Chris Botti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Botti.

Chris Botti

alt=Description de l'image Chris bottipic.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Christopher Botti
Naissance 12 octobre 1962
Genre musical Jazz, smooth jazz, mainstream, pop-jazz, musique classique
Années actives 1995 - aujourd'hui
Labels Verve Records, GRP, Sony Music, Columbia
Site officiel www.chrisbotti.com

Chris Botti est un trompettiste de jazz américain d'origine italienne né le 12 octobre 1962 à Portland dans l'Oregon aux États-Unis. Il cite Miles Davis parmi ses influences principales.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ses premiers albums, grâce à son style romantique et accessible, l'ont imposé comme un musicien de smooth jazz à succès, et certains critiques ont reconnu en lui un talent que peu de ses collègues actuels du genre ne possédaient, les plus enthousiastes allant jusqu'à émettre des comparaisons avec Chet Baker. En 1999, Botti crée un groupe de jazz fusion, Bruford Levin Upper Extremities, avec le batteur Bill Bruford, le bassiste Tony Levin (ces deux musiciens ayant fait partie du groupe de rock progressif King Crimson) et le guitariste David Torn, avec qui il publiera deux albums. Depuis son album When I Fall In Love, il délaisse le smooth jazz pour un style de jazz plus traditionnel dans le style mainstream qui reprend notamment de nombreux standards du Great American Songbook avec des arrangements orchestraux soyeux qui lui ont valu des comparaisons avec ceux de Gil Evans. Sur l'album suivant, To Love Again, il joue en compagnie d'une pléiade d'invités très divers, allant de son ami Sting au crooner Michael Bublé en passant par le rockeur Steven Tyler d'Aerosmith ou encore les chanteuses soul Gladys Knight et Jill Scott. Ce n'est pas une première puisque ce musicien a accompagné de nombreux artistes sur scène, de musique populaire (Sting, Frank Sinatra, Paul Simon, Chaka Khan, Rod Stewart, Burt Bacharach etc.) comme de jazz (Roy Hargrove, Jeff Lorber, Lee Ritenour, Clark Terry, Brian Culbertson etc.). Son album de 2007, Italia, un hommage à la musique traditionnelle italienne, est loin de son registre jazz habituel et le voit jouer ce qui pourrait s'apparenter plutôt à de la musique classique. Cet album a été nommé aux Grammy Awards en 2007 dans la catégorie Meilleur Album de Pop Instrumentale. Chris Botti a été aussi animateur d'une émission de radio américaine, Chill with Chris Botti, dont la programmation consistait en un mélange de smooth jazz et de cool jazz, émission aujourd'hui reprise par la saxophoniste Mindi Abair (Chill with Mindi Abair).

Discographie[modifier | modifier le code]

album année label
First Wish 1995 Verve/Forecast
Midnight Without You 1997 Verve/Forecast
Slowing Down The World 1999 GRP
Night Sessions 2001 Sony
December 2002 Columbia
A Thousand Kisses Deep 2003 Columbia
When I Fall In Love 2004 Sony
To Love Again 2005 Columbia
Live: With Orchestra and Special Guests 2006 Sony
Italia 2007 Columbia
Chris Botti in Boston 2009 Columbia
This Is Chris Botti 2011
Impressions 2012

Citations et anecdotes[modifier | modifier le code]

  • « Ce serait une grossière erreur de l'assimiler à la véritable Muzak d'ascenseur qui est la spécialité de Kenny G, Dave Koz, Najee et autres Richard Elliot... Cependant, Botti est capable de beaucoup plus. » — Alex Henderson, critique de Allmusic
  • « Chris Botti a l'intégrité de Miles Davis, le sex-appeal de Chet Baker et vend des disques comme Kenny G. C'est la triple combinaison gagnante. »David Foster, producteur canadien pour les plus grandes stars de la pop mais aussi R&B et jazz
  • Chris Botti a été inclus dans le classement des 50 célébrités les plus belles de l'année 2004 par le magazine américain People.