (8B+) sur YouTube

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Chris Sharma and Kilian Fischhuber the legends of Arco 2009 », sur www.rockmaster.com (consulté le 4 septembre 2011) : « [...] the 17 international specialised magazines had chosen Chris Sharma, alias the King »
  2. (en) Melissa Block, « Rock Climber Chris Sharma Chases Next 'King Line' », sur www.npr.org,‎ 1er novembre 2007 (consulté le 31 octobre 2011) : « Chris Sharma is hailed as the world's best rock climber, a pioneer who has mastered some of the most spectacular and difficult routes in the history of the sport. »
  3. (en) Tim Struby, « Balancing Act », sur espn.go.com,‎ 31 décembre 2002 (consulté le 31 octobre 2011)
  4. (en) « Chris Sharma Joins Sterling Rope’s Team », sur www.rockclimbing.com,‎ 6 novembre 2006 (consulté le 31 octobre 2011) : « ...it was inevitable that the best rock climber would eventually use the best rope. »
  5. (en) « Chris Sharma, Big Up, Nalle Hukkataival and the Red Tag », sur www.dpmclimbing.com,‎ 31 mars 2010 (consulté le 31 octobre 2011) : « Chris is arguable the best climber in the world, but other climbers are at or near his ability right now and are just as capable of pushing the sport. »
  6. a et b (en) Andrew Bisharat, Sport Climbing : From Top Rope to Redpoint, Techniques for Climbing Success, p. 36
  7. (en) Christa Fraser, « Rock Star: Forget hyped youth and extreme games, Chris Sharma defies gravity with grace », Metro Santa Cruz,‎ 27 septembre 2000 (lire en ligne)
    Chris won the Bouldering Nationals in Phoenix, Ariz., at the age of 14 [...]
  8. a et b (en) Mick Ryan, « Kendal Speaker Profile: Chris Sharma, Life At The Top », sur www.ukclimbing.com,‎ octobre 2009 (consulté le 14 juillet 2011)
  9. a et b (en) « General result M E N lead: IFSC Climbing World Championships - Paris (FRA) 1997 », sur www.ifsc-climbing.org,‎ 1er février 1997 (consulté le 31 octobre 2011)
  10. a et b (en) « General result M E N lead: IFSC Climbing World Championships - Imst (AUT) 1997 », sur www.ifsc-climbing.org,‎ 22 novembre 1997 (consulté le 31 octobre 2011)
  11. a et b (en) « General result M E N lead: IFSC Climbing World Championships - Kranj (SLO) 1997 », sur www.ifsc-climbing.org,‎ 9 novembre 1997 (consulté le 31 octobre 2011)
  12. (en) « The Sharmafund », sur sharmafund.com (consulté le 30 août 2011)
  13. (en) Wills Young, « Mandala first July ascent? Chris Sharma », sur bishopbouldering.blogspot.com (consulté le 30 juillet 2011) : « Chris made the first ascent of The Mandala in Feb 2000. »
  14. « Californie Bishop : l'eldorado du caillou », Grimper, no 41,‎ Septembre-Octobre 1999
  15. a et b (en) « General result M E N lead: IFSC Climbing World Championships - Roverto (ITA) 2000 », sur www.ifsc-climbing.org,‎ 16 septembre 2000 (consulté le 31 octobre 2011)
  16. a et b (en) « Chris Sharma climbs Biographie! », sur www.planetmountain.com,‎ 19 juillet 2001 (consulté le 4 septembre 2011)
  17. (en) « Sharma! For Chris, 5.15 isn't even half the story », [Rock and Ice], no 111,‎ Octobre-Novembre 2001
  18. Louis Dollo, « Biographie ou Réalization ? », sur www.kairn.com,‎ 16 juin 2004 (consulté le 24 mai 2011)
  19. (en) « 2003 Golden Piton Awards - Sport Climbing », sur www.climbing.com (consulté le 1er septembre 2011) : « And we categorically disqualify Fernandez’ Orujo since it utilizes artificial (in this case, bolt-on) holds [...] »
  20. JMC, « L'incroyable série continue pour Adam Ondra avec "Open Air", 9a+ », sur www.grimper.com,‎ 24 novembre 2008 (consulté le 1er septembre 2011)
  21. a et b (en) « General result M E N lead: IFSC Climbing World Championships - Gap (FRA) 2001 », sur www.ifsc-climbing.org,‎ 30 juin 2001 (consulté le 31 octobre 2011)
  22. a et b (en) « General result M E N lead: IFSC Climbing World Championships - Rovereto (ITA) 2002 », sur www.ifsc-climbing.org,‎ 14 septembre 2002 (consulté le 31 octobre 2011)
  23. a et b (en) « General result M E N lead: IFSC Climbing World Championships - Lecco (ITA) 2002 », sur www.ifsc-climbing.org,‎ 25 juin 2003 (consulté le 31 octobre 2011)
  24. (en) MattH, « Sharma Disqualified from Munich Comp », sur www.planetfear.com,‎ 4 septembre 2001 (consulté le 23 mai 2011)
  25. (en) « General result M E N bouldering: IFSC Climbing Worldcup (B) - Munich (ALL) 2001 », sur www.ifsc-climbing.org (consulté le 29 août 2011)
  26. a et b (en) Chris Sharma, « Chris Sharma: Boulder Scorecard Statistics / All Time », sur www.8a.nu (consulté le 2 novembre 2011)
  27. a et b (en) « Sharma show and a `mad chipper` in Magic Wood », sur www.freakclimbing.com,‎ 2 juillet 2004 (consulté le 31 juillet 2011)
  28. (en) « Daniel Woods Sends Practice of the Wild (V15) », sur www.dpmclimbing.com,‎ 17 avril 2011 (consulté le 2 novembre 2011) : « [...] the problem is referred to as ‘Chris Sharma’s hardest problem’ [...] »
  29. (en) « Big Sends in Euro Bouldering », sur www.climbing.com,‎ 1er octobre 2008 (consulté le 2 novembre 2011)
  30. (en) « Woods Gets Wild in Switzerland », sur www.climbing.com,‎ 20 avril 2011 (consulté le 2 novembre 2011)
  31. (en) Björn Pohl, « More Magic by Adam Ondra », sur www.ukclimbing.com,‎ 4 octobre 2011 (consulté le 2 novembre 2011)
  32. a et b (en) Tom Markiewicz, « Chris Sharma Makes First Ascent of Witness the Fitness », sur www.allclimbing.com,‎ 4 avril 2005 (consulté le 30 juillet 2011)
  33. a et b (en) « Chris Sharma Esperanza (V14) Video On MVM », sur climbingnarc.com,‎ 23 décembre 2008 (consulté le 1er novembre 2011)
  34. (en) «  », sur www.climbing.com,‎ 23 décembre 2006 (consulté le 2 novembre 2011)
  35. a et b (en) Dan Dewell, « Sharma Sends Mallorca Arch Project », sur www.climbing.com (consulté le 1er septembre 2011)
  36. (en) « Chris Sharma sends his mega Arch Project in Mallorca », sur www.freakclimbing.com,‎ 28 septembre 2006 (consulté le 1er septembre 2011)
  37. (en) « Chris Sharma climbing La Rambla Original (5.15a) », sur climbingnarc.com,‎ 14 avril 2007 (consulté le 4 septembre 2011)
  38. a et b (en) Dougald MacDonald, « Sharma Repeats La Rambla », sur www.climbing.com,‎ 1er décembre 2006 (consulté le 30 juillet 2011)
  39. (en) Jonathan Thesenga, « Statement of Youth », sur www.climbing.com (consulté le 4 septembre 2011)
  40. (en) « Chris Sharma frees Jumbo Love 9b at Clark Mountain », sur www.planetmountain.com,‎ 21 septembre 2008 (consulté le 1er septembre 2011) : « [...] the route in question had originally been bolted by local climber Randy Leavit over a decade ago as a three pitch climb, but Sharma opted to send the 45° 80m line in a single push. »
  41. a et b D. Thompson, « Interview : Chris sharma et Jumbo Love », sur www.kairn.com,‎ 23 décembre 2008 (consulté le 31 juillet 2011)
  42. (en) « Love & Reaction », Urban Climber Magazine, no 26,‎ décembre-janvier 2008-2009, p. 46-49
  43. a et b « Après Clark Mountain, c'est au tour de la falaise de Siurana d'être habillée de 9b », sur www.grimper.com,‎ 22 décembre 2008 (consulté le 30 juillet 2011)
  44. « Adam Ondra répète Golpe de Estado, 9b », sur www.kairn.com,‎ 14 mars 2010 (consulté le 7 mai 2011)
  45. a et b « Nouveau 9b pour Chris Sharma ! », sur www.kairn.com,‎ 19 décembre 2009 (consulté le 30 juillet 2011)
  46. « Chris Sharma enflamme le Petzl Roc Trip ! », sur www.grimper.com,‎ 27 juin 2009 (consulté le 3 novembre 2011)
  47. (en) Vinicio Stefanello, «  », sur www.urbanclimbermag.com,‎ 5 septembre 2009 (consulté le 1er août 2011)
  48. « Scoop : Chris Sharma est venu à bout de First Round first minute ! », sur www.kairn.com,‎ 20 avril 2001 (consulté le 29 août 2011)
  49. a et b (en) Planetmountain, « Chris Sharma, the Margalef minutes », sur www.planetmountain.com,‎ 20 avril 2011 (consulté le 20 avril 2011)
  50. « Chris Sharma et First Round First Minute : ouverture d'un débat sur les premières ascensions », sur www.kairn.com,‎ 2 avril 2011 (consulté le 29 août 2011)
  51. (en) Björn Pohl, « The worst kept secret in climbing? », sur www.ukclimbing.com,‎ mars 2010 (consulté le 29 août 2011)
  52. Louis, « Controverse autour de "First round, first minute project" », sur www.stikkit.tk,‎ 1er avril 2011 (consulté le 29 août 2011)
  53. (en) Björn Pohl, « Chris Sharma about red tagging », sur www.ukclimbing.com,‎ mars 2010 (consulté le 29 août 2011) : « [...] I told Nalle that Id appreciate if he gave me some more time to try to get it done before he started working on it. Obviously he didn't have to respect my wishes. Its not like I have any power to enforce any sort of climbing laws and not allow someone to try it, I just expressed my feelings. He could have disregarded that and tried it but it seemed that he respected that and gave me some more time and I was very appreciative of that. »
  54. (en) « The Lowdown On First Round First Minute », sur climbingnarc.com,‎ 31 mars 2010 (consulté le 29 août 2011)
  55. a, b et c (en) Daila Ojeda, « 9a+ and 9b for Chris in the same day! », sur englishdailaojeda.blogspot.com,‎ 5 mai 2011 (consulté le 7 mai 2011)
  56. (en) Björn Pohl, « 9b and 9a+ in a day by Chris Sharma », sur www.ukclimbing.com,‎ mai 2011 (consulté le 4 septembre 2011)
  57. (en) Eric J. Hörst et Richard Fleming, Maximum Climbing : Mental Training for Peak Performance and Optimal Experience, p. 238 :

    « I'm Constantly looking for ways to progress and take climbing to new places mentally and physically — taking everything I've learned up till now and trying to advance the idea of sport climbing to be more adventurous, trad and modern at the same time. »

  58. (en) Katharine Wroth et Kate Quinby, The zen of mountains and climbing : wit, wisdom, and inspiration :

    « There are a lot of people that maybe focus too much on getting on the top. They just want to get to the top and have that success, which is too bad, because so much of it takes place in the process of working on it. »

  59. (en) Jeff Jackson, « The Republic of Chris », Rock and Ice, no 155,‎ décembre 2006, p. 67-73 (ISSN 0885-5722, lire en ligne)
  60. (en) Chris Sharma repeats La Dura Dura at Oliana sur planetmountain.com
  61. (en) « CHRIS SHARMA 9A+ FA », sur www.up-climbing.com,‎ 15 janvier 2011 (consulté le 4 septembre 2011)
  62. (en) «  », sur www.planetmountain.com,‎ 20 décembre 2010 (consulté le 4 septembre 2011)
  63. (en) Björn Pohl, « Sharma climbs First Ley, 9a+ », sur www.ukclimbing.com,‎ mars 2010 (consulté le 4 septembre 2011)
  64. « Nouveau 9a+ pour Sharma », sur www.kairn.com,‎ 1er juin 2009 (consulté le 4 septembre 2011)
  65. « Nouvelle voie extrême réalisée par Chris Sharma », sur www.kairn.com,‎ 20 février 2009 (consulté le 5 septembre 2011)
  66. (en) Dougald MacDonald, «  », sur www.climbing.com (consulté le 5 septembre 2011)
  67. « 9a's à l'américaine », sur www.kairn.com,‎ 23 août 2011 (consulté le 5 septembre 2011)
  68. « Quelques réalisations : Sharma et Ramon Julian, Jon Cardwell et Dave Graham », sur www.kairn.com,‎ 8 juillet 2010 (consulté le 5 septembre 2011)
  69. (en) Björn Pohl, « Chris Sharma climbs Era Bella, 9a », sur www.ukclimbing.com,‎ mai 2010 (consulté le 5 septembre 2011)
  70. (en) Björn Pohl, « Analogica, 9a, by Sharma », sur www.ukclimbing.com,‎ novembre 2009 (consulté le 5 septembre 2011)
  71. (en) Björn Pohl, « It's Catalunya time! », sur www.ukclimbing.com,‎ 9 décembre 2008 (consulté le 1er novembre 2011)
  72. (en) Dougald MacDonald, « 5.14-Plus Explosion in U.S. and Europe », sur www.climbing.com,‎ 2008 (consulté le 5 septembre 2011) : « Sharma completed a one-day, second-try repeat of Joe Kinder’s Golden Direct (5.14d) at the Cathedral in southern Utah. »
  73. (es) « "Gancho perfecto" de Mr. Sharma », sur desnivel.com,‎ 7 juillet 2008 (consulté le 5 septembre 2011)
  74. (en) « Sharma & Usobiaga Repeat Andrada 5.15a », sur climbingnarc.com,‎ 3 décembre 2007 (consulté le 5 septembre 2011)
  75. (en) « Chris Sharma – Three Degrees Of Separation », sur climbingnarc.com,‎ 21 juillet 2007 (consulté le 5 septembre 2011)
  76. (en) Dougald MacDonald, « New Sharma 5.14+ », sur www.climbing.com (consulté le 5 septembre 2011)
  77. (en) « General result male youth B lead: IFSC Climbing World Youth Championship - Laval (FRA) 1995 », sur www.ifsc-climbing.org,‎ 6 octobre 1995 (consulté le 31 octobre 2011)
  78. (en) « Sterling Athletes Team: Chris Sharma », sur www.sterlingrope.com (consulté le 14 juillet 2011)
  79. (en) « The Chris Sharma Anthology », sur www.prana.com (consulté le 14 juillet 2011)
  80. (en) « Petzl - Chris Sharma's blog », sur www.petzlteam.com (consulté le 14 juillet 2011)
  81. (en) « Evolv - News », sur www.evolvesports.com (consulté le 14 juillet 2011)
  82. (en) « Sanuk Team », sur www.sanuk.com (consulté le 30 octobre 2011)
  83. « Entre-prises - Partenariats », sur france.entre-prises.net (consulté le 30 octobre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 5 décembre 2011 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.